Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Scénarisation




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Comment travailler un « scénario invisible » avec « Sympathie pour le diable »

    Comment travailler un « scénario invisible » avec « Sympathie pour le diable »

    Tout commence avec Guillaume De Fontenay qui fait la lecture des écrits de Paul Marchand. Une idée de scénario se forme, mais ce n’est qu’en 2006, lorsque Guillaume Vigneault se joint au projet, qu’une première version se réalise. Rapidement, le scénariste et le réalisateur se rendent compte que les récits, aussi captivants soient-ils, sont très lyriques et comprennent peu d’événements. Pour obtenir plus de matière, ils ont accueilli Paul Marchand au Québec pour préciser les détails de son périple journalistique à Sarajevo en 1992 et qui est au coeur de ce premier long métrage.

    5 décembre 2019, 06h36

    Les Sommets du cinéma d’animation programment rencontres, ateliers et conférences

    Les Sommets du cinéma d’animation programment rencontres, ateliers et conférences

    Les Sommets du cinéma d’animation sont l’occasion pour les professionnels du domaine de l’animation de se rencontrer et d’échanger sur leurs pratiques respectives, les apprentissages et conséquemment d’offrir des conseils. Cette année, l’équipe de programmation a voulu aider les talents de demain en les outillant adéquatement.

    2 décembre 2019, 10h15

    D’où viennent les auteurs des expériences de réalité virtuelle, et où vont-ils ?

    D’où viennent les auteurs des expériences de réalité virtuelle, et où vont-ils ?

    D’où viennent les auteurs des expériences de réalité virtuelle, et où vont-ils ? En effet, il n’existe pas à proprement parler d’auteurs dédiés à la réalité virtuelle. Les créateurs de ce type d’expériences sont issus des disciplines artistiques traditionnelles : cinéma, danse, théâtre, jeu vidéo, musique, arts plastiques... Passionnés de nouvelles technologies, ils s’aventurent un temps dans la réalité virtuelle, sans toutefois la considérer comme une discipline artistique en tant que telle. Très mobiles, ils développent des collaborations à l’international, pour profiter des expertises et possibilités financières étrangères. Un phénomène qu’il nous paraît judicieux de décrire dans le détail. Partons donc sans plus tarder sur les traces des auteurs des expériences de réalité virtuelle afin de déterminer d’où ils viennent et où ils vont.

    21 novembre 2019, 07h25

    Une rencontre d’exception dans « Fragile »

    Une rencontre d’exception dans « Fragile »

    Dès les premières secondes de « Fragile », les corps inertes de Félix et de Dominique sont aperçus à la morgue. Qu’est-ce qui a mené à leur mort ? Comment ces deux hommes que tout oppose se sont-ils retrouvés dans le même véhicule au moment de leur décès ? Avec sa nouvelle série de dix épisodes réalisée par Claude Desrosiers et produite par Amalga, Serge Boucher plonge le spectateur dans un nouveau mystère tout en explorant la relation complexe d’une amitié improbable.

    21 novembre 2019, 07h15

    « Gallant : Confessions d’un tueur à gages », un récit déconstruit et intime

    « Gallant : Confessions d’un tueur à gages », un récit déconstruit et intime

    Lorsqu’il a été contacté par le producteur Christian Larouche pour un projet d’adaptation basé sur le livre « Gallant : Confessions d’un tueur à gages », Sylvain Guy avait déjà suivi méticuleusement l’enquête exhaustive menée par le Journal de Montréal sur les 27 meurtres commis par Gérald Gallant. C’est donc l’ouvrage et surtout ce compte rendu journalistique qui ont guidé le scénariste dans l’écriture du récit fictif de ce criminel arrêté en mars 2009. Ayant également travaillé sur le scénario de « Mafia Inc. » réalisé par Podz, qui avait nécessité un an de recherche de sa part, il s’est retrouvé un peu naturellement face à ce projet de film.

    19 novembre 2019, 06h18

    CINEMANIA : Le souci de justesse de Guillaume de Fontenay

    CINEMANIA : Le souci de justesse de Guillaume de Fontenay

    En remontant il y a quatorze ans, au moment où Guillaume de Fontenay a commencé à développer son projet de long métrage, c’était un film sur la Guerre de Bosnie-Herzégovine, plus particulièrement sur le siège de Sarajavo, un événement qui l’a profondément choqué, que le réalisateur souhaitait mettre en images. Lorsqu’il a lu « Sympathie pour le diable », le récit du journaliste de guerre Paul Marchand, il y a eu le déclic. « Je me suis rendu compte que derrière sa grande-gueule et ses masques, il y avait un écorché vif, d’une intelligence exceptionnelle et d’une plume extraordinaire », déclare le cinéaste en entrevue avec Qui fait Quoi à propos du film présenté au festival CINEMANIA.

    14 novembre 2019, 07h00

    Un premier long métrage entre onirisme et réalisme pour Albéric Aurtenèche

    Un premier long métrage entre onirisme et réalisme pour Albéric Aurtenèche

    « La contemplation du mystère » est un projet de film qu’Albéric Aurtenèche porte depuis cinq ans. Né à Paris, mais ayant grandi à Montréal, le cinéaste a été initié très jeune à l’univers de la chasse, et plus particulièrement à son aspect plus mythique inspiré de l’Ordre de St-Hubert et de la mise à mort de l’animal. C’est donc à travers la forme du récit initiatique que le réalisateur a entrepris d’immortaliser des images en forêt pour son premier long métrage dont le tournage s’achève ces jours-ci à Montréal après plusieurs jours à l’extérieur de la métropole.

    13 novembre 2019, 05h40

    « Antigone », le long métrage vivant, inclusif et coloré de Sophie Deraspe

    « Antigone », le long métrage vivant, inclusif et coloré de Sophie Deraspe

    Sophie Deraspe a toujours admiré l’« Antigone » de Sophocle. C’est en revisitant l’affaire Villanueva, qui a causé la mort de Fredy Villanueva, 18 ans, lors d’une intervention policière en août 2008 que la cinéaste s’est retrouvée devant un désir d’aborder le rapport à l’autorité à travers le récit d’un jeune homme, victime de l’État, et de son frère, lui, menacé de déportation. « Je voyais là un contexte où une Antigone pouvait exister, où une soeur interroge cette autorité qui régit nos lois et notre système judiciaire », raconte la réalisatrice en entrevue avec Qui fait Quoi.

    8 novembre 2019, 06h52

    Une nouvelle adaptation cinématographique pour Sophie Deraspe

    Une nouvelle adaptation cinématographique pour Sophie Deraspe

    L’emploi du temps de Sophie Deraspe sera particulièrement chargé au cours des prochaines semaines. En plus de poursuivre la course aux Oscars, avec « Antigone », son plus récent long métrage sélectionné pour représenter le Canada dans la catégorie du meilleur film international, la cinéaste entre dans la période de préproduction de son prochain film, une adaptation du roman « D’où viens-tu, berger » de Mathyas Lefebure.

    8 novembre 2019, 05h48

    FCIAT : Isabelle Pruneau-Brunet, de la télévision jeunesse à « Réservoir »

    FCIAT : Isabelle Pruneau-Brunet, de la télévision jeunesse à « Réservoir »

    Diplômée de la cohorte 2010 du Programme cinéma de L’inis, la même que Kim St-Pierre, Isabelle Pruneau-Brunet s’est de tout de suite trouvée des affinités avec sa collègue réalisatrice. Au fil des ans, elles ont développé plusieurs projets de séries jeunesse jusqu’à ce qu’elles se retrouvent ensemble sur l’écriture d’un premier long métrage de fiction destiné au grand public. C’est particulièrement le thème de la quête spirituelle qui l’a convaincue de prendre part à l’aventure de « Réservoir » qui se retrouvait en première mondiale au 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT).

    6 novembre 2019, 07h08

    FCIAT : une démarche exploratoire pour « Habiter le mouvement »

    FCIAT : une démarche exploratoire pour « Habiter le mouvement »

    Lorsqu’elle a été invitée à suivre le chorégraphe français Thierry Thieû Niang dans une tournée avec Cinédanse, Béatriz Mediavilla savait précisément ce qu’elle n’avait pas envie de faire. Pas de film à propos des coulisses ni de portrait sur le travail du danseur. S’est plutôt dessiné un documentaire poétique divisé en dix chapitres où le spectateur fait la rencontre de danseurs non professionnels et d’êtres humains touchés par la beauté des gestes. Ce projet, « Habiter le mouvement », a pris forme au fil d’un processus créatif évolutif où la réalisatrice a suivi le chorégraphe et sa troupe à Saint-Jean-Port-Joli, Paspébiac, Montréal et Rouyn-Noranda.

    1er novembre 2019, 07h13

    FCIAT : Un nouveau projet en coécriture pour Marie-Christine Lê-Huu

    FCIAT : Un nouveau projet en coécriture pour Marie-Christine Lê-Huu

    Marie-Christine Lê-Huu s’est trouvée dans une position privilégiée pendant la création de « Jouliks ». Elle a pu participer au processus du choix des comédiens et des comédiennes aux côtés de l’équipe de production et de la réalisatrice Mariloup Wolfe en plus de se voir ouvrir la porte de la salle de montage par cette dernière. Peut-être est-ce cela qui l’a menée vers la coécriture pour son prochain projet de long métrage produit par Films Vision 4 qu’elle travaille actuellement aux côtés de son ami, l’acteur Sasha Samar. Qui fait Quoi a discuté avec la scénariste à propos de cette idée de collaboration.

    1er novembre 2019, 06h20

    FCIAT : Jean-Marc Vallée, briser le moule de la fiction

    FCIAT : Jean-Marc Vallée, briser le moule de la fiction

    Alors qu’il prend une pause de son métier depuis presqu’un an après avoir enchaîné les projets cinématographiques et télévisuels chez nos voisins du Sud, Jean-Marc Vallée était invité au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue pour prendre part à un petit-déjeuner causerie où il est notamment revenu sur son envie de faire du cinéma, sur son parcours ainsi que sur sa façon de tourner des films. Retour sur les moments marquants de cette discussion agrémentée par une trame sonore spécialement choisie par le réalisateur québécois amoureux de musique.

    30 octobre 2019, 07h01

    « Timescape », une odyssée de science-fiction positive pour la famille

    « Timescape », une odyssée de science-fiction positive pour la famille

    Avec « Timescape », Aristomenis Tsirbas retourne dans le temps alors que deux jeunes, Lara et Jason, se retrouvent à l’époque préhistorique suite à la défectuosité d’un vaisseau spatial. Également concepteur d’effets visuels, le réalisateur, né à Montréal, terminait le tournage de cette aventure fantastique familiale produite par Fullum Films et s’apprêtait à s’envoler pour Los Angeles pour en peaufiner les effets spéciaux. Qui fait Quoi a discuté avec lui sur le plateau de tournage alors qu’il complétait des séquences captées en studio.

    29 octobre 2019, 07h25