Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Sophie Dupuis




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Le 49e FNC dévoile ses rendez-vous physiques en salle du 7 au 18 octobre 2020

    Le 49e FNC dévoile ses rendez-vous physiques en salle du 7 au 18 octobre 2020

    Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), dont la 49e édition sera évolutive, en ligne et en salle, présente ses rendez-vous physiques au Cinéma Impérial et, pour la première fois, 4 soirées ciné-parc au stationnement P11 de YUL Aéroport international Montréal-Trudeau - dont une Nuit Mad Max et « The Shining » dans le cadre du 40e anniversaire du film de Stanley Kubrick.

    22 septembre 2020, 07h10


    Le milieu réagit à l’annonce de la fin du Programme français du Fonds Harold Greenberg

    Le milieu réagit à l’annonce de la fin du Programme français du Fonds Harold Greenberg

    Le vendredi 28 août, les partenaires du Fonds Harold Greenberg ont reçu un communiqué annonçant la fin du Programme français, ce fonds si important pour le cinéma québécois. « Compte tenu des circonstances liées à la COVID et du besoin d’investir dans la relance de Noovo (ex. V), Bell Média a informé les dirigeants du Fonds Harold Greenberg, le 25 août dernier, qu’elle n’était pas en mesure de s’engager à contribuer au Programme français, hors cadre de ses obligations réglementaires, au-delà du 31 août 2020 », peut-on lire. Nous avons discuté avec quelques producteurs pour voir quels seront, concrètement, les effets de la fin de ce programme.

    31 août 2020, 11h14

    49e Festival du nouveau cinéma : « Souterrain » en ouverture et « My Salinger Year » en clôture

    49e Festival du nouveau cinéma : « Souterrain » en ouverture et « My Salinger Year » en clôture

    Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), dont la 49e édition sera évolutive, en ligne et en présentiel, vient d’annoncer que « Souterrain » de Sophie Dupuis viendra donner le coup d’envoi de cette édition toute spéciale le mercredi 7 octobre prochain tandis que « My Salinger Year » de Philippe Falardeau clôturera les festivités le samedi 17 octobre.

    18 août 2020, 11h57

    Maintenant disponible : la revue Qui fait Quoi no 391 (octobre)

    Maintenant disponible : la revue Qui fait Quoi no 391 (octobre)

    Disponible depuis quelques jours, la revue Qui fait Quoi d’octobre 391 souligne les 25 ans de la Caisse Desjardins de la Culture, dresse l’état des lieux de l’industrie québécoise des effets visuels numériques et nous amène sur le plateau de tournage du film « Souterrain » de Sophie Dupuis.

    8 octobre 2019, 00h10


    « Souterrain », un film très ambitieux et un tournage exigeant

    « Souterrain », un film très ambitieux et un tournage exigeant

    Convaincu que sans Sophie Dupuis, fille et petite-fille de mineur, l’équipe n’aurait jamais eu accès aux mines de Val-d’Or, Étienne Hansez a commencé les premières démarches auprès des entreprises minières de l’Abitibi en avril 2018 afin que le deuxième long métrage de la cinéaste valdorienne, « Souterrain », puisse être tourné sur place. C’est au total 21 jours que la production a passé dans cette ville d’Abitibi, dont 18 sous terre. Arrivé à la fin d’un tournage de 34 jours, le producteur et fondateur de Bravo Charlie a fait le point sur cette aventure.

    15 août 2019, 06h15

    Sophie Dupuis rend hommage au métier de mineur avec son deuxième long métrage

    Sophie Dupuis rend hommage au métier de mineur avec son deuxième long métrage

    Arrivée au terme d’un exigeant et ambitieux tournage où son équipe et elle ont capté des images dans les mines de Val d’Or, Sophie Dupuis immortalise les dernières images de son deuxième long métrage, « Souterrain ». Le scénario, qu’elle développe depuis 2010, s’articule autour de Maxime, un jeune mineur qui, suite à une explosion survenue sous terre, décide de descendre dans la mine afin de ramener tous ses collègues sains et saufs. Qui fait Quoi a rencontré la réalisatrice lors du 30e jour de tournage alors qu’elle effectuait une prise d’images au Centre communautaire Félix-Leclerc à Laval.

    9 août 2019, 06h23

    Téléfilm Canada finance 12 longs métrages de langue française dont la moitié sont réalisés ou scénarisés par des femmes

    Téléfilm Canada finance 12 longs métrages de langue française dont la moitié sont réalisés ou scénarisés par des femmes

    Téléfilm Canada accorde son financement à douze longs métrages de langue française pour un montant total de 16 millions $. Du film d’action au film plus intimiste, en passant par une comédie à caractère social, les projets sélectionnés sont d’une grande variété de genres et de thèmes.

    24 juillet 2019, 12h06

    REPORTAGE PHOTOS : Sophie Dupuis termine le tournage de « Souterrain »

    REPORTAGE PHOTOS : Sophie Dupuis termine le tournage de « Souterrain »

    C’est au Centre communautaire Félix-Leclerc à Laval que Sophie Dupuis complétait la prise de vues pour « Souterrain », son deuxième long métrage. Au trentième jour de tournage, après être descendus sous terre pour capter des images dans les mines de l’Abitibi, la réalisatrice originaire de Val-d’Or et son équipe accueillaient les médias pour un aperçu de cette production que Bravo Charlie qualifie de très ambitieuse. Qui fait Quoi était sur place.

    11 juillet 2019, 14h51

    Sophie Dupuis et son cinéma de la famille

    Sophie Dupuis et son cinéma de la famille

    Sortant son premier court métrage en 2007, Sophie Dupuis a continué à faire son chemin depuis en tant que réalisatrice. En septembre 2018 elle fait partie de la course des nominations aux Oscars pour son premier long métrage « Chien de Garde » et se fait connaître dans les hautes sphères du cinéma. Histoire d’une réalisatrice.

    5 juillet 2019, 07h20


    Avec « Souterrain », Sophie Dupuis veut poursuivre sa démarche avec les acteurs

    Avec « Souterrain », Sophie Dupuis veut poursuivre sa démarche avec les acteurs

    Quelques semaines après son retour d’une session de rencontres auprès des membres de l’Académie où, accompagnée du producteur Étienne Hansez, elle a présenté « Chien de garde », film sélectionné pour représenter le Canada aux Oscars, Sophie Dupuis célébrait le choix de son premier long métrage dans la liste des 5 oeuvres en lice pour le 8e Prix collégial du cinéma québécois. À l’occasion du dévoilement de ces titres, la réalisatrice s’est assise avec Qui fait Quoi pour échanger quelques mots sur « Souterrain », son prochain long métrage, de nouveau produit par Bravo Charlie, qui a obtenu en décembre dernier l’aide à la production de la SODEC.

    29 janvier 2019, 07h19

    Le PCCQ permet de sélectionner un film qui touche les cégepiens, estime Micheline Lanctôt

    Le PCCQ permet de sélectionner un film qui touche les cégepiens, estime Micheline Lanctôt

    C’est avec son enthousiasme habituel que Micheline Lanctôt a pris la parole quelques minutes avant que les membres du comité de sélection annoncent les cinq films en lice pour le 8e Prix collégial du cinéma québécois. Celle qui est marraine de cet événement depuis les tout débuts a souligné le caractère désormais incontournable de ce prix permettant aux étudiants de 52 cégeps situés un peu partout à travers la province de découvrir certaines des oeuvres marquantes de la cinématographie québécoise de la dernière année. Compte-rendu de ce dévoilement où Qui fait Quoi était présent.

    17 janvier 2019, 06h58