CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC)

    Les RVQC dresse le bilan de leur 42e édition

    Les RVQC dresse le bilan de leur 42e édition

    Le cinéma québécois a une fois de plus attiré les foules. Inspirée par une campagne publicitaire plus populaire que jamais, la 42e édition des Rendez-vous Québec Cinéma, qui s’est conclue le 2 mars dernier a été marquée par un public plein d’énergie et d’humour, répondant à l’appel de l’immense diversité de films et d’événements présentés cette année. Pour cette 42e édition riche en cinéma et en découvertes, les Rendez-vous ont réuni plus de 200 films dont 53 premières, 35 longs métrages de fiction, 22 longs métrages documentaires, 178 courts métrages et plus d’une vingtaine d’événements gratuits.

    27 mars 2024, 01h30
    Rendez-vous Pro : découvrir les catalogues de musique locale pour l’image (seconde partie)

    Rendez-vous Pro : découvrir les catalogues de musique locale pour l’image (seconde partie)

    Deuxième partie de la table ronde des Rendez-vous Pro autour de la synchronisation de musique locale suggérée par quelques maisons de disques québécoises. Animée par Marieme Ndiaye, la rencontre de l’APEM (Association des professionnels de l’édition musicale) se poursuivait en parallèle des RVQC avec les propositions des étiquettes Moonshine Music, Quartier Général et des Disques 7ieme Ciel, où chaque représentant·e a rapporté ses actualités et mis en lumière quelques artistes de son catalogue.

    18 mars 2024, 02h30
    Anne Kmetyko développe un premier long métrage de fiction

    Anne Kmetyko développe un premier long métrage de fiction

    Cinéaste canado-hongroise de première génération, Anne Kmetyko prépare, après son dernier court métrage « Si seulement… peut-être », qui a remporté le Rémi de bronze au 56e WorldFest de Houston, un premier long métrage de fiction intitulé « Aime-moi maintenant (titre de travail) ». Après une sélection au Talent Lab 2023 du Festival international du film de Reykjavik et une participation au Pitch des scénaristes - cinéma de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, elle présentait son projet au Grand Flirt, activité professionnelle organisée dans le cadre des Rendez-vous Pro où les scénaristes et réalisateurs participaient à une série de rencontres de 10 minutes avec des producteurs. En marge de cet événement, Qui fait Quoi a discuté avec celle qui évolue dans le milieu cinématographique depuis 2003.

    11 mars 2024, 03h30
    Olivier Côté prépare son premier long métrage, « Première neige »

    Olivier Côté prépare son premier long métrage, « Première neige »

    Du vidéoclip au court métrage, Olivier Côté et Xavier Bossé évoluent artistiquement main dans la main. Le réalisateur et le directeur photo ont notamment signé les courts métrages « L’abat » et « Les rois », pour lequel le cinéaste a remporté le grand prix de l’édition 2022 de Cours écrire ton court. Ensemble, ils développent « Première neige », un premier long métrage de fiction qu’ils coscénarisent, drame aux accents psychologiques inspiré de faits vécus de leur adolescence. Le duo, sélectionné parmi la 4e cohorte de la Forge Québec Cinéma, présentée par Netflix, est venu décrire le projet lors des Rendez-vous Québec Cinéma.

    8 mars 2024, 04h34
    Fanny Lefort adaptera au grand écran le roman « La sueur est un désir d’évaporation » d’Anne Genest

    Fanny Lefort adaptera au grand écran le roman « La sueur est un désir d’évaporation » d’Anne Genest

    Réalisatrice et scénariste qui signe la websérie « Bête à papa » ainsi que les courts métrages « Sauce à spag », « Solstice d’un coeur brisé » et « Les homards ne crient pas », Fanny Lefort planche sur un projet de long métrage aux côtés de l’écrivaine Anne Genest (« Fécondes », le recueil de nouvelles « Les papillons boivent les larmes de la solitude »). Ensemble, elles développent l’adaptation cinématographique du roman « La sueur est un désir d’évaporation », que l’auteure a fait paraître aux éditions Libre Expression en 2022. Les deux complices ont présenté leur projet sélectionné à la 4e Forge Québec Cinéma, soutenue par Netflix dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma.

    7 mars 2024, 04h30
    Karla Meza et Garcia JC coréaliseront le drame « M’aimeras-tu demain ? »

    Karla Meza et Garcia JC coréaliseront le drame « M’aimeras-tu demain ? »

    Journaliste, Karla Meza s’est initiée à la réalisation et à la production de films documentaires de façon autodidacte en 2019. En parallèle de sa carrière journalistique, elle a réalisé quatre courts métrages, dont deux produits dans le cadre du programme documentaire à L’inis. Originaire du Mexique, la scénariste et réalisatrice est arrivée à Montréal dans l’atmosphère euphorique approchant le référendum de 1995 pour l’indépendance du Québec. C’est dans ce contexte qu’est campé « M’aimeras-tu demain ? », son premier projet de long métrage coréalisé avec Garcia JC, lui-même en postproduction de ses deux premiers longs métrages indépendants, « 34 cm au sol » et « 1982 ». Le duo a présenté les détails du projet à venir sélectionné à la 4e édition de la Forge Québec Cinéma, organisée par Netflix parallèlement aux 42es Rendez-vous Québec Cinéma.

    6 mars 2024, 07h50
    Rendez-vous Pro : L’industrie continue de soulever l’enjeu de la santé mentale

    Rendez-vous Pro : L’industrie continue de soulever l’enjeu de la santé mentale

    En octobre 2023, le FNC Forum a organisé une première discussion à propos de la santé mentale dans l’industrie audiovisuelle, un enjeu dont les professionnels parlent encore très peu publiquement. Pourtant, cette première rencontre de l’automne a permis de nommer certaines réalités : fardeaux administratifs, épuisement professionnel, anxiété, conciliation travail-famille et relations qui peuvent parfois être tendues, voire malsaines entre collègues. Qu’est-il ensuite possible d’envisager comme pistes de solutions ? La productrice Félize Frappier, la scénariste et réalisatrice Susanne Serres, le producteur Hany Ouichou et la thérapeute en relation d’aide Marina Serrão ont pris la parole dans une discussion animée par la productrice Isabelle Couture en marge des RVQC, co-organisée par l’Union des producteurs et productrices du cinéma québécois (UPPCQ).

    6 mars 2024, 07h30
    Franie-Éléonore Bernier et Stéphanie Bélanger refont équipe pour le projet de long « Bleu marin »

    Franie-Éléonore Bernier et Stéphanie Bélanger refont équipe pour le projet de long « Bleu marin »

    Terminant actuellement la postproduction du son prochain court métrage « Dans le ventre de Ghislane » et développant le long métrage « Papa Burger », Franie-Éléonore Bernier refait équipe avec la scénariste Stéphanie Bélanger pour un nouveau projet de format long intitulé « Bleu marin ». Après le court « Mal de coeur », paru en 2019, les deux complices ont participé à la 4e édition de la Forge Québec Cinéma, présentée par Netflix en marge des Rendez-vous Québec Cinéma. Qui fait Quoi était présent lorsqu’elles ont présenté leur projet.

    5 mars 2024, 03h30
    50 ans plus tard, l’AQCC constate que le métier de critique a largement évolué

    50 ans plus tard, l’AQCC constate que le métier de critique a largement évolué

    Dans le cadre d’une journée célébrant ses 50 ans, et qui comprenait également une table ronde avec Léa Pool, l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) a organisé une discussion à propos de l’état des lieux actuel de la critique cinématographique. En marge des Rendez-vous Québec Cinéma étaient réunis Catherine Bergeron, rédactrice en chef et critique à Séquences, Robert Daudelin, critique à 24 images et à Derrière l’image sur les ondes de Radio Centre-ville, Bruno Dequen, rédacteur en chef de 24 images, Sarah-Louis Pelletier-Morin, critique à Panorama-cinéma, et Justine Smith, cheffe de pupitre cinéma à Cult MTL et critique pour Little White Lies, dans une conversation animée par Martin Bilodeau, directeur général et rédacteur en chef de Mediafilm.

    5 mars 2024, 02h30
    Julien G. Marcotte développe son premier long métrage « Notre hospitalité »

    Julien G. Marcotte développe son premier long métrage « Notre hospitalité »

    Après les courts métrages « Louise de 9 à 5 » et « Les mains sales », coréalisé avec Jani Bellefleur-Kaltush, Julien G. Marcotte prépare un premier long métrage, « Notre hospitalité », en collaboration avec Nicolas Poitras-Gamache, son fidèle complice directeur photo. Le duo a été sélectionné pour participer à la 4e édition de la Forge Québec Cinéma présentée par Netflix et a récolté une mention spéciale du jury lors de la remise de prix. Qui fait Quoi était sur place pour découvrir les détails de ce « drame historique subversif qui dépeint le Canada sans romantisme ni nostalgie comme un espace commercial impitoyable et un territoire usurpé à ses habitants ancestraux. »

    4 mars 2024, 02h14
    Rendez-vous Pro : Ara Ball revient sur la transposition du format court au long de « L’Ouragan F.Y.T. »

    Rendez-vous Pro : Ara Ball revient sur la transposition du format court au long de « L’Ouragan F.Y.T. »

    Projeté dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma, « L’Ouragan F.Y.T. », deuxième long métrage d’Ara Ball est l’adaptation en format long de son premier court métrage « L’Ouragan Fuck You Tabarnak », paru en 2013. Invité à prendre la parole durant les Rendez-vous Pro, le scénariste et réalisateur a échangé avec le professeur et auteur Bill Marshall à propos du processus de transition entre les deux formats. Le film trace le portrait d’un enfant issu d’un milieu défavorisé qui, en 1991, vit son existence comme étant l’Ouragan.

    1er mars 2024, 02h00
    « Les chambres rouges » remporte le Prix Luc-Perreault/AQCC du meilleur film québécois de 2023

    « Les chambres rouges » remporte le Prix Luc-Perreault/AQCC du meilleur film québécois de 2023

    Au terme du 2e tour de vote pour l’attribution du Prix Luc-Perreault/AQCC du meilleur film québécois de 2023, les membres de l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) ont porté leur choix sur « Les chambres rouges » de Pascal Plante, produit par Dominique Dussault pour Nemesis Films, et distribué par Entract Films.

    1er mars 2024, 01h30
    Les RVQC dévoilent les lauréat·e·s de leur 42e édition

    Les RVQC dévoilent les lauréat·e·s de leur 42e édition

    Les Rendez-vous Québec Cinéma ont dévoilé l’ensemble des lauréat·e·s des Prix RVQC 2024. Les trophées ont été décernés lors d’une cérémonie se déroulant à la Buvette Crave de la Cinémathèque québécoise, en compagnie de nombreux artistes et partenaires du festival. Cette année, 73 000$ en argent et en biens et services ont été distribués aux cinéastes accompli·es et de la relève. Synonymes de reconnaissance du talent des cinéastes québécois, les Prix RVQC sont un encouragement à la poursuite de la démarche artistique des cinéastes d’ici.

    1er mars 2024, 01h30
    Rendez-vous Pro : La diversité, une étiquette à déconstruire ?

    Rendez-vous Pro : La diversité, une étiquette à déconstruire ?

    Conviées à partager leur expérience et leur pratique en tant que cinéastes de la diversité BIPOC (ou en français PANDC, pour Personnes autochtones, noires et de couleur) dans une discussion présentée par la SARTEC intitulée « Nouvelles voix : éclosion cinématographique au Québec », Nadia Louis-Desmarchais et Marya Zarif ont rappelé la catégorisation qu’elles et leur travail subissent encore aujourd’hui, la première après plusieurs courts métrages et une première websérie, « Les météorites », disponible sur ICI Tou.tv, la seconde dont le premier long métrage d’animation « Dounia et la princesse d’Alep » a connu un certain succès à l’international, mais aurait été, « snobbé » par le milieu québécois. Dans une animation bienveillante de Marina Mathieu, travailleuse culturelle multidisciplinaire, les deux scénaristes et réalisatrices ont exprimé leur point de vue sur cette délicate question.

    29 février 2024, 03h00
    d