Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    imagineNATIVE Film + Media Arts




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    ImagineNATIVE Film + Media Arts célèbre la vitalité de la production audiovisuelle autochtone

    ImagineNATIVE Film + Media Arts célèbre la vitalité de la production audiovisuelle autochtone

    Mettre encore et toujours en valeur les créations audiovisuelles et médiatiques autochtones d’ici et d’ailleurs. C’est la mission que s’est donnée le festival ImagineNATIVE Film + Media Arts depuis son lancement en l’an 2000. En plus de sa tenue annuelle à l’automne à Toronto, l’événement présente pendant toute l’année des visionnements de films, d’oeuvres en réalité virtuelle et de séries dans les centres communautaires multi-ethniques du Canada, le imagineNATIVE Film + VR Tour d’une part, et le indigiFLIX Community Screening Series d’autre part. Nous nous sommes entretenus avec Jason Ryle, directeur artistique de ImagineNATIVE Film + Media Arts, pour qu’il revienne sur les ambitions du festival ainsi que sur le futur des productions audiovisuelles autochtones.

    12 novembre 2018, 11h00

    « Edge of the Knife » de Gawaai Edenshaw et Helen Haig-Brown donne à entendre la langue Haida

    « Edge of the Knife » de Gawaai Edenshaw et Helen Haig-Brown donne à entendre la langue Haida

    Co-réalisé par Gawaai Edenshaw et Helen Haig-Brown, « Edge of the Knife » est un film dramatique entièrement tourné en langue Haida. Un défi lorsque l’on sait qu’il n’existe plus que 24 bilingues en langue Haida dans le monde. Récipiendaire du prix du Meilleur Film de Colombie-Britannique et du Meilleur Film Canadien du Festival International du Film de Vancouver en 2018, le film narre une histoire ancestrale de la communauté Haida. Une manière de célébrer et promouvoir sa culture. Pour en savoir plus, nous nous sommes entretenus avec le producteur Jonathan Franz à l’occasion de sa venue au Festival du nouveau cinéma de Montréal.

    29 octobre 2018, 11h00

    La chaîne YouTube Encore+ s’associe à imagineNATIVE pour présenter une collection de films autochtones

    La chaîne YouTube Encore+ s’associe à imagineNATIVE pour présenter une collection de films autochtones

    Encore+, une chaîne YouTube de diffusion en continu de films et d’émissions de télévision canadiennes initiée par le Fonds des médias du Canada, a formé un nouveau partenariat avec le festival imagineNATIVE Film + Media Arts.

    22 octobre 2018, 10h11


    Téléfilm Canada souhaite que son portefeuille de films reflète davantage la diversité

    Téléfilm Canada souhaite que son portefeuille de films reflète davantage la diversité

    Téléfilm Canada a annoncé son objectif visant l’obtention, d’ici 2020, d’un portefeuille de films représentatif et diversifié reflétant davantage la population du Canada. En mettant l’accent sur la façon de renforcer les initiatives existantes en matière de diversité, Téléfilm s’est fixé l’objectif suivant : « Avoir, d’ici 2020, un portefeuille de films plus représentatif et diversifié qui reflète davantage la mixité, la diversité et les communautés autochtones du Canada. »

    8 septembre 2016, 15h05


    Réal Junior Leblanc cherche la vérité autochtone

    Réal Junior Leblanc cherche la vérité autochtone

    Le 15 octobre dernier se tenait la présentation des courts métrages du Wapikoni mobile. Parmi les nombreux cinéastes présents, Réal Junior Leblanc est l’un qui s’illustre le plus. Cette année, il a remporté le prix du meilleur court métrage au Festival Présence autochtone, en plus d’être invité au Festival imagineNATIVE à Toronto. Très bientôt, il signera aussi son premier documentaire à Canal D. Nous avons rencontré ce réalisateur, juste avant la diffusion de son tout dernier court documentaire, « L’Enfance déracinée ».

    26 décembre 2013, 08h59

    Les histoires autochtones vues par les femmes à Berlin

    Les histoires autochtones vues par les femmes à Berlin

    Dans le cadre de la présentation spéciale « NATIVe - A Journey into Indigenous Cinema » du Festival international du film de Berlin (du 7 au 17 février), Alanis Obomsawin, pionnière du cinéma documentaire au Canada, sera accompagnée des cinéastes Catriona McKenzie (Australie) et Chelsea Winstanley (Nouvelle-Zélande) afin de discuter du cinéma autochtone à la session Q&R Talents en vue : La voix sacrée des femmes, organisée par Téléfilm Canada.

    5 février 2013, 00h57

    imagineNATIVE et l’ONF renouvellent leur partenariat

    imagineNATIVE et l’ONF renouvellent leur partenariat

    Le Festival imagineNATIVE Film + Media Arts et l’Office national du film du Canada (ONF) ont renouvelé leur partenariat visant à favoriser la création d’oeuvres multimédias pour une troisième année et invitent les artistes autochtones canadiens à leur soumettre des propositions de projets interactifs novateurs.

    19 décembre 2012, 00h12


    Long métrage de fiction Le jour avant le lendemain : une histoire de collaboration

    Long métrage de fiction Le jour avant le lendemain : une histoire de collaboration

    Marie-Hélène Cousineau est une habituée du Grand Nord. Depuis 1991, elle fait l’aller-retour entre Igloolik et Montréal. « Ça fait 18 ans que je bâtis une confiance avec les gens d’Igloolik, dit-elle. Ça fait 18 ans, en quelque sorte, que ce film était en chantier. » Après y avoir tourné de petits films et des documentaires, c’était la première fois que l’artiste se lançait dans la coréalisation, avec Madeline Ivalu, d’un long métrage. C’est sans parler la langue de la place que Marie-Hélène Cousineau a su collaborer avec toute l’équipe pour faire son film.

    27 octobre 2008, 11h20