Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Portrait : Steven Daivasagaya, directeur et artiste de jeu vidéo

    12 février 2021, 07h20
         |      Article rédigé par Fanny Tan.

    Le Lien MULTIMÉDIA donne la parole à Steven Daivasagaya, directeur et artiste de jeu vidéo. Passionné de gaming depuis son enfance, Steven a plongé dans les arts numériques lors de son passage au cégep André-Laurendeau dans un programme de médias interactifs. Originaire de Montréal, Steven vit désormais à Boston et se concentre à temps plein à l’élaboration de ses projets créatifs.

    Portrait : Steven Daivasagaya, directeur et artiste de jeu vidéo Steven Daivasagaya.Photo: Autoportrait

    Le Lien MULTIMÉDIA (Le Lien) : C’est quoi ton métier ?

    Steven Daivasagaya : Je suis directeur de jeu vidéo ainsi qu’artiste dans le domaine des « computer graphics » dans une startup. Mes fonctions en tant que directeur sont de diriger la conception des différents aspects du jeu. Comme on est une startup, il est nécessaire que je porte plusieurs chapeaux, donc je suis aussi un artiste 3D qui touche à la modélisation, artiste de matériaux graphique et designer de niveau. En somme, je touche à plusieurs aspects du développement du jeu vidéo.

    Le Lien : Qu’est-ce qui t’a mené à faire ça aujourd’hui ?

    Steven : Durant mon enfance, j’ai eu l’opportunité de jouer à plusieurs jeux, ce qui m’a donné une curiosité à propos du fonctionnement des jeux vidéo. Cette curiosité m’a inspiré à faire des dessins traditionnels durant mes temps libres. Cette passion pour le dessin m’a ensuite poussé à poursuivre des cours d’art numérique. Au fil de mes études, le domaine des jeux vidéo est devenu plus « mainstream », ce qui a mené à la démocratisation des moteurs et des outils de création de jeux vidéo : ça m’a permis de faire la transition du dessin à ces logiciels numériques.

    Le Lien : Qu’est-ce qui te plaît dans ce métier ?

    Steven : Le constant progrès de la technologie dans le domaine du jeu vidéo permet à cette forme d’art d’évoluer continuellement. Je suis passionné à l’idée d’atteindre le réalisme grâce à la technologie. En parallèle, j’aime le fait que les jeux permettent de créer au-delà de ce qui est possible dans la réalité non-virtuelle, tel que des éléments fantastiques. C’est le fait que ces deux passions contradictoires peuvent coexister seulement dans l’art numérique qui me plait dans ce métier par-dessus tout.

    Le Lien : C’est quoi les atouts et compétences nécessaires pour réussir dans ce que tu fais ?

    Steven : Les compétences les plus importantes sont la patience et la persévérance car le processus de création de jeu est très long, mais contrairement aux stéréotypes, ce n’est pas difficile car la technologie a tellement progressé qu’elle permet de créer des jeux même si on ne sait pas programmer. De plus, il y a des tonnes de ressources pour apprendre à développer des jeux par soi-même.

    Le Lien : Quelles sont tes inspirations ?

    Steven  : J’ai toujours été inspiré par l’art oriental. Je suis fasciné par les légendes folkloriques et les récits surnaturels, des éléments que j’aime intégrer à mes projets. De ce fait, malgré que j’aime explorer plusieurs thèmes très divers tels que la science-fiction, la criminologie et d’autres, je suis toujours poussé à ajouter un aspect folklorique et surnaturel dans mes projets.

    Le Lien : Un projet marquant, et pourquoi ?

    Steven : Le projet « Entre-Deux », une pièce de théâtre multidisciplinaire produite par l’OBNL Libre et Sauvage. J’y ai participé en tant que directeur de la technologie, et ce projet m’a permis d’explorer la fusion de l’art traditionnel et du numérique. Dans « Entre-Deux », le décor de la pièce consistait d’un mur étoilé composé de lumières LED, contrôlées par une programmation spécifique au projet qui synchronisait le décor aux émotions de la pièce de théâtre. Et c’est ce projet qui m’a marqué car il m’a montré que le numérique peut amener de l’innovation dans toutes les formes d’art.

    « Portraits - Les métiers du numérique » est une série d’entrevues qui explore les métiers du numérique et des jeux vidéo à travers les portraits de jeunes professionnel.les du Québec. Pour en savoir plus sur les métiers du numérique et pour découvrir des portraits inspirants et fouillés, procurez-vous notre guide sur Les métiers du numérique et du jeu vidéo.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité