Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Véronique Lopez partage la magie du Web

    22 octobre 2021, 07h30
         |      Article rédigé par Lyota Bonyeme.

    La cofondatrice, développeuse et directrice technique de MySmartJourney, Véronique Lopez, est venue de Québec pour assister au forum MTL connecte avec sa soeur et cofondatrice Isabelle Lopez. Le Lien MULTIMÉDIA lui a brièvement parlé de ce que représente pour elle le métier de développeur ainsi que de son amour pour la « magie du Web ».

    Véronique Lopez partage la magie du Web Véronique Lopez, MySmartJourney.Photo: Lyota Bonyeme

    Entre Véronique et Isabelle Lopez, il existe une grande histoire d’amour professionnelle. Les soeurs, qui ont grandi avec 7 ans d’intervalle, n’ont découvert qu’il n’y a que quelques années qu’elles travaillaient toutes deux dans le Web. Dès lors, elles ont toujours travaillé ensemble. MySmartJourney, une plateforme qui vise à donner aux entreprises les outils afin de créer des parcours numériques personnalisés pour leurs clients, visiteurs et utilisateurs, est née d’une idée de la soeur aînée, mais c’est la plus jeune qui a veillé au développement de la plateforme.

    Véronique Lopez a commencé à travailler en tant que développeuse pour la start-up il y a trois ans. Au début, ce n’était qu’à temps partiel, mais aujourd’hui, la jeune femme occupe un poste à temps plein en tant que directrice technique au sein de leur entreprise. « Au début, ma soeur voulait seulement que je fasse un peu de codage sur le side, explique la jeune femme. J’ai donc développé la plateforme à temps partiel et, aujourd’hui, trois ans plus tard, je me retrouve [directrice technique]. »

    Pour Véronique Lopez, travailler en tant que développeur nécessite d’endosser de nombreux rôles. L’un d’eux consiste à résoudre les problèmes : « Travailler en développement, ça demande de la créativité, mais surtout de la résolution de problème et de la persévérance, dit la développeuse. Parce que très souvent, les choses ne marcheront pas, jusqu’à ce que tu trouves la bonne façon de les faire fonctionner. Être développeur, c’est aussi être capable de considérer que rien n’est impossible, rajoute-t-elle. Il faut juste avancer et puis le faire. »

    Mais être développeur c’est aussi être capable de générer des idées et de les faire aboutir : « Tu as une idée, et avec ton ordi, tu cherches les outils que tu peux utiliser pour la réaliser. Souvent, tu réalises que ton idée a déjà été faite par d’autres et là il faut trouver comment se joindre à eux ou adapter leur idée. En fait, poursuit la jeune femme, être développeur ça demande d’être hacker aussi quelque part ; il faut modifier les choses qui existent déjà pour les connecter ensemble et réaliser ton propre projet. »

    Véronique Lopez attribue également ce mode de pensée hacker, qui consiste à adapter ses idées aux demandes, au succès de sa start-up et elle pense en outre qu’il lui permettra de prendre de nouvelles directions et de connaître une plus grande croissance dans le futur : « En ce moment, [MySmartJourney] est beaucoup dans le touristique parce que c’est un milieu qui en a besoin, dit la directrice technique, mais on s’en va de plus en plus dans l’opérationnel. On veut aller partout en fait. Nous, on veut devenir Google ! dit-elle en riant. Donc, quand je disais qu’être développeur c’est aussi être un peu hacker, c’est que tu te rends compte que la même fonctionnalité, tournée différemment, présentée d’une autre façon, peut devenir super utile dans un autre domaine, et sous un autre nom. »

    Pour la jeune femme, travailler comme développeur chez MySmartJourney, c’est aussi partager son amour du Web avec les autres. Fondamentalement, la plateforme vise à doter les entreprises de différents secteurs de bons outils pour affronter l’univers numérique : « Les plateformes de gestion de contenu, il en existe depuis longtemps, mais elles demandent souvent un certain apprentissage pour l’entreprise et ses utilisateurs. Avec MySmartJourney, on voulait faire une plateforme très facile à utiliser pour que tout le monde se sente capable de créer du contenu numérique. »

    « Pour moi, le Web a toujours été quelque chose qui doit être d’accès facile, rajoute Véronique Lopez. Ce sentiment qu’on avait lorsqu’on était jeune en découvrant les pouvoirs de l’Internet. Cette magie-là, il faut être capable de la sentir pour être capable d’en profiter et puis de l’aimer. » Avec MySmartJourney, la développeuse espère que les utilisateurs redécouvriront la magie du Web en se réappropriant ses propriétés : « Nous voulons que les gens se rendent compte qu’ils connaissent déjà le Web. Avec notre plateforme, tous les outils sont là. Et avec son interface simple, toute idée peut être transformée en contenu numérique. »

    En bref, pour la cofondatrice de MySmartJourney, être développeur signifie partager la magie du Web avec les autres et le rendre plus accessible à tous.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité