Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Postproduction

    • Un automne chargé pour Couronne Nord

      En plus de deux projets de longs métrages en postproduction, Couronne Nord vient de terminer le tournage d’un nouveau court métrage, « Danny Greenwood T laid », récit scénarisé et réalisé par Guillaume Laurin, première oeuvre que le comédien et cinéaste concrétise grâce à du (...)

      Suite
    • L’Académie annonce les participantes de la première édition de Femmes en postprod

      L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a dévoilé les noms des six participantes sélectionnées pour faire partie de la première cohorte du programme Femmes en postprod, qui vise à faire tomber les obstacles à la carrière des femmes dans l’industrie de la (...)

      Suite
    • Geneviève Albert achève le montage de « Noémie dit oui »

      Le tournage de « Noémie dit oui » s’est conclu le 22 juin 2021. Au terme de la production de ce premier long métrage de fiction, Geneviève Albert se dit très satisfaite de tout le déroulement, elle qui appréhendait quelque peu ce grand moment. Près de deux mois plus tard, arrivée (...)

      Suite
    • Marc-Antoine Lemire termine la postproduction de son premier long métrage

      Financé par le programme Talents en vue de Téléfilm Canada, « Windy Gun » est le premier long métrage de Marc-Antoine Lemire. Fort du succès de « Pre-drink », le jeune réalisateur s’est lancé dans la production de ce film au titre temporaire dans une approche très indépendante et (...)

      Suite
    • PEAK accueille Catherine Pelletier dans son équipe

      Catherine Pelletier se joint à l’équipe à titre de chargée du développement et de gestion de projets. Catherine compte une dizaine d’années d’expérience dans le milieu culturel québécois, notamment en diffusion cinématographique et en gestion de (...)

      Suite
    • Framestore présente de nouveaux plans pour les projets épisodiques

      Framestore a entrepris de consolider ses divisions cinéma et télévision. Les deux départements seront réunis sous une même bannière, un même pipeline et une nouvelle structure de direction, ce qui promet aux studios, aux producteurs, aux réalisateurs et aux showrunners un meilleur accès et (...)

      Suite
    • PRIM dévoile les fruits de son projet de rénovation et sa nouvelle identité visuelle

      À l’occasion de son 40e anniversaire, PRIM annonce la fin des travaux de rénovation de son centre, qui a permis une modernisation de ses installations et l’ajout de nouveaux espaces dédiés à la création en arts médiatiques et numériques adaptés aux besoins des membres et de la (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Un automne chargé pour Couronne Nord

    Un automne chargé pour Couronne Nord

    En plus de deux projets de longs métrages en postproduction, Couronne Nord vient de terminer le tournage d’un nouveau court métrage, « Danny Greenwood T laid », récit scénarisé et réalisé par Guillaume Laurin, première oeuvre que le comédien et cinéaste concrétise grâce à du financement. En direct de Sainte-Anne-des-Plaines où l’équipe du film immortalisait quelques images, Julie Groleau, productrice et cofondatrice de la boîte de production, a fait une petite mise à jour des activités à venir pour l’entreprise.

    7 octobre 2021, 06h57

    L’Académie annonce les participantes de la première édition de Femmes en postprod

    L’Académie annonce les participantes de la première édition de Femmes en postprod

    L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a dévoilé les noms des six participantes sélectionnées pour faire partie de la première cohorte du programme Femmes en postprod, qui vise à faire tomber les obstacles à la carrière des femmes dans l’industrie de la postproduction.

    6 octobre 2021, 06h29

    Geneviève Albert achève le montage de « Noémie dit oui »

    Geneviève Albert achève le montage de « Noémie dit oui »

    Le tournage de « Noémie dit oui » s’est conclu le 22 juin 2021. Au terme de la production de ce premier long métrage de fiction, Geneviève Albert se dit très satisfaite de tout le déroulement, elle qui appréhendait quelque peu ce grand moment. Près de deux mois plus tard, arrivée presqu’à la fin de l’étape du montage, la réalisatrice a discuté avec Qui fait Quoi de son expérience, supervisée par Productions Leitmotiv, durant un événement promouvant la relance du cinéma québécois.

    1er octobre 2021, 06h35

    Marc-Antoine Lemire termine la postproduction de son premier long métrage

    Marc-Antoine Lemire termine la postproduction de son premier long métrage

    Financé par le programme Talents en vue de Téléfilm Canada, « Windy Gun » est le premier long métrage de Marc-Antoine Lemire. Fort du succès de « Pre-drink », le jeune réalisateur s’est lancé dans la production de ce film au titre temporaire dans une approche très indépendante et favorisant une toute petite équipe. Après avoir tourné une bonne partie du projet, le cinéaste a dû terminer la prise d’images pendant la pandémie à l’automne 2020. Il avait écrit le rôle principal de Sam pour Samuel Brassard, un de ses très bons amis avec qui il avait collaboré sur le court métrage « Les méduses ».

    18 août 2021, 07h00


    Framestore présente de nouveaux plans pour les projets épisodiques

    Framestore présente de nouveaux plans pour les projets épisodiques

    Framestore a entrepris de consolider ses divisions cinéma et télévision. Les deux départements seront réunis sous une même bannière, un même pipeline et une nouvelle structure de direction, ce qui promet aux studios, aux producteurs, aux réalisateurs et aux showrunners un meilleur accès et un point de contact unique à une suite complète de services créatifs allant du concept art au pixel final.

    29 juin 2021, 07h23



    L’Académie canadienne inaugure le nouveau programme Femmes en postprod

    L’Académie canadienne inaugure le nouveau programme Femmes en postprod

    L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ouvrira, à compter du mercredi 2 juin 2021, l’appel de candidatures à deux programmes de développement des talents axés sur la création de nouvelles possibilités pour les femmes de l’industrie canadienne du cinéma, de la télévision et des médias numériques : l’édition inaugurale du programme Femmes en postprod et la quatrième édition du Programme de l’Académie pour les réalisatrices.

    28 mai 2021, 07h15

    La liberté créative de Kevin T. Landry

    La liberté créative de Kevin T. Landry

    À sa sortie de l’UQAM, où il a obtenu un baccalauréat en communication (profil cinéma) en 2008, Kevin T. Landry se dévoue à la postproduction pendant six ans, alternant d’une boîte de production à une autre pour accompagner divers projets. Sentant toujours l’appel de la réalisation se manifester de plus en plus fort, il se laisse guider par son amie, la réalisatrice Kim St-Pierre, qui l’introduit au Mouvement Kino. Cette école sera sa plus formatrice. « C’est là que j’ai pris confiance en mes moyens et j’ai trouvé le goût de faire les films le fun », confie le cinéaste en entrevue avec Qui fait Quoi.

    11 mai 2021, 07h20

    Le cinéma évolutif de Max Dufaud

    Le cinéma évolutif de Max Dufaud

    D’origine française, Max Dufaud apprend les rudiments de la vidéo et de la réalisation à travers le Mouvement Kino (la cellule Paname) à Paris. Ses passages dans les différents cabarets à travers le monde lui donnent la chance de travailler en tant que réalisateur de contenu Web et corporatif. Désireux de changer de vie, il déménage à Montréal et s’y installe. Rapidement après son arrivée, il intègre le programme Cinéma, profil réalisation de L’inis, ce qui lui permet de trouver sa grammaire et son langage cinématographique. Il enchaine par la suite avec un certificat en scénarisation à l’UQAM et continue, parallèlement de fréquenter le mouvement Kino dans la Belle Province, ce qui l’amène à l’été 2020 à tourner le long métrage collectif « Première vague ».

    11 mai 2021, 06h21

    Premier Regard États-Unis 2021 sélectionne « Bootlegger » de Caroline Monnet

    Premier Regard États-Unis 2021 sélectionne « Bootlegger » de Caroline Monnet

    Microclimat Films annonce que « Bootlegger », le premier long métrage de fiction réalisé par Caroline Monnet a été sélectionné à Premier Regard États-Unis 2021 organisé par Téléfilm Canada et le Service des délégués commerciaux des consulats généraux du Canada de New York et de Los Angeles du 13 au 19 mai.

    29 avril 2021, 06h56

    De la publicité à l’événementiel, Charlotte Risch passe maître dans l’art visuel

    De la publicité à l’événementiel, Charlotte Risch passe maître dans l’art visuel

    Se définissant comme artiste visuelle, Charlotte Risch est motion designer de formation. Elle est aussi, depuis plus récemment, réalisatrice et VJ. Elle a travaillé en postproduction dans la publicité, puis s’oriente dans l’événementiel. Elle se spécialise dans les contenus vidéo pour la musique. Elle a une expérience professionnelle en France, au Maroc et au Québec. À Montréal, elle est notamment employée chez Moment Factory, puis Silence Partners Studio. Rencontre avec Charlotte Risch pour en savoir plus sur son parcours professionnel en tant qu’artiste visuelle, de la postproduction pour la publicité à ses activités de VJing.

    31 mars 2021, 07h30

    Le monteur d’expérience Richard Comeau choisit des projets de coeur

    Le monteur d’expérience Richard Comeau choisit des projets de coeur

    À sa sortie de Concordia il y a plus de trois décennies, c’est à travers le court métrage que le monteur Richard Comeau a fait ses armes. Pour lui, le format court fut la meilleure façon d’acquérir de l’expérience dans le créatif. Aujourd’hui, il oeuvre dans l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel depuis 35 ans et se réjouit d’avoir désormais le privilège de pouvoir sélectionner ses projets. « Je suis rendu assez difficile dans mes choix comme ça fait longtemps que je fais ça. Il faut vraiment que ce soit des projets qui me parlent, un scénario qui me plaît, avec des réalisateurs avec qui j’ai une certaine connivence artistique », confie-t-il en entrevue.

    26 février 2021, 04h25