CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Sabotage

    Les studios de jeux indépendants ont encore de beaux jours devant eux, malgré une stabilisation post-pandémique

    Les studios de jeux indépendants ont encore de beaux jours devant eux, malgré une stabilisation post-pandémique

    Au cours des dernières années, la pandémie aidant, le nombre de studios indépendants québécois a explosé. En fait, explique Jean Jacques Hermans, directeur général de la Guilde du jeu vidéo du Québec, on a vu une première génération de studios de jeux vidéo en 2008-2010, suivi d’une deuxième vague en 2014-2016 alors que l’on comptait déjà une cinquantaine de studios indépendants. C’est d’ailleurs en 2016 qu’est créée la Guilde des développeurs indépendants et, lors de la fusion avec Alliance numérique, la Guilde telle qu’on la connaît aujourd’hui.

    9 février 2024, 07h30
    VIDÉO : Sabotage Studio saute une génération avec son jeu rétro « The Messenger »

    VIDÉO : Sabotage Studio saute une génération avec son jeu rétro « The Messenger »

    C’est un rêve d’enfant que Thierry Boulanger réalise en créant « The Messenger ». Toute première création de la compagnie vidéoludique indépendante Sabotage Studio, le jeu vidéo étonne par son esthétique rétro et son saut générationnel de 8 à 16 bits en cours d’expérience. Des choix originaux dont Thierry Boulanger nous parle lors d’un entretien vidéo. Retour avec le cofondateur de Sabotage sur le fonctionnement du studio, l’histoire de son premier jeu et les prochaines étapes de la création.

    27 janvier 2018, 07h30
    Sabotage veut faire des jeux rétro… en apparence

    Sabotage veut faire des jeux rétro… en apparence

    Martin Brouard et Thierry Boulanger se sont rencontrés chez Frima. Aujourd’hui, on les retrouve en plein Sabotage. Pas de panique, Sabotage c’est le doux nom qu’ils ont donné à leur studio de jeu vidéo indépendant. Résolument punks, tout en suivant leur âme d’enfant, les deux fondateurs misent sur le marché du jeu rétro. Mais ce n’est pas si simple. « La mission qu’on a, c’est de prendre des idées vraiment simples et classiques, soit des jeux de type rétro, mais de les traiter avec tout le potentiel attendu d’un jeu indie développé en 2016 », mentionne Thierry Boulanger. Leur premier jeu, « The Messenger », derrière son apparence pleine de nostalgie, réserve de nombreuses surprises. Il a d’ailleurs été retenu pour le Prix Start-Up Numix, dans la catégorie « jeu vidéo indie ».

    1er mai 2016, 00h38
    d