Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM)

    Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM)



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Les RIDM nomment Miryam Charles et Coryell Boffy-Resel à la coprésidence de leur c.a.

    Les RIDM nomment Miryam Charles et Coryell Boffy-Resel à la coprésidence de leur c.a.

    Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) et le Forum RIDM annoncent une nouvelle coprésidence au conseil d’administration : Miryam Charles, réalisatrice, productrice et directrice de la photographie, et Coryell Boffy-Resel, directeur pour les organisations internationales chez Montréal International. Déjà membres du conseil et habitué.e.s du festival, Miryam et Coryell viennent assurer la relève de Sarah Spring, la présidente sortante. Grâce à leur expertise complémentaire, il.elle sauront contribuer au développement des deux organismes.

    12 mai 2021, 05h28



    Eli Jean Tahchi remporte la 7e édition de la résidence Regard sur Montréal

    Eli Jean Tahchi remporte la 7e édition de la résidence Regard sur Montréal

    C’est le cinéaste Eli Jean Tahchi qui est l’heureux élu de la septième édition de la résidence Regard sur Montréal. D’une valeur de 75 000 $, la résidence permet au cinéaste de se consacrer pendant 11 mois à la scénarisation, à la réalisation, à la postproduction et à la diffusion de son court métrage documentaire intitulé « Des voisins dans ma cour ».

    29 janvier 2021, 06h20

    [PODCAST] Le village de Lussas et l’amour du documentaire dans l’oeil de Claire Simon

    [PODCAST] Le village de Lussas et l’amour du documentaire dans l’oeil de Claire Simon

    Auteure de plusieurs documentaires, Claire Simon devait venir aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Évidemment, pandémie oblige, elle a dû rester en France. Dans son film, « Le Fils de l’épicière, le maire, le village et le monde », présenté en mode virtuel du 26 novembre au 2 décembre, elle s’intéresse à Jean-Marie Barbe, amoureux du documentaire, cofondateur d’Ardèche Images et des États généraux du film documentaire, qui se tient depuis 1989 dans le village de Lussas, et, plus récemment, porteur de la plateforme de diffusion Tënk, mais aussi au maire et au milieu de l’agriculture, bref, à la vie d’un village ouvert sur le monde par le biais du documentaire.

    16 décembre 2020, 07h27

    Malgré les transformations, le public demeure curieux et s’ouvre aux nouvelles formes d’écritures du réel

    Malgré les transformations, le public demeure curieux et s’ouvre aux nouvelles formes d’écritures du réel

    Comment se portent les nouvelles écritures du réel en ces temps de profond bouleversement ? Est-ce que la réalité virtuelle et la réalité augmentée devront s’adapter aux transformations qui s’accélèrent en contexte de pandémie ? Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal ont réuni la réalisatrice Sandra Rodriguez, la codirectrice du Labdoc Viva Paci et la productrice française de chez Lucid Realities Chloé Jarry pour échanger avec Matthieu Dugal à propos des espoirs et des craintes de l’écosystème des médias numériques et du documentaire.

    14 décembre 2020, 10h55

    Les nouvelles écritures documentaires peuvent-elles être définies ?

    Les nouvelles écritures documentaires peuvent-elles être définies ?

    Les nouvelles écritures du réel se définissent souvent par le truchement d’écrans interposés ou encore par des narrations innovantes. Mais comment les définir ? Tantôt appelées webdocs, documentaires immersifs ou évolutifs, tantôt nommées documentaires en réalité virtuelle ou augmentée, quelles sont les meilleures façons de les préciser ? Dans une discussion réunissant la réalisatrice Sandra Rodriguez, la productrice française et cofondatrice de la société de production Lucid Realities, Chloé Jarry, la codirectrice et membre du Labdoc, Viva Paci et le documentariste Gilles Tassé, ils ont abordé cette question aux côtés du journaliste et animateur Matthieu Dugal dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal.

    11 décembre 2020, 07h15

    COVID-19 : Les nouvelles formes du réel s’adaptent

    COVID-19 : Les nouvelles formes du réel s’adaptent

    La pandémie touche tous les domaines du quotidien. Le virage numérique annoncé sur plusieurs années s’est accéléré durant la période de confinement forçant le monde de l’audiovisuel à refaçonner ses stratégies et ses approches. Les nouvelles technologies n’échappent pas à cette révolution. Dans une discussion portant sur les « Nouvelles écritures du réel : bilan de santé », Sandra Rodriguez, réalisatrice, Chloé Jarry, productrice pour la boîte française Lucid Realities, Viva Paci, codirectrice du Labdoc et Gilles Tassé, documentariste, ont échangé avec Matthieu Dugal sur les répercussions causées par les derniers mois sur les nouvelles façons de raconter la réalité.

    10 décembre 2020, 07h15

    Olena Decock apprend à bien ourler ses personnages en documentaire

    Olena Decock apprend à bien ourler ses personnages en documentaire

    Programmatrice de l’industrie pour les fonds et les conférences à Hot Docs, Olena Decock connaît à fond les documentaires. Lors du Forum RIDM, elle a offert un atelier ayant pour titre « Raconter des histoires régionales à l’international ». Tous les documentaires n’auront pas une carrière internationale. Par contre, certains, s’ils sont bien pensés, pourront voyager hors des frontières canadiennes. La conférencière a dévoilé des trucs pour que les documentaristes pensent à l’international avant le choix même du sujet.

    7 décembre 2020, 11h00

    Forums RIDM : « Kenbe la : jusqu’à la victoire », les hauts et les bas d’un tournage en Haïti

    Forums RIDM : « Kenbe la : jusqu’à la victoire », les hauts et les bas d’un tournage en Haïti

    « Kenbe la, jusqu’à la victoire » est un long métrage portant sur Alain Philoctète, militant haïtien établi au Québec après avoir été chassé de son pays d’origine. Charismatique et imprégné par la culture québécoise, il décide de retourner en Haïti pour amorcer un projet de permaculture avec les résidents de la région. C’est là que Will Prosper fait le choix de le suivre avec une caméra sans se douter qu’une terrible nouvelle l’attend : l’homme est atteint d’un cancer. Lors de la discussion virtuelle « L’heure du doc » où ont échangé divers documentaristes sur leur démarche, le réalisateur a partagé la sienne.

    30 novembre 2020, 10h55

    Avec « Wintopia », Mira Burt-Wintonick rend un vibrant hommage à son père

    Avec « Wintopia », Mira Burt-Wintonick rend un vibrant hommage à son père

    La réalisatrice et animatrice radio Mira Burt-Wintonick est la fille du documentariste montréalais Peter Wintonick, qui a réalisé le célèbre « Manufacturing Consent », d’après le livre de Noam Chomsky sorti en 1992. Elle propose aux RIDM un vibrant hommage à son père intitulé « Wintopia », un voyage intime et posthume à travers des vidéos tournées candidement par son paternel pendant 15 ans à travers le monde autour du thème de l’utopie. Mira Burt-Wintonick décrit comment elle a débuté le film avec son père, puis poursuivi le projet par elle-même, non sans rencontrer quelques défis.

    27 novembre 2020, 07h15

    Michèle Stephenson accompagne les sans-papiers haïtiens en République dominicaine « Apatrides »

    Michèle Stephenson accompagne les sans-papiers haïtiens en République dominicaine « Apatrides »

    La réalisatrice Michèle Stephenson propose son dernier documentaire « Apatrides » aux RIDM en ligne. Elle y traite de la situation que vivent des sans-papiers d’ascendance haïtienne en République dominicaine, à travers quelques personnages suivis en cinéma direct. Rosa Iris est avocate et tente d’aider son cousin Juan Teofilo à regagner sa citoyenneté. Parallèlement, elle se présente également aux élections. Diamétralement à l’opposé, Gladys travaille pour le mouvement nationaliste dominicain qui tente d’exclure les Noirs et les Métis du pays. Michèle Stephenson revient sur le tournage du film qui a débuté en 2014 et a remporté le prix spécial du jury aux Hot Docs à Toronto en mai 2020.

    27 novembre 2020, 07h15

    Forum RIDM : Jonathan Kolodziej Durand revient sur les défis et enjeux de « Memory is our Homeland »

    Forum RIDM : Jonathan Kolodziej Durand revient sur les défis et enjeux de « Memory is our Homeland »

    Dans « Memory is our Homeland », Jonathan Kolodziej Durand choisit de s’intéresser à sa grand-mère, Kazia Kolodziej (née Gerech), une réfugiée polonaise qui a migré vers l’Afrique de l’Est, près du Mont Kilimandjaro durant la Deuxième Guerre mondiale. Ce point de départ très personnel l’a mené vers toute une communauté effacée par l’histoire. Dans le cadre de « L’heure du doc », une discussion qu’il a partagée avec les cinéastes Zaynê Akyol, Will Prosper et Nathalie Bibeau au Forum RIDM, le documentariste s’est rappelé les principaux défis de ce film sur lequel il a commencé à travailler en 2008.

    27 novembre 2020, 07h00

    RIDM : Laura Kamugisha jumelle l’intime et le lyrisme dans « Trait d’union »

    RIDM : Laura Kamugisha jumelle l’intime et le lyrisme dans « Trait d’union »

    Il y a quelques étés, Laura Kamugisha a eu l’idée de filmer sa mère, Marie-Chantal. Vivant avec cette dernière et ses frères et soeurs, elle s’est rendu compte, lors d’un souper, que cette femme, qui a passé la moitié de sa vie au Canada et l’autre au Rwanda, gardait certains éléments de son passé et de la guerre plus secrets. La jeune diplômée de l’Université de Concordia a alors voulu creuser davantage et a décidé de dédier à sa mère « Trait d’union », un court métrage documentaire sélectionné aux 23es Rencontres internationales du documentaire de Montréal.

    26 novembre 2020, 07h15