Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Festival REGARD




    LES 10 DERNIERS ARTICLES


    Le Festival REGARD remporte le prix Hector-Fabre 2021

    Le Festival REGARD remporte le prix Hector-Fabre 2021

    La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, a remis le prix Hector-Fabre 2021 à REGARD - Festival international du court métrage au Saguenay, pour l’ensemble de ses retombées et son impact positif à l’échelle régionale et internationale. Ce prix est assorti d’une bourse de 25 000 $.

    17 juin 2022, 16h27

    [PODCAST] Joachim Morre subvertit les codes de l’amitié au masculin avec « Boys (Friends Forever) »

    [PODCAST] Joachim Morre subvertit les codes de l’amitié au masculin avec « Boys (Friends Forever) »

    Cinéaste établi à Copenhague, Joachim Morre était sélectionné au Festival REGARD avec son plus récent court métrage « Boys (Friends Forever) ». Dans ce film, il raconte l’histoire d’un groupe d’amis, prêt à sortir pour la soirée, dont la dynamique est déstabilisée lorsque l’un d’entre eux confesse avoir couché avec l’ex-petite amie d’un autre. Distribuée par H264, l’oeuvre servait de prétexte au réalisateur danois pour explorer l’amitié au masculin comme elle l’a rarement été à l’écran.

    2 juin 2022, 07h30

    [VIDÉO] Jean-François Boisvenue raconte son parcours psychologique tumultueux à travers le spectacle « Nyctophobie »

    [VIDÉO] Jean-François Boisvenue raconte son parcours psychologique tumultueux à travers le spectacle « Nyctophobie »

    L’artiste multidisciplinaire Jean-François Boisvenue a eu de graves problèmes de santé mentale au cours des dernières années. En 2018, il réalise un court film appelé « Nyctophobie » dans lequel il raconte son parcours difficile avec la dépersonnalisation. Lors du Forum Avantage numérique 2022, il a présenté une oeuvre scénique multimédia du même nom qui reprend des concepts du film et les traduits en mouvements. Le Lien MULTIMÉDIA a discuté avec Jean-François Boisvenue pour en apprendre plus sur la création de ce spectacle.

    28 mai 2022, 09h15

    La Fabrique culturelle et REGARD programment des courts métrages ukrainiens

    La Fabrique culturelle et REGARD programment des courts métrages ukrainiens

    La Fabrique culturelle de Télé-Québec et le Festival REGARD présentent un programme des meilleurs courts métrages ukrainiens de l’heure, en soutien aux cinéastes et à toute la population ukrainienne. Ces films sont le regard d’une jeunesse qu’on espère libre à nouveau. Ils prennent une dimension encore plus forte en cette période difficile.

    26 mai 2022, 07h20

    [PODCAST] « O Lobo Solitário », l’intense plan-séquence de Filipe Melo

    [PODCAST] « O Lobo Solitário », l’intense plan-séquence de Filipe Melo

    Musicien, auteur de bande dessinée et cinéaste, Filipe Melo avait, pour son plus récent court métrage « O Lobo Solitário (The Lone Wolf) », un besoin urgent de cinéma. Son concept devait être simple : un personnage, un lieu, filmé en un plan-séquence. Il a ainsi construit un récit tendu, celui d’un animateur de radio qui, lors d’une émission de fin de soirée, reçoit l’appel d’un auditeur, un ancien ami, qui le chamboule. Nous avons échangé avec le réalisateur portugais, qui présentait son film distribué par H264 au Festival REGARD.

    24 mai 2022, 07h30

    Short Film Conference veut réunir la communauté du court métrage

    Short Film Conference veut réunir la communauté du court métrage

    Lettonne actuellement installée en France, Lauma Kaudzite est active dans l’industrie audiovisuelle depuis plus de six ans, spécifiquement dans le secteur du court métrage. Au terme d’études en production cinématographique, elle rejoint l’équipe du Riga International Film Festival, où le volet court se précise comme un intérêt pour elle. Maintenant coordonnatrice pour l’événement qui se déroule en octobre dans son pays natal, elle est nommée en novembre 2021 directrice générale de Short Film Conference, une organisation à but non lucratif qui tente de réunir la communauté du court métrage. Rencontrée au Festival REGARD, la jeune professionnelle s’est entretenue avec Qui fait Quoi.

    12 mai 2022, 07h25

    [REGARD] Le cinéma jeunesse, entre bienveillance et réalisme

    [REGARD] Le cinéma jeunesse, entre bienveillance et réalisme

    En 2020, la programmation de REGARD contenait 35 films jeunesse dont 5 réalisés au Québec. En 2021, le festival note une hausse avec 50 films jeunesse, dont 12 signés par des cinéastes québécois. Cette année, 40 se faufilent dans le programme, dont 9 proviennent du Québec. Malgré cette présence maintenue, le court jeunesse ne semble pas être autant pris au sérieux que les autres genres. Les cinéastes Miguel Lambert et Christine Doyon, ainsi que de la scénariste Maryse Latendresse, invités par le festival, ont tenté de mieux définir le cinéma jeunesse dans une discussion animée par le directeur général de L’inis Jean Hamel.

    19 avril 2022, 07h13

    [REGARD] Le son, pour servir la vision d’un ou d’une cinéaste

    [REGARD] Le son, pour servir la vision d’un ou d’une cinéaste

    « Arrival », « Tu dors Nicole », « Hochelaga, terre des âmes », « La femme de mon frère », « Il pleuvait des oiseaux », « La déesse des mouches à feu »… Sylvain Bellemare et Bernard Gariépy Strobl figurent au générique de centaines de films et cumulent plus de 50 ans de carrière. Occupant respectivement les postes de concepteur et de mixeur sonore, ces deux talents prolifiques québécois trop souvent restés dans l’ombre, ont été invités par le Festival REGARD pour une classe de maître.

    15 avril 2022, 07h20

    [REGARD] L’horreur créative de David Émond-Ferrat

    [REGARD] L’horreur créative de David Émond-Ferrat

    Originaire de Montréal, David Émond-Ferrat a récemment déménagé à la campagne en Montégérie, dans une demeure qu’il avait envie de filmer à l’écran. Dans le cadre du Kino Kabaret SPASM, il a décidé de mettre en images « Dans l’ombre », un récit d’épouvante qu’il a imaginé avec Alex Juillet dans lequel une mère nouvellement séparée décide de passer une fin de semaine chez sa mère avec son jeune fils qui ne se doute aucunement de la rupture. Rencontré au Festival REGARD par Qui fait Quoi, alors que le film était sélectionné dans la programmation « Films de genre », le réalisateur et monteur a discuté de sa démarche.

    11 avril 2022, 10h17

    [REGARD] La critique de cinéma, toujours pour un engagement envers l’art

    [REGARD] La critique de cinéma, toujours pour un engagement envers l’art

    Quel est l’avenir du métier de critique de cinéma ? Voilà la question que se sont posée trois professionnels exerçant cette profession dont la nature profonde est en train de s’effriter avec l’arrivée des vlogues de chacun, de la plateforme Letterboxd et du côté expéditif du système d’étoiles. Pour en discuter, le Festival REGARD a invité le Torontois Jason Gorber, rédacteur en chef et critique pour ThatShelf.com, Justine Smith, critique de cinéma établie à Montréal, et Michiel Philippaerts, programmateur belge et critique de courts métrages.

    11 avril 2022, 09h55

    [REGARD] Emmanuel Rioux dévoile « Cendres », son premier court métrage de fiction

    [REGARD] Emmanuel Rioux dévoile « Cendres », son premier court métrage de fiction

    Journaliste de formation et recherchiste pour la télévision, Emmanuel Rioux réalise son premier court métrage de fiction avec « Cendres ». Cette envie de passer à la scénarisation et à la réalisation l’habite depuis toujours. Son parcours en droit et en journalisme lui a toutefois permis de percevoir certains enjeux à travers un regard qui lui est propre. C’est précisément le cas avec ce premier film, tourné en septembre 2021, monté en un mois et sélectionné en première mondiale au Festival REGARD, où le jeune réalisateur s’est entretenu avec Qui fait Quoi pour discuter de sa démarche.

    8 avril 2022, 07h25

    [REGARD] Alexandre Lefebvre explore le mutisme générationnel avec « Tétanos »

    [REGARD] Alexandre Lefebvre explore le mutisme générationnel avec « Tétanos »

    À l’origine, la documentariste Amélie Hardy et les Productions Club Vidéo ont souhaité rassembler un collectif de divers cinéastes autour d’un essai que chacun·e adapterait de la collection Documents de la maison d’édition Atelier 10. Alexandre Lefebvre a été approché pour prendre part à ce projet et a choisi le texte de Steve Gagnon « Je serai un territoire fier et tu déposeras tes meubles », qui est devenu « Tétanos », court métrage explorant les non-dits entre un jeune ferrailleur et son père, sélectionné en compétition officielle au Festival REGARD.

    31 mars 2022, 16h32

    [REGARD] Avec « Nos cendres », Marie-Claude Béchard déploie un cinéma de genre atmosphérique

    [REGARD] Avec « Nos cendres », Marie-Claude Béchard déploie un cinéma de genre atmosphérique

    Après « Le mur » et « Soeurs », Marie-Claude Béchard réalise « Nos cendres » dans le cadre du concours pancanadien de la Course des régions 2021. En trois semaines, elle scénarise, prépare et tourne ce court métrage s’intéressant à Ophélie, une jeune femme qui rend visite à sa mère dont la dépendance à la cigarette la rend très malade. Fanatique du cinéma de genre, elle a imaginé un récit près d’une ses propres peurs, la perte de sa mère, pour proposer un film d’épouvante dont l’émotion était derrière chaque intention.

    31 mars 2022, 16h17