Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Longs métrages




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    « Psychose » de Alfred Hitchcock lancera la 5e édition de Film Noir au Canal

    « Psychose » de Alfred Hitchcock lancera la 5e édition de Film Noir au Canal

    Afin de se plonger dans l’ambiance, Film Noir au Canal, le Festival de films policiers cultes sur les berges du Canal Lachine, annonce un incontournable pour lancer sa 5e édition : « Psychose » (1960) réalisé par le maître du suspense, Alfred Hitchcock. Mettant en vedette Anthony Perkins, Janet Leigh, John Gavin et Vera Miles, ce thriller américain sera présenté le dimanche 14 juillet.

    7 juillet 2019, 00h00

    « Vivre à 100 milles à l’heure » de Louis Bélanger prendra l’affiche le 27 septembre 2019

    « Vivre à 100 milles à l’heure » de Louis Bélanger prendra l’affiche le 27 septembre 2019

    Lyse Lafontaine de Lyla Films et Christian Larouche de Les Films Opale nous informent que « Vivre à 100 milles à l’heure », écrit et réalisé par Louis Bélanger, sortira au Québec le 27 septembre 2019. Le film met en vedette Rémi Goulet, Antoine L’Écuyer, Félix-Antoine Cantin, Sandrine Poirier-Allard, Elijah Patrice-Baudelot, Zakary Methot, Dylan Walsh, Cassandra Latreille, Marie-Hélène Thibault et Benoit McGinnis, entre autres.

    6 juillet 2019, 08h28

    Steve Asselin navigue aisément dans les différents genres cinématographiques

    Steve Asselin navigue aisément dans les différents genres cinématographiques

    Avec « Menteur », Steve Asselin en est à sa première collaboration avec Émile Gaudreault. Loin d’être étranger à la comédie populaire québécoise, le directeur photo réussit à se permettre une part de créativité avec ce long métrage. C’est que la nouvelle proposition du réalisateur de « De père en flic », un menteur compulsif qui voit ses histoires inventées devenir réalité, met la table à une proposition visuelle qui se déploie toutefois tout en subtilité. Qui fait Quoi en a discuté avec le directeur photo.

    5 juillet 2019, 07h25

    Des sujets universels pour la coproduction avec Arturo Mio

    Des sujets universels pour la coproduction avec Arturo Mio

    Maison de production indépendante française, Arturo Mio a été fondée en 2000 par Caroline Roussel. Après des coproductions menées essentiellement avec des pays européens, l’entreprise a connu une sorte de repli sur le marché national. Ce sont ainsi des projets majoritairement montés grâce à un financement français que la productrice et fondatrice a accompagnés pendant un certain moment. Puis, son envie de produire du long métrage documentaire pour les salles l’a ramenée sur le marché international. Ce n’est donc pas par hasard qu’elle s’est retrouvée récemment aux Rendez-vous d’affaires et coproduction France-Canada.

    5 juillet 2019, 07h20

    Geneviève Pettersen, en harmonie avec la vision d’Anaïs Barbeau-Lavalette

    Geneviève Pettersen, en harmonie avec la vision d’Anaïs Barbeau-Lavalette

    En 2014, Geneviève Pettersen publie « La déesse des mouches à feu » aux Éditions Le Quartanier. Dans cet ouvrage, elle raconte le récit de Catherine, une adolescente de quatorze ans habitant à Chicoutimi-Nord qui vit de nombreux chamboulements dans son existence. Du divorce de ses parents aux querelles entre amis et amies en passant par les premières fois, l’héroïne vit tout cela alors que le lecteur est replongé au Québec en 1996. Aujourd’hui, l’auteure voit ce premier roman être porté au grand écran par Anaïs Barbeau-Lavalette. Présente sur le plateau de tournage pour voir ses personnages prendre vie, elle s’est entretenue avec Qui fait Quoi.

    5 juillet 2019, 07h05


    « L’incroyable histoire du facteur Cheval » de Nils Tavernier prendra l’affiche le 5 juillet

    « L’incroyable histoire du facteur Cheval » de Nils Tavernier prendra l’affiche le 5 juillet

    Distribué au Québec par AZ Films, le film « L’incroyable histoire du facteur Cheval » de Nils Tavernier mettant en vedette Jacques Gamblin (lauréat du prix d’interprétation masculine à la Berlinale 2002 pour « Laisser passer » de Bertrand Tavernier) et Laetitia Casta (nommée pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle dans « Gainsbourg ("vie héroïque") » de Joann Sfar) prendra l’affiche le 5 juillet prochain.

    3 juillet 2019, 00h00

    Adib Alkhalidey et Julien Lacroix, de la scène et du Web au cinéma

    Adib Alkhalidey et Julien Lacroix, de la scène et du Web au cinéma

    Tous deux rendus célèbres par leur production humoristique au Québec, Julien Lacroix et Adib Alkhalidey ont récemment défrayé la chronique avec leur projet « Mon Ami Walid ». Un long métrage financé par les deux créateurs et leur communauté, qui a étonné le monde du cinéma québécois, de son tournage à son aboutissement. Portrait de deux créateurs passés du petit au grand écran.

    2 juillet 2019, 07h20

    Le son mis de l’avant-plan avec « Ceux qui viendront, l’entendront »

    Le son mis de l’avant-plan avec « Ceux qui viendront, l’entendront »

    Avec son troisième long métrage documentaire, Simon Plouffe s’éloigne de l’approche traditionnelle souvent associée aux sujets dits autochtones. Dans « Ceux qui viendront, l’entendront », il s’intéresse plus particulièrement aux langues des Premières nations. Également preneur de son pour le cinéma documentaire, le cinéaste a réfléchi toute une approche pour son long métrage accordant une place toute spéciale à la parole. Son équipe et lui avaient d’ailleurs de quoi se réjouir lors du plus récent Gala des artisans Québec Cinéma puisqu’elle a remporté le prix Iris du meilleur son documentaire. Pour l’occasion, Qui fait Quoi a discuté avec le réalisateur et concepteur sonore ainsi qu’avec une partie de ses collègues présents pour l’événement.

    1er juillet 2019, 07h05

    Les studios québécois d’effets visuels doivent gérer la demande grandissante des services de visionnement en continu

    Les studios québécois d’effets visuels doivent gérer la demande grandissante des services de visionnement en continu

    Depuis les dernières années, la demande de contenu n’a cessé d’augmenter pour les professionnels de l’industrie des effets visuels. Bien sûr, tant pour les films que pour l’animation, les jeux vidéo et les séries télévisées, les effets deviennent de plus en plus complexes et le niveau de qualité exigé et nécessité augmente à la même vitesse que les budgets des superproductions. Malgré cela, le plus grand défi auquel fait face l’industrie actuellement est celui qu’engendrent les services de visionnement en continu. Dans une discussion animée par Chad Nixon de Cinesite et intitulée « Streaming Services : executing with a new collaborative approach to create VFX content », cinq intervenants du milieu ont discuté de cette nouvelle réalité lors de la plus récente édition d’effects America.

    28 juin 2019, 07h25

    La Cinémathèque québécoise programme le cycle Comédies en juillet et août

    La Cinémathèque québécoise programme le cycle Comédies en juillet et août

    Du 1er juillet au 31 août, la Cinémathèque québécoise offrira une sélection savoureuse de comédies, dans le sens le plus large : comédie familiale, satirique, burlesque, d’horreur et muette. Toutes les subtilités de ce genre trop souvent honnis seront exposées depuis toutes les cinématographies du monde et des époques : de 1924 à 2018, du Québec en passant par le Japon, la France, Cuba et les États-Unis, sans oublier le savoir-faire anglais et italien.

    28 juin 2019, 06h32

    Catherine Léger adapte la plume, sans compromis, de Geneviève Pettersen au grand écran

    Catherine Léger adapte la plume, sans compromis, de Geneviève Pettersen au grand écran

    Auteure, dramaturge et scénariste prolifique, Catherine Léger explore à nouveau l’adolescence au féminin avec « La déesse des mouches à feu » réalisé par Anaïs Barbeau-Lavalette et produit par la Coop Vidéo de Montréal. Dans cette adaptation du roman éponyme signé par Geneviève Pettersen, celle qui est derrière le scénario de « Charlotte a du fun » retourne en plein milieu des années 1990 pour raconter le récit de Catherine, une jeune fille de seize ans vivant à Chicoutimi qui se retrouve confrontée au divorce de ses parents. Alors que l’équipe du film préparait une scène à tourner sur le plateau, Qui fait Quoi a discuté avec la scénariste.

    28 juin 2019, 06h05

    Une belle complicité pour le trio du CCM de « La Bolduc »

    Une belle complicité pour le trio du CCM de « La Bolduc »

    Si le triomphe de « La Bolduc » s’est fait plus discret lors du Gala Québec Cinéma, laissant Debbie Lynch-White mettre la main sur le prix de la meilleure interprétation féminine pour rôle de Mary Travers, l’équipe réunie pour mettre en images le film de François Bouvier a rayonné durant le Gala des artisans Québec Cinéma. En effet, le long métrage produit par Caramel Films s’est mérité cinq prix Iris, dont le meilleur maquillage, la meilleure coiffure et les meilleurs costumes. Qui fait Quoi a discuté avec Nicole Lapierre, Martin Lapointe et Mariane Carter après qu’ils aient reçu leur trophée.

    27 juin 2019, 06h46

    Babel Films obtient le feu vert pour sa prochaine production

    Babel Films obtient le feu vert pour sa prochaine production

    La compagnie de production Babel Films est récipiendaire d’une des quatorze subventions du Programme de séries numériques de formats courts fiction du Fonds Bell. Tirée du roman d’Anaïs Barbeau-Lavalette, la série d’Eric Piccoli et Florence Lafond ; « Je voudrais qu’on m’efface », a été sélectionnée et fait partie des six projets francophones subventionnés par le programme.

    26 juin 2019, 17h14