Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Ariane Louis-Seize

    • Ariane Louis-Seize tourne son premier long métrage

      Art et Essai annonce que le tournage du long métrage « Vampire humaniste cherche suicidaire consentant » débute le 25 octobre et se poursuivra jusqu’au 6 décembre, à Montréal et ses alentours. Premier long métrage de la réalisatrice Ariane Louis-Seize, connue pour ses nombreux courts (...)

      Suite
    • « Comme une comète » d’Ariane Louis-Seize est sélectionné à REGARD

      Colonelle films et Travelling soulignent que le court métrage « Comme une comète » de la réalisatrice Ariane Louis-Seize est finaliste une deuxième fois pour un Prix Iris dans la catégorie du Meilleur court métrage de fiction lors du Gala Québec Cinéma qui se tiendra le dimanche 6 juin (...)

      Suite
    • Deux projets de longs métrages pour Ariane Louis-Seize

      Cinq courts métrages plus tard, l’heure est maintenant venue pour Ariane Louis-Seize de passer au long. Investie dans l’écriture cinématographique au cours des derniers mois, elle se concentre sur deux projets avec la boîte Art & Essai : « Vampire humaniste cherche (...)

      Suite
    • TIFF : Ariane Louis-Seize mise sur le jeu d’acteurs avec « Comme une comète »

      Pour une quatrième reprise, Ariane Louis-Seize inscrit un de ses courts métrages à la programmation du Festival international du film de Toronto (TIFF). « Comme une comète », une adaptation de la nouvelle littéraire « Même pas nous » que la réalisatrice a elle-même signée dans le recueil « (...)

      Suite
    • La réalisatrice Ariane Louis-Seize aime créer des bulles oniriques

      Diplômée du programme cinéma, profil scénariste, de L’inis, Ariane Louis-Seize remporte le Grand Prix Cours écrire ton court pour « Camille, les yeux grand ouverts ». Mais l’idée de s’essayer à la réalisation la pique et, depuis 2015, la jeune femme tourne plusieurs (...)

      Suite
    • Ariane Louis-Seize et son cinéma impétueux

      Jeune réalisatrice ambitieuse, Ariane Louis-Seize n’a de cesse d’être une membre active du cinéma québécois. Elle s’illustre avec la sortie de son court métrage « Être Elles » en 2016 qui finit de l’imposer comme une réalisatrice à suivre. Retour sur le début de (...)

      Suite
    • Ariane Louis-Seize tourne « Comme une comète »

      À peine venait-elle de présenter « Les profondeurs » en première mondiale au 34e TIFF qu’Ariane Louis-Seize reprenait la route vers le Québec afin d’y tourner « Comme une comète », un nouveau court métrage produit par Colonelle Films. Dans cette adaptation d’une nouvelle (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Ariane Louis-Seize tourne son premier long métrage

    Ariane Louis-Seize tourne son premier long métrage

    Art et Essai annonce que le tournage du long métrage « Vampire humaniste cherche suicidaire consentant » débute le 25 octobre et se poursuivra jusqu’au 6 décembre, à Montréal et ses alentours. Premier long métrage de la réalisatrice Ariane Louis-Seize, connue pour ses nombreux courts métrages qui ont remporté un vif succès ici comme à l’étranger, « Vampire humaniste cherche suicidaire consentant » est produit par Jeanne-Marie Poulain et Line Sander Egede, et scénarisé par Ariane Louis-Seize et Christine Doyon.

    26 octobre 2022, 06h58

    « Comme une comète » d’Ariane Louis-Seize est sélectionné à REGARD

    « Comme une comète » d’Ariane Louis-Seize est sélectionné à REGARD

    Colonelle films et Travelling soulignent que le court métrage « Comme une comète » de la réalisatrice Ariane Louis-Seize est finaliste une deuxième fois pour un Prix Iris dans la catégorie du Meilleur court métrage de fiction lors du Gala Québec Cinéma qui se tiendra le dimanche 6 juin prochain.

    1er juin 2021, 05h56

    Deux projets de longs métrages pour Ariane Louis-Seize

    Deux projets de longs métrages pour Ariane Louis-Seize

    Cinq courts métrages plus tard, l’heure est maintenant venue pour Ariane Louis-Seize de passer au long. Investie dans l’écriture cinématographique au cours des derniers mois, elle se concentre sur deux projets avec la boîte Art & Essai : « Vampire humaniste cherche suicidaire consentant » et « Cherry Blossom ». En parfaite continuité avec ses œuvres précédentes qui mettent à l’avant-plan de riches personnages féminins, ces deux scénarios marquent toutefois une certaine rupture avec son travail. Ici, la cinéaste se frotte à la comédie. Elle a glissé quelques détails à propos de ces deux films à venir à Qui fait Quoi.

    6 octobre 2020, 06h40

    TIFF : Ariane Louis-Seize mise sur le jeu d’acteurs avec « Comme une comète »

    TIFF : Ariane Louis-Seize mise sur le jeu d’acteurs avec « Comme une comète »

    Pour une quatrième reprise, Ariane Louis-Seize inscrit un de ses courts métrages à la programmation du Festival international du film de Toronto (TIFF). « Comme une comète », une adaptation de la nouvelle littéraire « Même pas nous » que la réalisatrice a elle-même signée dans le recueil « Larguer les amours », raconte l’histoire de Chloé, une adolescente prise dans un triangle amoureux conflictuel au milieu d’une dynamique familiale trouble. Retrouvant les thèmes de son film « Les petites vagues », elle évoque ici l’éveil sexuel d’une jeune femme vivant dans l’ombre de sa mère.

    19 septembre 2020, 04h40

    La réalisatrice Ariane Louis-Seize aime créer des bulles oniriques

    La réalisatrice Ariane Louis-Seize aime créer des bulles oniriques

    Diplômée du programme cinéma, profil scénariste, de L’inis, Ariane Louis-Seize remporte le Grand Prix Cours écrire ton court pour « Camille, les yeux grand ouverts ». Mais l’idée de s’essayer à la réalisation la pique et, depuis 2015, la jeune femme tourne plusieurs courts métrages : « Entre elles », « La peau sauvage » (nommé au Gala Québec Cinéma et aux Canadian Screen Awards), « Les profondeurs » et, en 2019, « Les petites vagues », présenté dans le cadre de l’édition 2020 de Plein(s) Écran(s). Nous avons discuté avec la réalisatrice au sujet de ce court métrage.

    23 janvier 2020, 07h00


    Ariane Louis-Seize tourne « Comme une comète »

    Ariane Louis-Seize tourne « Comme une comète »

    À peine venait-elle de présenter « Les profondeurs » en première mondiale au 34e TIFF qu’Ariane Louis-Seize reprenait la route vers le Québec afin d’y tourner « Comme une comète », un nouveau court métrage produit par Colonelle Films. Dans cette adaptation d’une nouvelle littéraire signée de sa propre plume, elle immortalise un drame familial aux accents de récit initiatique dans la région du Bas-St-Laurent. Avant de quitter la Ville Reine, elle a échangé quelques mots avec Qui fait Quoi à propos de ce projet cinématographique et des autres qu’elle développe actuellement.

    17 septembre 2019, 05h15

    TIFF : Ariane Louis-Seize aborde l’éveil sexuel de manière onirique avec « Les petites vagues »

    TIFF : Ariane Louis-Seize aborde l’éveil sexuel de manière onirique avec « Les petites vagues »

    C’est après une discussion entre amies qu’Ariane Louis-Seize a vu germer l’idée pour « Les petites vagues », un court métrage s’articulant autour de l’éveil sexuel d’une jeune adolescente. La scénariste et réalisatrice a constaté que le sentiment d’admiration que l’on peut entretenir face à un cousin ou une cousine lorsque nous sommes plus jeunes se révèle quelque chose de plutôt commun. « Je trouvais intéressant aussi de montrer la sexualité féminine de manière un peu plus onirique. J’ai essayé de représenter la découverte de ce monde. Il y a quelque chose de l’ordre de l’inconnu. C’est à la fois terrorisant, mais aussi excitant », confie-t-elle en entrevue.

    11 septembre 2018, 07h15

    Première collaboration entre Ariane Louis-Seize et Sébastien Mathieu avec « Aspirations »

    Première collaboration entre Ariane Louis-Seize et Sébastien Mathieu avec « Aspirations »

    Après deux courts métrages dont elle a assuré la réalisation et une coscénarisation avec Kelly-Anne Bonieux et Rémi Dufresne pour le long métrage collaboratif « D’encre et de sang », Ariane Louis-Seize se joint à Sébastien Mathieu, diplômé de l’École nationale de l’humour pour signer « Aspirations », un court métrage réalisé par Sophie B. Jacques, Stéphane Moukarzel et Francis Papillon dans le cadre de la programmation du 375e anniversaire de la ville de Montréal. Créé en partenariat avec les dix écoles membres de l’Association des écoles supérieures d’art de Montréal (ADÉSAM), le film propose de jeter un regard dynamique sur la créativité artistique qui caractérise la métropole. Sur le plateau de tournage, Qui fait Quoi a échangé quelques mots avec la coscénariste.

    2 juin 2017, 06h47

    « Être elles » : premier d’une série de projets à venir pour Ariane Louis-Seize

    « Être elles » : premier d’une série de projets à venir pour Ariane Louis-Seize

    Premier court métrage d’Ariane Louis-Seize, « Être elles » suit une femme, Joanne, incarnée par Marilyn Castonguay, qui trouve le moyen d’en devenir une autre. À l’occasion d’une projection du film durant le Fantastique week-end du cinéma québécois à Fantasia, la réalisatrice a répondu aux questions de Qui fait Quoi.

    26 juillet 2016, 08h52