Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Scénarisation




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    La websérie, un format qui déploie toujours ses multiples possibilités

    La websérie, un format qui déploie toujours ses multiples possibilités

    « Mouvement Deluxe », « Je voudrais qu’on m’efface », « Amours d’occasion » et « Félix, Maude et la fin du monde » : les webséries québécoises n’ont plus à faire leurs preuves en termes de qualité. Qu’est-ce qui explique qu’elles soient encore associées à la relève ? Qu’est-ce qui pousse les créateur.trice.s à se tourner vers elles alors que les structures budgétaires ne représentent qu’une infime fraction d’une série diffusée à la télévision ? Le réalisateur et producteur Éric Piccoli, la scénariste et réalisatrice Eva Kabuya, le réalisateur et producteur Daniel Abraham ont discuté de ces questions avec la productrice Johannie Deschambault dans le cadre de l’événement « Pourquoi la websérie ? » présenté en ligne durant les Rendez-vous Québec Cinéma.

    15 mai 2021, 07h33

    Simon Plouffe prépare un documentaire long sous le thème de la perception et du regard

    Simon Plouffe prépare un documentaire long sous le thème de la perception et du regard

    Donnant suite à « L’or des autres » et « Ceux qui viendront, l’entendront », Simon Plouffe continue de mijoter son prochain long métrage documentaire « Les yeux ne font pas le regard ». À travers ce projet, le cinéaste propose de suivre cinq êtres humains devenus non-voyants à la suite de conflits armés à travers le monde. De l’Allemagne au Japon en passant par l’Ukraine, la Serbie et l’Inde, il visite ces cinq protagonistes et tente d’exprimer leur perception du monde altérée. Sélectionné parmi les projets du SODEC_Lab au CPH:DOX 2021, le documentariste a discuté de son projet de film avec Qui fait Quoi.

    14 mai 2021, 07h04

    Quand le court métrage documentaire permet une liberté créative

    Quand le court métrage documentaire permet une liberté créative

    Finalistes dans la catégorie du meilleur court métrage documentaire aux Prix écrans canadiens, Halima Ouardiri et François Delisle se sont prêtés au jeu de la conversation en compagnie de l’animatrice Claudia Hébert. Organisée par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, la discussion a permis aux deux cinéastes de revenir sur leur expérience de création respective ainsi que sur le contexte de production de leur film respectif, « Clebs » et « CHSLD », qui se sont largement illustrés au cours des derniers mois.

    14 mai 2021, 07h04

    « Hygiène sociale », le film plus « sauvage » de Denis Côté

    « Hygiène sociale », le film plus « sauvage » de Denis Côté

    Bien qu’il soit facile de croire qu’il ait été pensé et conçu en temps de confinement, « Hygiène sociale » est un projet que Denis Côté a commencé à réfléchir en novembre 2015 à Sarajevo. Marqué par sa lecture des oeuvres de Robert Walser, le cinéaste s’est mis à écrire des dialogues, puis des monologues empreints du style de l’auteur suisse pendant 1 mois.

    14 mai 2021, 06h30

    « La légende du papillon » remporte le prix du meilleur scénario au ITFS

    « La légende du papillon » remporte le prix du meilleur scénario au ITFS

    CarpeDiem Film & TV a remporté le prix du meilleur scénario d’animation professionnel Trickstar du Festival international du film d’animation de Stuttgart (ITFS) pour le long métrage d’animation « La Légende du papillon ». L’ITFS est l’un des plus grands festivals internationaux et l’un des plus importants festivals européens de qualification aux Oscars pour les films d’animation.

    13 mai 2021, 06h43

    Édith Jorisch explore la question de l’identité au fil de ses projets

    Édith Jorisch explore la question de l’identité au fil de ses projets

    La campagne Découvrons-NOUS de l’initiative NOUS|MADE a fait réagir lorsque les capsules de ses trois ambassadeurs québécois ont pris d’assaut le Web la semaine dernière. Si beaucoup ont parlé d’Adib Alkhalidey, de Mélissa Bédard et de Cynthia Wu-Maheux, les trois visages de cette campagne, peu ont mentionné que les segments de la version française étaient réalisés par Édith Jorisch, cinéaste dont le plus récent court métrage « Tibbits Hill » a été tourné en 2018 et attend toujours, étant donné le contexte actuel, sa grande première.

    12 mai 2021, 07h25

    La liberté créative de Kevin T. Landry

    La liberté créative de Kevin T. Landry

    À sa sortie de l’UQAM, où il a obtenu un baccalauréat en communication (profil cinéma) en 2008, Kevin T. Landry se dévoue à la postproduction pendant six ans, alternant d’une boîte de production à une autre pour accompagner divers projets. Sentant toujours l’appel de la réalisation se manifester de plus en plus fort, il se laisse guider par son amie, la réalisatrice Kim St-Pierre, qui l’introduit au Mouvement Kino. Cette école sera sa plus formatrice. « C’est là que j’ai pris confiance en mes moyens et j’ai trouvé le goût de faire les films le fun », confie le cinéaste en entrevue avec Qui fait Quoi.

    11 mai 2021, 07h20

    Jérémie Picard, jeune cinéaste passionné et prolifique

    Jérémie Picard, jeune cinéaste passionné et prolifique

    C’est à l’âge de 12 ans que Jérémie Picard a su qu’il voulait consacrer sa vie au septième art. Après avoir voulu être auteur de bande dessinée durant sa jeunesse, il découvre l’oeuvre de Sergio Leone et comprend le pouvoir de la signature que peut avoir un cinéaste. À partir de ce moment, il ne doute plus de sa passion et prend les moyens pour concrétiser ses ambitions. Il se dirige toutefois en option théâtre du programme arts, lettres et communication au Collège Jean-de-Brébeuf afin de mieux comprendre la direction d’acteurs, un aspect de son travail qui l’anime vraiment.

    11 mai 2021, 06h50

    Le cinéma évolutif de Max Dufaud

    Le cinéma évolutif de Max Dufaud

    D’origine française, Max Dufaud apprend les rudiments de la vidéo et de la réalisation à travers le Mouvement Kino (la cellule Paname) à Paris. Ses passages dans les différents cabarets à travers le monde lui donnent la chance de travailler en tant que réalisateur de contenu Web et corporatif. Désireux de changer de vie, il déménage à Montréal et s’y installe. Rapidement après son arrivée, il intègre le programme Cinéma, profil réalisation de L’inis, ce qui lui permet de trouver sa grammaire et son langage cinématographique. Il enchaine par la suite avec un certificat en scénarisation à l’UQAM et continue, parallèlement de fréquenter le mouvement Kino dans la Belle Province, ce qui l’amène à l’été 2020 à tourner le long métrage collectif « Première vague ».

    11 mai 2021, 06h21

    Réalisatrices Équitables met à jour son étude sur « L’avant et l’arrière de l’écran »

    Réalisatrices Équitables met à jour son étude sur « L’avant et l’arrière de l’écran »

    Sur l’enjeu de la parité dans l’industrie audiovisuelle, notamment, les statistiques sont essentielles afin de témoigner de l’évolution (ou non) de la place des femmes devant et derrière la caméra. C’est pour cette raison que Réalisatrices Équitables a décidé de créer une nouvelle plateforme pouvant présenter les données que l’organisme recueille de façon plus dynamique. Lors d’un événement numérique orchestré durant les plus récents Rendez-vous Québec Cinéma, la présidente du conseil d’administration Anik Salas ainsi que quelques collaboratrices et chercheures ont révélé un petit aperçu de ce site Web à venir et surtout d’une nouvelle étude menée sur la représentation des personnages féminins dans le cinéma québécois.

    10 mai 2021, 10h00

    Tracey Deer, Sophie Dupuis et Pascal Plante à coeur ouvert

    Tracey Deer, Sophie Dupuis et Pascal Plante à coeur ouvert

    Pour souligner les réalisateurs nommés pour un Prix Écrans canadiens, l’Académie de cinéma et de la télévision a invité trois jeunes cinéastes à discuter de leur dernier film de l’écriture du scénario à la postproduction : Sophie Dupuis, dont « Souterrain » est le second métrage, Tracey Deer qui signe, avec « Beans », son premier long métrage de fiction, et Pascal Plante, réalisateur de « Nadia, Butterfly », son deuxième long métrage. Leur échange était animé par Claudia Hébert, journaliste cinéma et chroniqueuse culturelle.

    7 mai 2021, 15h33

    Avec « Sortez-moi de moi », ALSO ose encore plus

    Avec « Sortez-moi de moi », ALSO ose encore plus

    Série chorale avec en son coeur les différentes déclinaisons de la santé mentale, « Sortez-moi de moi » est né d’une idée que Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault ont eue il y a quelques années lorsqu’ils sont tombés sur une photo tirée d’un article journalistique témoignant d’une scène d’intervention où étaient présents aux côtés des policiers deux travailleurs sociaux. « C’est là que nous avons compris qu’il y avait de petites unités volantes rattachées à des hôpitaux qui vont aider les policiers », raconte Sophie Lorain, qui a coproduit et coscénarisé cette série destinée à la plateforme Crave avec son partenaire Alexis Durand-Brault.

    7 mai 2021, 07h15

    Dévoilement des finalistes du Prix Jacques-Marcotte du meilleur scénario

    Dévoilement des finalistes du Prix Jacques-Marcotte du meilleur scénario

    La Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) dévoile les cinq finalistes du Prix Jacques-Marcotte du meilleur scénario de long métrage de fiction francophone 2021 : Sophie Dupuis (« Souterrain »), Olivier Godin (« Il n’y a pas de faux métiers »), Sylvain Guy (« Mafia inc. »), Pascal Plante (« Nadia, Butterfly ») et Marie Vien (« 14 jours, 12 nuits »).

    4 mai 2021, 16h20

    Caroline Héroux donne vie à « Défense d’entrer » au petit écran

    Caroline Héroux donne vie à « Défense d’entrer » au petit écran

    Pour la petite histoire, Caroline Héroux a commencé à écrire la série de romans « Défense d’entrer » en 2013 lorsque son fils, Charles-Olivier Larouche, à l’époque âgé de 10 ans, a manifesté à sa mère son aversion pour la lecture. Pouvant difficilement concevoir que son enfant déteste ce passe-temps à l’origine de tout esprit curieux, la productrice et autrice a décidé de lui écrire une histoire dans laquelle il serait le héros. 8 ans plus tard, la voici prête à présenter les 26 épisodes de l’adaptation de cette série de livres jeunesse sur ICI Tou.Tv Extra.

    4 mai 2021, 06h29