Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Stéphane D’Astous

    • Stéphane D’Astous dirigera le studio de jeux vidéo montréalais Novaquark

      Novaquark, développeur de « Dual Universe », annonce la création d’un nouveau bureau à Montréal, ainsi que l’embauche de Stéphane D’Astous, fondateur et ancien directeur d’Eidos-Montréal, au poste de directeur général. L’établissement de ce nouveau studio (...)

      Suite
    • Vient de paraître : CONVERGENCE no 146, le magazine de la culture et de l’entreprise numérique

      L’équipe du Lien MULTIMÉDIA est ravie de vous présenter la 146e édition de CONVERGENCE, le magazine de l’entreprise et de la culture numérique. Disponible en ligne à www.lienmultimedia.com/c/146 en version flash à feuilleter en ligne et en PDF, ce magazine de 65 pages est (...)

      Suite
    • CONVERGENCE no 146

      L’équipe du Lien MULTIMÉDIA est ravie de vous présenter la 146e édition de CONVERGENCE, le magazine de l’entreprise et de la culture numérique. Disponible à www.lienmultimedia.com/c/146 en version flash à feuilleter en ligne et en PDF, ce magazine de 65 pages est optimisé pour (...)

      Suite
    • Minority Media s’intéresse à la réalité virtuelle multi-joueurs

      « L’industrie vidéo-ludique est en constante évolution. En tant que studio de développement, c’est à nous de nous adapter et de trouver ce qui va faire l’avenir du secteur », constate Stéphane D’Astous, chef des opérations de Minority Media. Il nous en dit un peu (...)

      Suite
    • Stéphane D’Astous se joint à l’équipe de Minority Media à titre de chef des opérations

      Minority Media, entreprise montréalaise spécialisée dans les jeux de réalité virtuelle (RV) dans le divertissement hors-domicile « location-based entertainment », vient d’annoncer l’arrivée de Stéphane D’Astous, une sommité dans le secteur multimédia immersif, à titre de (...)

      Suite
    • Stéphane D’Astous passe chez Moment Factory

      Ses amis Facebook avaient compris qu’il se préparait quelque chose : Stéphane D’Astous faisait rouler un compte à rebours sur sa page personnelle depuis quelques jours. Eh bien c’est aujourd’hui le grand jour : Stéphane D’Astous entre chez Moment Factory à (...)

      Suite
    • Stéphane D’Astous devient directeur des opérations d’Hibernum

      Stéphane D’Astous se joint à Hibernum, entreprise montréalaise qui développe des expériences de jeux uniques, en tant que directeur des Opérations. En tant que membre de l’équipe de gestion, il sera un atout important pour aider à définir la vision et la stratégie future de (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    L’Alliance numérique 2.0 est arrivée, foi de Stéphane D’Astous

    L’Alliance numérique 2.0 est arrivée, foi de Stéphane D’Astous

    À quelques jours du 10e Sommet international du jeu de Montréal – MIGS, on apprenait, par voix de communiqué, que l’Alliance numérique recentrait ses activités sur le jeu vidéo. Le Lien MULTIMÉDIA a rencontré Stéphane D’Astous, président de l’association pour discuter de ce virage et de l’avenir de l’organisme. « Les derniers mois ont été intenses, reconnait-il. Il y avait des dossiers chauds et j’ai pu y mettre les mains. Nous avons réglé tous nos gros problèmes. »

    14 novembre 2013, 00h20


    L’industrie du jeu vidéo vibre toujours à Montréal, selon Stéphane D’Astous

    L’industrie du jeu vidéo vibre toujours à Montréal, selon Stéphane D’Astous

    Dès avril 2012, un partenariat montréalais entre Ubisoft, Eidos et Electronic Arts faisait don de plus de 1 600 nouveaux jeux vidéo aux bibliothèques de la métropole, un peu plus du double de leurs effectifs à ce jour. Du 23 février au 10 mars 2013, se tiendra le premier festival au monde à offrir plus de 260 activités dans 39 bibliothèques, ateliers, conférences et parties, autour du jeu vidéo et de société, visant à faire découvrir leurs dimensions culturelles, éducatives et récréatives.

    21 février 2013, 11h05

    Ubisoft, Eidos-Montréal et EA offrent des jeux aux bibliothèques montréalaises

    Ubisoft, Eidos-Montréal et EA offrent des jeux aux bibliothèques montréalaises

    Trois grands éditeurs de jeux montréalais — Ubisoft, Eidos-Montréal et EA — se sont unis pour faire don de copies de jeux vidéo à plusieurs bibliothèques publiques de la ville de Montréal. L’annonce a été faite vendredi matin, à la Bibliothèque de Saint-Michel, en présence de Yannis Mallat, Stéphane d’Astous, Helen Fotopoulos, responsable de la culture au comité exécutif de la Ville de Montréal, Louise Guillemette-Labory, directrice des bibliothèques de Montréal, et Frank Venneri, conseiller de la Ville au district de François-Perrault. Dorénavant, 27 établissements du réseau des bibliothèques offriront au public 5000 jeux vidéos. Auparavant, seules huit d’entre elles proposaient ce type de prêt. Ubisoft, Eidos-Montréal et EA ont fait don de 1590 jeux.

    27 avril 2012, 15h20

    Eidos-Montréal embauche et Square Enix arrive à Montréal

    Eidos-Montréal embauche et Square Enix arrive à Montréal

    Ce sont non pas une, mais deux nouvelles qui ont été annoncées ce lundi 21 novembre en matinée. Tout d’abord, Stéphane D’Astous, directeur général du studio d’Eidos à Montréal, a dévoilé qu’Eidos-Montréal allait embaucher 100 nouveaux employés prochainement, mais aussi que Square Enix Group, la maison mère d’Eidos, s’installe à Montréal. L’entreprise, au cours de l’année 2012, ouvrira Square Enix Montréal, qui emploiera 150 personnes dès son ouverture.

    28 novembre 2011, 00h05

    Dernier droit pour Eidos Montréal avant la sortie de Deus Ex : Human Revolution

    Dernier droit pour Eidos Montréal avant la sortie de Deus Ex : Human Revolution

    Alors que le monde du jeu vidéo converge vers Cologne pour la Gamescon 2010, l’équipe d’Eidos Montréal se préparait à donner le dernier grand coup de la campagne de relations publiques de son premier jeu, Deus Ex : Human Revolution. Ce dernier (DEHR) figurera auprès de Final Fantasy XIV comme les deux gros produits du groupe Square Enix présentés au public. Après la GDC à San Francisco et la E3, la Gamescon devait être la troisième étapes à franchir devant permettre au jeu d’atteindre le succès. « La mise en marché d’un jeu, c’est un peu l’art du strip-tease, explique Stéphane D’Astous, directeur général du studio d’Eidos à Montréal. Les gens veulent toujours tout voir, mais on ne peut tout montrer. »

    23 août 2010, 00h29

    Stéphane d’Astous directeur d’Eidos Montéal : la GDC pour promouvoir Deus Ex III

    Stéphane d’Astous directeur d’Eidos Montéal : la GDC pour promouvoir Deus Ex III

    Stéphane d’Astous, directeur d’Eidos à Montréal, lançait la campagne de promotion de Deus Ex III, le très attendu premier titre du studio, à la GDC de San Francisco. En effet, le directeur artistique du titre, Jonathan Jacques-Belletete, se trouvait aussi à la conférence pour dévoiler quelques détails sur le titre. « La GDC est un arrêt obligatoire, explique-t-il. C’est le premier grand événement de l’année. C’est une conférence qui ne cesse de grandir et elle prend donc de plus en plus d’importance. » Le Lien MULTIMÉDIA s’est entretenu avec lui lors de son passage à San Francisco.

    18 mars 2010, 00h05

    Stéphane D’Astous : Eidos Montréal ne produira que le top du top

    Stéphane D’Astous : Eidos Montréal ne produira que le top du top

    Dès sa fondation en 2007, le studio Eidos Montréal a affiché ses couleurs : équipes restreintes, long cycle de production et travail sur des licences déjà élevées au rang de culte (le premier jeu qui sortira du studio est la suite très attendue de Deus Ex). Une stratégie qui peut rapporter gros, mais qui peut aussi coûter très cher en cas d’échec. « C’est certain que c’est un jeu que l’on ne veut pas sortir alors que le marché ralentit, dit Stéphane D’Astous, directeur général du studio Eidos Montréal. C’est un projet tellement ambitieux qu’on pourrait se casser la gueule. On ne veut pas tomber dans le piège et prendre le temps de bien faire les choses. » Le Lien MULTIMÉDIA a rencontré Stéphane D’Astous dans les studios d’Eidos.

    4 mai 2009, 00h10

    Industrie canadienne du jeu vidéo : croissance de 23 % en 2008 selon NPD Group Canada


    Si la crise financière est sur toutes les lèvres, il semble qu’un secteur résiste encore et toujours à la morosité ambiante : le jeu vidéo. Selon le groupe de recherche marketing NPD, l’industrie du jeu vidéo au Canada est apparemment en pleine expansion. Les Canadiens ont dépensé 2,09 milliards $ pour des consoles, des jeux et des accessoires en 2008. L’industrie connaîtrait une croissance annuelle de 23 %.

    20 janvier 2009, 08h25

    Stéphane D’Astous raconte les 18 premiers mois d’Eidos Montréal

    Stéphane D’Astous raconte les 18 premiers mois d’Eidos Montréal

    Il y a un peu plus de 18 mois, Eidos décidait d’ouvrir un studio à Montréal. Stéphane D’Astous devait être celui aux commandes du projet. « Je dis souvent que j’ai le meilleur emploi du monde, dit-il. Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui aimeraient avoir la chance d’ouvrir un studio qui fait des jeux AAA à Montréal. » Maintenant à plus de 200 employés, une deuxième équipe de production se met en place. L’objectif est d’atteindre les 350 employés d’ici 2009. Stéphane d’Astous revient sur les premiers mois de son aventure.

    31 décembre 2008, 10h00

    Mark Greenshields et le Québec : des propos qui font réagir

    Mark Greenshields et le Québec : des propos qui font réagir

    Le 17 mars dernier, Mark Greenshields, PDG de Firebrand Games, un studio de jeux vidéo établi à Glascow, publiait un texte dans Develop Mag qui a fait couler beaucoup d’encre (virtuelle) dans les sites spécialisés. Son texte, intitulé « Tax breaks - panacea or pestilence » (les crédits d’impôt - panacée ou pestilence), s’attaque au système de crédits d’impôt du Québec, au moment où la France a adopté la méthode québécoise et où le Royaume Uni y réfléchit.

    20 mars 2008, 16h23

    Eidos s’installera au 400, boulevard de Maisonneuve Ouest

    Eidos s’installera au 400, boulevard de Maisonneuve Ouest

    L’entreprise de jeux britannique Eidos Interactive installera son studio montréalais de développement de jeux vidéo sur le boulevard De Maisonneuve Ouest à Montréal. L’entreprise a signé un bail à long terme pour occuper 40 000 pieds carrés sur deux étages de l’immeuble Gordon Brown. Stéphane d’Astous, directeur général du studio d’Eidos Montréal, a discuté de ses projets avec Le Lien MULTIMÉDIA.

    20 juin 2007, 11h15

    Eidos créera 350 emplois d’ici trois ans à Montréal

    Eidos Interactive a donc annoncé son intention d’établir un nouveau studio de développement à Montréal au Québec afin de travailler sur de nouveaux projets pour consoles nouvelle génération. L’éditeur britannique a recruté Stéphane D’Astous en tant que directeur général d’Eidos Montréal. M. D’Astous sera responsable de mettre sur pied le nouveau studio et de recruter l’équipe de développement.

    16 février 2007, 11h40

    EIDOS S’IMPLANTE AU QUÉBEC - Investissement Québec attire le plus important producteur de jeux vidéo du Royaume-Uni

    EIDOS S’IMPLANTE AU QUÉBEC - Investissement Québec attire le plus important producteur de jeux vidéo du Royaume-Uni

    C’était devenu un secret de polichinelle... Le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Raymond Bachand, a annoncé officiellement aujourd’hui l’implantation au Québec de la société britannique Eidos Interactive Ltd. en présence de Frank Zampino, président du comité exécutif de la Ville de Montréal, de Julien Merceron, chef de la direction technologique d’Eidos, de Bill Ennis, directeur commercial de SCi Entertainment Group, de Stéphane D’Astous, directeur général d’Eidos Montréal et de Jacques Daoust, président-directeur général d’Investissement Québec (sur la photo).

    15 février 2007, 15h00