Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Réalisation




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Dans « Amies », Marie Davignon se penche sur l’intensité des amitiés adolescentes

    Dans « Amies », Marie Davignon se penche sur l’intensité des amitiés adolescentes

    orsqu’elle a fait ses études en cinéma à l’Université du Québec à Montréal, Marie Davignon voulait devenir réalisatrice, mais son parcours l’a menée plutôt vers la direction photo, métier qu’elle pratique depuis les dix dernières années. En 2017, la jeune femme a ressenti le besoin de créer quelque chose qui venait d’elle. Elle s’est lancée dans la production d’« Amies », un court métrage qui a connu une belle vie en festivals (TIFF, plus d’une trentaine de festivals, meilleur film canadien à Image Nation...) et qui est présenté à Plein(s) Écran(s).

    21 janvier 2020, 07h15

    « Jeep Boys », d’Alec Pronovost, né du besoin de tourner

    « Jeep Boys », d’Alec Pronovost, né du besoin de tourner

    Le réalisateur Alec Pronovost côtoie l’humour depuis plusieurs années. Il a signé de nombreuses capsules d’humoristes de la relève, de Julien Lacroix à Rosalie Vaillancourt, mais aussi Guillaume Pineault, Jay Du Temple, Gabriel D’Almeida Freitas et Martin Perizzolo. Il a fait sa marque aussi à la réalisation de la série « Le Killing », une production KOTV. Il arrive aujourd’hui, dans le cadre de Plein(s) Écran(s), avec son court métrage « Jeep Boys », un road trip fortement inspiré de « Tommy Boy ». Qui fait Quoi l’a rencontré.

    17 janvier 2020, 06h33

    Isabelle Garneau capte les moments de spontanéité autour de « La table de Kim »

    Isabelle Garneau capte les moments de spontanéité autour de « La table de Kim »

    Après « Like-moi » et « Les magnifiques », Isabelle Garneau retrouve l’équipe de KOTV avec « La table de Kim ». Au fil de ces six épisodes, la réalisatrice cherche à reproduire le plus fidèlement possible ce qui se déroulait devant ses yeux au moment du tournage. Dans un contexte assez particulier, elle s’est rendue avec tout un groupe de techniciens afin de mettre en images des rencontres culinaires que l’auteure Kim Thúy orchestre avec quatre invités spécialement choisis. « Je voulais garder la spontanéité de Kim. Nous sommes dans sa bulle et dans sa vie. Je voulais respecter ça. Et toute l’équipe a abondé dans le même sens », rapporte-t-elle en entrevue.

    10 janvier 2020, 07h06

    Un tournage à quatre mains pour « L’effet secondaire »

    Un tournage à quatre mains pour « L’effet secondaire »

    Format hollandais qui s’est vendu dans plusieurs territoires à travers le monde, la toute nouvelle émission pour les préadolescents qui sera diffusée tous les vendredis à 17 heures sur les ondes d’ICI Radio-Canada à partir du 10 janvier se veut une fiction tournée comme une docu-fiction. Le tandem Jean-Sébastien Lord et Guillaume Lonergan signe à quatre mains la réalisation de la série « L’effet secondaire », centrée sur les histoires d’une quinzaine de jeunes de 10 à 12 ans. Qui fait Quoi a discuté avec Guillaume Lonergan après le visionnement de cinq épisodes de cette série produite par Zone3.

    9 janvier 2020, 07h05

    « Chaakapesh », cinématographique et évolutif

    « Chaakapesh », cinématographique et évolutif

    Au moment où ils se sont associés à l’Orchestre symphonique de Montréal et à maestro Kent Nagano pour créer un documentaire à propos de l’opéra « Chaakapesh, le périple du fripon », Justin Kingsley et Roger Frappier sont partis à la rencontre de leur sujet sans un plan précis. Bien sûr, la trame de cette tournée où l’OSM s’est rendue dans le Grand Nord et sur la Basse-Côte-Nord offrait une certaine prémisse. « Mais notre travail était de les suivre et d’observer ce qui se passait pour trouver la meilleure façon de raconter cette histoire. J’aime dire que nous sommes allés prendre une marche sans carte de route précise. C’est ce qui s’est produit et c’est ce qui en est sorti », explique Justin Kingsley, coréalisateur de « Chaakapesh », long métrage documentaire.

    9 janvier 2020, 06h20

    Yan Lanouette Turgeon plonge dans l’environnement paranoïaque d’« Épidémie »

    Yan Lanouette Turgeon plonge dans l’environnement paranoïaque d’« Épidémie »

    Lors de sa première lecture des textes d’« Épidémie », signés par Annie Piérard, Bernard Dansereau et Étienne Piérard-Dansereau, Yan Lanouette Turgeon désirait dépeindre à l’écran un environnement où la paranoïa collective s’installe lentement. Renouant avec les mêmes auteurs que sur la série « L’imposteur », il se trouvait cette fois-ci à placer le spectateur dans une position privilégiée, soit celle d’être en avance sur les personnages. En effet, dès le début du premier de ces dix épisodes, l’origine du virus qui s’amène vers Montréal est connue et ses ravages seront perçus bien avant que l’infectiologue Anne-Marie Leclerc ne comprenne précisément ce qui arrive à la population.

    6 janvier 2020, 11h00

    Mariloup Wolfe, entre réalisme et liberté créative pour « Mon fils »

    Mariloup Wolfe, entre réalisme et liberté créative pour « Mon fils »

    Mariloup Wolfe s’avoue particulièrement chanceuse de pouvoir sauter d’un univers à l’autre. En effet, après « Jouliks », la réalisatrice est de retour à la télévision pour filmer les six épisodes de « Mon fils », plus récente série signée par Anne Boyer et Michel D’Astous actuellement en montage. Destinée au Club illico, le drame aborde la maladie mentale sous l’angle de la schizophrénie dont souffre le jeune Jacob, 18 ans, épaulé par sa mère et son père après l’annonce de son diagnostic.

    6 janvier 2020, 07h12

    Le FIFA présentera sa 38e édition à Montréal et Québec du 17 au 29 mars 2020

    Le FIFA présentera sa 38e édition à Montréal et Québec du 17 au 29 mars 2020

    Le Festival International du Film sur l’Art (Le FIFA) offrira une programmation prometteuse pour sa 38e édition, à Montréal et à Québec. Du 17 au 29 mars 2020, ce sont environ 200 films, œuvres médiatiques, oeuvres interactives et de réalité virtuelle en provenance d’une quarantaine de pays qui seront présentés. Une centaine de réalisateurs, producteurs et artistes se déplaceront à cette occasion à Montréal pour partager leur passion, expériences et regards sur l’art.

    2 janvier 2020, 05h58

    Deux projets de films au féminin pour Denis Côté

    Deux projets de films au féminin pour Denis Côté

    Pendant que son long métrage de fiction « Répertoire des villes disparues » poursuit toujours sa lancée dans les festivals avec récemment un prix du meilleur réalisateur remporté au Arkhangelsk Arctic Open Film Festival, Denis Côté prépare deux projets cinématographiques très différents, mais axés autour de personnages féminins. Rencontré au moment de la sortie de son oeuvre « Wilcox » dans quelques salles montréalaises, le cinéaste a partagé quelques détails avec Qui fait Quoi sur ces deux films à venir.

    28 décembre 2019, 07h05

    Joannie Lafrenière amorce le montage de « Gabor » dès janvier prochain

    Joannie Lafrenière amorce le montage de « Gabor » dès janvier prochain

    Alors que son plus récent court métrage, « King Lajoie », présenté en première mondiale lors de la plus récente édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal, est disponible sur CBC GEM depuis quelques jours, Joannie Lafrenière prévoit entamer le montage de son prochain projet, « Gabor », un long métrage documentaire portant sur le photographe Gabor Szilasi, produit par Tak Films Inc. À compter du mois de janvier, la réalisatrice s’envole à Paris avec sa monteuse Sophie B. Sylvestre afin de participer à une résidence, gracieuseté du Conseil des arts et des lettres du Québec, où elles assembleront les images du film.

    23 décembre 2019, 07h18

    Renée Beaulieu achève le tournage de « Nuit »

    Renée Beaulieu achève le tournage de « Nuit »

    Entre deux charges de cours à l’Université de Montréal et son poste de directrice des programmes Écriture de long métrage et Écriture d’une série de fiction à L’inis, Renée Beaulieu s’apprête actuellement à terminer, le 21 décembre prochain, le tournage de « Nuit » (titre de travail), son troisième long métrage de fiction. Réunissant à l’écran Rosalie Bonenfant et Roy Dupuis dans un drame intime, la réalisatrice et scénariste a rencontré Qui fait Quoi pour discuter de ce projet qu’elle produit elle-même avec sa boîte Les Productions du moment.

    20 décembre 2019, 07h22

    « Merci pour tout », Louise Archambault filme une comédie pétillante et mélancolique

    « Merci pour tout », Louise Archambault filme une comédie pétillante et mélancolique

    Famille, road trip et hiver. Voilà les trois éléments qui sont venus à l’esprit de Louise Archambault lors de sa première lecture du scénario de « Merci pour tout », imaginé par Isabelle Langlois. Dans cette comédie dramatique, produite par Amalga, la réalisatrice accompagne Marianne et Christine, deux soeurs en froid, qui doivent se réunir pour aller répandre les cendres de leur père aux Îles-de-la-Madeleine. Bien qu’elle se frotte ici à un type de film particulier, le road movie, celle qui était cette année derrière « Il pleuvait des oiseaux » a plutôt voulu s’intéresser à la manière de raconter l’histoire de ces personnages en déplacement plutôt que d’épouser ou non des schémas précis.

    20 décembre 2019, 07h19

    Nicolas Schmerkin et Julie Roy, des producteurs fidèles à leurs réalisateurs

    Nicolas Schmerkin et Julie Roy, des producteurs fidèles à leurs réalisateurs

    Il peut arriver que des relations s’établissent entre un producteur ou une productrice et un réalisateur ou une réalisatrice, des rapports sur le long terme, qui donnent naissance parfois à de réelles amitiés. Comment naviguer entre le travail et les émotions ? Pour en discuter, les Sommets du cinéma d’animation ont invité deux producteurs, Nicolas Schmerkin, de la maison de production française Autour de Minuit, et Julie Roy, productrice exécutive au studio d’animation français de l’Office national du film du Canada, pour voir les liens qui se sont établis entre le cinéaste néerlandais Rosto et le premier et les réalisateurs Michèle Lemieux et Patrick Bouchard pour la seconde. La discussion, à laquelle assistait Qui fait Quoi, était animée par Marco de Blois, directeur des Sommets.

    19 décembre 2019, 07h20

    Une démarche exploratoire pour le nouveau projet cinématographique de Meky Ottawa

    Une démarche exploratoire pour le nouveau projet cinématographique de Meky Ottawa

    Pour son prochain projet, l’artiste multidisciplinaire Meky Ottawa retourne vers le court métrage d’animation. Désirant sortir de sa zone de confort, elle opte pour une approche exploratoire où elle filme et manipule des images d’archives repérées grâce à l’aide du programmateur et conservateur de la Cinémathèque québécoise, Martin de Blois. C’est aux Sommets du cinéma d’animation que la créatrice atikamekw a présenté les fruits de sa démarche supervisée par sa mentore, la cinéaste Élise Simard. Elle en a également profité pour discuter avec Qui fait Quoi.

    18 décembre 2019, 07h20