Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Kim O’Bomsawin




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    REPORTAGE PHOTOS : Terre Innue poursuit le tournage de « Laissez-nous raconter »

    REPORTAGE PHOTOS : Terre Innue poursuit le tournage de « Laissez-nous raconter »

    Depuis le 8 juillet, Terre Innue a repris le tournage de la série documentaire « Laissez-nous raconter », pilotée par Kim O’Bomsawin et promise aux plateformes de Radio-Canada et de CBC. Au 30e jour de production l’équipe, donnant la parole aux 11 Premiers Peuples du Québec et du Labrador, en était à un moment tout particulier, celui de capter une scène de pow-wow où les danseurs invités se livraient préalablement à la caméra. Qui fait Quoi était sur place, à l’Arboretum Morgan, à Sainte-Anne-de-Bellevue. .

    16 septembre 2021, 07h15

    « Je m’appelle humain » prend l’affiche le 16 avril

    « Je m’appelle humain » prend l’affiche le 16 avril

    Récompensé dans plusieurs festivals l’automne dernier, le documentaire « Je m’appelle humain » vient de remporter le très convoité Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ). Dans la foulée de cette bonne nouvelle, Maison 4:3 et Terre Innue annoncent que le film prendra l’affiche dans plusieurs cinémas au Québec dès le 16 avril prochain.

    14 avril 2021, 05h59

    « Je m’appelle humain » remporte le Prix collégial du cinéma québécois 2021

    « Je m’appelle humain » remporte le Prix collégial du cinéma québécois 2021

    Le Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ), parrainé par Québec Cinéma, annonce que le film « Je m’appelle humain » de la réalisatrice Kim O’Bomsawin remporte le prix de son édition 2021. Le film lauréat a été annoncé lors d’un direct sur le Web PCCQ, au terme de deux journées de délibération. La réalisatrice Kim O’Bomsawin se dit honorée de ce prix dans son mot de remerciement adressé aux participants.

    29 mars 2021, 07h49

    CINEMANIA remet le prix du public à « Je m’appelle humain » de Kim O’Bomsawin

    CINEMANIA remet le prix du public à « Je m’appelle humain » de Kim O’Bomsawin

    CINEMANIA annonce que, après avoir remporté le Prix Visages de la Francophonie TV5, « Je m’appelle humain » de Kim O’Bomsawin repart également avec le Prix du public Mel Hoppenheim de cette 26e édition. Parmi les favoris des spectateurs cette année, « Été 85 » de François Ozon et « Deux moi » de Cédric Klapisch arrivent respectivement en 2e et 3e positions.

    27 novembre 2020, 21h26

    « Je m’appelle humain » de Kim O’Bomsawin sera en première mondiale au FCVQ

    « Je m’appelle humain » de Kim O’Bomsawin sera en première mondiale au FCVQ

    Maison 4:3 et Terre Innue dévoilent « Je m’appelle humain », long métrage documentaire écrit et réalisé par Kim O’Bomsawin. Le film propose une incursion dans l’histoire aux côtés de Joséphine Bacon, une femme libre qui a consacré sa vie à transmettre son savoir et celui de ses ancêtres.

    11 septembre 2020, 07h00

    La SODEC soutient 10 projets de documentaires

    La SODEC soutient 10 projets de documentaires

    La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra 10 projets dans le cadre de son programme d’aide à la production, volet 3 (aide sélective à la production de moyens et longs métrages documentaires ̶ oeuvres uniques) à la suite du dépôt du 29 avril dernier.

    28 juillet 2020, 07h32

    Pour Kim O’Bomsawin, cinéma et enseignement sont les deux faces d’une même médaille

    Pour Kim O’Bomsawin, cinéma et enseignement sont les deux faces d’une même médaille

    Le colloque « Être femme dans les médias audiovisuels au Québec : cinéma, télévision, jeux vidéo et web » n’a pas uniquement donné lieu à des communications universitaires : il a aussi donné la parole à des cinéastes. Lors d’un entretien animé par Mélissa Gélinas, chercheuse à l’Université Concordia, la documentariste Kim O’Bomsawin est ainsi revenue sur sa volonté de porter à l’écran la parole du peuple autochtone, en particulier celle des femmes, dans le but d’y sensibiliser le public. Réalisatrice de « La ligne rouge », « Ce silence qui tue » et « Moi, l’enfant », celle-ci ne tarit donc pas sur le sujet.

    20 novembre 2018, 07h20

    RVQC : les artistes autochtones souhaitent s’affranchir des stéréotypes

    RVQC : les artistes autochtones souhaitent s’affranchir des stéréotypes

    En plus de « Ce silence qui tue » de Kim O’Bomsawin, présenté en première aux Rendez-vous Québec Cinéma, plusieurs courts et longs métrages réalisés par des hommes et des femmes autochtones ont marqué la précédente année cinématographique. Que ce soit en documentaire ou en fiction, les enjeux des communautés ont animé les oeuvres de ces cinéastes. Outre une voix nécessaire depuis longtemps et enfin entendue, quelles représentations proposent ces productions ? Lors de la table ronde « Représentations autochtones à l’écran », cinq femmes se sont questionnées sur le chemin parcouru et celui qu’il reste encore à faire.

    12 mars 2018, 10h21