Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Scénarisation




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Pour sa première série, Patrick Sénécal plonge dans l’horreur psychologique

    Pour sa première série, Patrick Sénécal plonge dans l’horreur psychologique

    Plus de quinze ans après avoir écrit un épisode de la série « La chambre no 13 », Patrick Sénécal se retrouve à chapeauter une première série à titre d’auteur unique, « Patrick Sénécal présente... ». Et ce n’est pas dans un élan narcissique qu’il est placé au coeur de ce projet d’anthologie, mais bien grâce au producteur Michael Mosca qui a eu l’idée de lui faire créer dix épisodes avec dix récits fermés évoluant dans des registres d’épouvante, de fantastique et de mystère, bref, ce qui a fait la marque du prolifique romancier.

    25 février 2021, 07h07

    Avec « 1+1+1 », Yanie Dupont-Hébert veut créer un film multidimensionnel

    Avec « 1+1+1 », Yanie Dupont-Hébert veut créer un film multidimensionnel

    En 2019, Yanie Dupont-Hébert a été sélectionnée parmi les huit cinéastes du Programme de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision pour les réalisatrices. À travers les activités organisées, elle a eu la possibilité de soumettre un projet au Fonds des talents de Téléfilm Canada. Immédiatement, elle a repensé au « Roman de l’été » de Gregory Lemay, un texte qu’elle avait lu peu de temps après sa sortie et qui se prêtait parfaitement à ce type de financement. Dans l’adaptation qu’elle prépare, son premier long métrage de fiction intitulé « 1+1+1 », Yanie Dupont-Hébert veut recentrer le récit autour du personnage de Pat, une mère qui se retrouve dans un chalet, sous la neige, aux côtés de son conjoint Jan et de sa fille Flavie.

    24 février 2021, 06h40

    Marie-Andrée Labbé déploie un nouveau muscle avec l’écriture de « Drôles de Véronic »

    Marie-Andrée Labbé déploie un nouveau muscle avec l’écriture de « Drôles de Véronic »

    Ayant précédemment collaboré au plus récent spectacle de Véronic Dicaire aux côtés de la productrice Josée Fortier, Marie-Andrée Labbé travaillait sur « Sans rendez-vous », projet de série télévisée destiné à Radio-Canada qui a été mis sur la glace en raison des circonstances actuelles. Elle se retrouvait avec un peu plus de temps et pouvait développer le concept de « Drôles de Véronic » avec ses collègues. Finalement, Québecor a donné le feu vert très vite et en quelques mois, l’autrice a dû imaginer de multiples sketches afin de constituer les 12 épisodes de cette série humoristique diffusée sur les ondes de TVA.

    23 février 2021, 07h20

    Une troisième saison de « Plan B » sous le thème de la violence

    Une troisième saison de « Plan B » sous le thème de la violence

    KOTV était en préproduction de la troisième saison de « Plan B » lorsque la pandémie est arrivée au Québec. Le scénario imaginé par Jean-François Asselin et Jacques Drolet, qui devait mettre en scène un jeune délinquant interprété par Pier-Luc Funk, devenait impossible à tourner en mode COVID. Trop de rapprochements et trop de proximité entre les comédiens ont forcé le duo d’auteurs à déployer l’idée qu’ils avaient déjà entamée pour une quatrième saison. Le confinement a permis aux deux scénaristes d’écrire une toute nouvelle histoire, beaucoup moins problématique pour un tournage impliquant les contraintes actuelles.

    23 février 2021, 07h00

    Avec « Noémie dit oui », Geneviève Albert veut faire ressentir le quotidien de la prostitution

    Avec « Noémie dit oui », Geneviève Albert veut faire ressentir le quotidien de la prostitution

    Pour son premier long métrage de fiction, Geneviève Albert pénètre l’univers de la prostitution. À travers « Noémie dit oui », qui raconte le récit d’une adolescente de quinze ans fuguant du centre jeunesse dans lequel elle vit depuis trois ans pour devenir escorte durant un événement d’envergure sportif à Montréal, la réalisatrice veut interroger les rouages de ce milieu. Ce monde de transactions l’intéresse depuis de nombreuses années et elle souhaite le dénoncer fermement, estimant que les échanges entre clients et prostitué.e.s représentent une forme de violence perpétrée envers les femmes et les hommes qui s’offrent contre une somme d’argent.

    23 février 2021, 06h58

    Cours écrire ton court dévoile ses 7 finalistes

    Cours écrire ton court dévoile ses 7 finalistes

    Les sept finalistes de l’édition 2020-2021 du concours Cours écrire ton court organisé par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), en collaboration avec les Rendez-vous Québec Cinéma, le Festival REGARD et la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), ont été dévoilés en ligne.

    18 février 2021, 07h05

    L’appel de candidatures pour l’Accélérateur créatif canadien est lancé

    L’appel de candidatures pour l’Accélérateur créatif canadien est lancé

    Le Consulat général du Canada à Los Angeles, en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Los Angeles et la SODEC, invite les entreprises québécoises de production qui travaillent à la production de formats télévisuels francophones non scénarisés, scénarisés ou d’information à soumettre leur candidature pour la prochaine cohorte du printemps de l’Accélérateur créatif canadien (ACC).

    18 février 2021, 04h32

    Avec « Alertes », Julie Hivon exorcise ses peurs

    Avec « Alertes », Julie Hivon exorcise ses peurs

    Après qu’« Alerte Amber » se soit hissée au 1er rang des émissions les plus regardées au Canada, il allait de soi que la série devait devait revenir. Toutefois, c’est dans une nouvelle formule, celle d’« Alertes », série dramatique annuelle, que Julie Hivon refait vivre l’équipe de l’Escouade Spéciale des Personnes Disparues, un quatuor de personnages déjà connu du public que l’autrice approfondira au cours des 24 épisodes de cette première saison produite par Pixcom.

    12 février 2021, 07h10

    Katherine Jerkovic prépare le tournage de « Coyote », son second long métrage

    Katherine Jerkovic prépare le tournage de « Coyote », son second long métrage

    Trois ans après avoir remporté le prix du meilleur premier film canadien au TIFF, Katherine Jerkovic prépare le tournage de son second long métrage « Coyote » qui devrait s’enclencher à l’automne. Ce nouveau récit suit Camilo, un chef cuisinier dans la cinquantaine. Lorsque sa fille Tania, lui apprend qu’il est grand-père, ses plans sont bousculés. Il doit s’occuper de son petit-fils alors que Tania entame une cure de désintoxication. Qui fait Quoi a pu échanger avec la cinéaste à propos de ce projet, produit par 1976 Productions, qui a obtenu l’aide en production de la SODEC en mai 2020.

    12 février 2021, 07h05

    Des scénarios trop pudiques au Québec ?

    Des scénarios trop pudiques au Québec ?

    Lors de son passage à L’inis en 2014, Camille Trudel fait la rencontre de Claudie Parent, Charlotte Beaudoin-Poisson et Sophie Ricard-Harvey. La première devient analyste au contenu à Téléfilm Canada et les deux autres décident d’accompagner la scénariste dans le développement de deux de ses projets de longs métrages. Cependant, sa collègue a besoin d’aide au sein de l’organisme fédéral. La jeune scénariste devient alors lectrice externe en 2017, puis analyste au contenu. Une expérience lui permettant de mieux comprendre l’écriture scénaristique, mais aussi et surtout de tracer un portrait des récits imaginés au Québec ces dernières années.

    11 février 2021, 07h26

    Jules De Niverville aborde la crise écologique sous la forme d’une expérience viscérale

    Jules De Niverville aborde la crise écologique sous la forme d’une expérience viscérale

    Avec « Hubris », son plus récent projet de court métrage, Jules de Niverville veut aborder un des thèmes les plus importants de notre époque, soit la crise écologique. Prolongement de la démarche artistique du cinéaste qui s’est souvent intéressé aux crises identitaires, le film tente de soulever l’aveuglement généralisé face aux enjeux écologiques. Plus particulièrement, le réalisateur vise à décrire la manière dont les gestes entraînent des effets néfastes sur l’environnement révélant la culture individualiste de la société actuelle. Qui fait Quoi a discuté avec lui afin d’en apprendre davantage sur ce projet ayant obtenu l’aide en production de la SODEC en décembre dernier.

    10 février 2021, 07h20

    Camille Trudel conjugue drame d’auteur et cinéma de genre

    Camille Trudel conjugue drame d’auteur et cinéma de genre

    D’aussi loin qu’elle souvienne, Camille Trudel a toujours écrit. Avant même de connaître l’alphabet, elle griffonnait des cahiers en imitant les lettres attachées, s’amusant à les lire aux personnes autour d’elle par la suite. Dès la troisième année, elle décide de faire un double DEC en arts visuels et en cinéma. Avec son frère, elle tourne également quelques films lors de son parcours académique. Elle réalise même un film de 55 minutes sur Mini-DV en cinquième secondaire ! Bref, il n’y a jamais eu d’hésitation quant à la suite des choses la menant vers la scénarisation.

    9 février 2021, 07h21

    Yanie Dupont-Hébert reçoit l’aide du Fonds des talents pour son long métrage « 1+1+1 »

    Yanie Dupont-Hébert reçoit l’aide du Fonds des talents pour son long métrage « 1+1+1 »

    La cinéaste Yanie Dupont-Hébert a obtenu une bourse du Fonds des talents de Téléfilm Canada pour réaliser « 1+1+1 » son premier long métrage de fiction librement inspiré du « Roman de l’été » de Grégory Lemay (Éditions Leméac). Le film qui raconte l’histoire d’amours(s) d’une famille reconstituée apprenant à vivre ensemble et à s’aimer, met en vedette Noémie Yelle dans le rôle principal.

    9 février 2021, 06h56

    Meryam Joobeur remporte le prix NHK du Sundance Institute

    Meryam Joobeur remporte le prix NHK du Sundance Institute

    Au terme de la remise de prix du Festival de films de Sundance, la cinéaste montréalaise Meryam Joobeur s’est vue remettre la bourse Sundance Institute | NHK Award pour le développement de son long métrage de fiction « Motherhood ». Le scénario avait été choisi parmi les 12 projets du January Screenwriter’s Lab du Sundance Institute.

    4 février 2021, 06h13