Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Portrait : Mélina Nantel-Truong, streameuse sur Twitch

    19 février 2021, 07h30
         |      Article rédigé par Fanny Tan.

    Le Lien MULTIMÉDIA donne la parole à Mélina Nantel-Truong, streameuse sur Twitch. Active sur le réseau favori des amateurs de jeux vidéo depuis près d’un an, « Maleenachan » (son pseudo sur la plateforme) cumule déjà plus de 6000 abonnés. Entrevue avec une fan d’anime et de k-drama qui aime partager ses passions et ses moments fous avec son public.

    Portrait : Mélina Nantel-Truong, streameuse sur Twitch Mélina Nantel-Truong.Photo: Courtoisie

    Le Lien MULTIMÉDIA (Le Lien) : Tu fais quoi sur Twitch ?

    Mélina Nantel-Truong  : J’adore passer des moments sur Twitch, autant en tant que viewer qu’en tant que streameuse. J’y diffuse des lives entre 4 et 5 fois par semaine. Je joue à des jeux, je discute, je cuisine, je bricole, j’essaie de varier mon contenu. Le plus important, c’est que je m’amuse sur Twitch : j’y passe vraiment des bons moments et j’aime les partager avec mes viewers.

    Le Lien  : Comment as-tu eu l’idée de créer ta propre chaîne Twitch ?

    Mélina : L’idée m’est venue parce que je passais beaucoup de temps sur Twitch et je jouais à beaucoup de jeux vidéo : j’ai voulu essayer de mixer les deux. Après un premier essai en 2017, je suis revenue dans le monde de Twitch en 2019, lors du premier confinement. C’est là que j’y ai consacré plus d’heures et que l’idée d’être une streameuse à temps plein m’est venue.

    Le Lien : Qu’est-ce que tu aimes partager avec ton public ?

    Mélina : Lorsque je suis en live, je suis vraiment moi-même, je partage la personne que je suis, je raconte à mon auditoire des histoires de ma vie. J’aime leur parler et leur partager mes bons moments comme les moins bons moments. Je suis très honnête avec ma communauté et je ne me censure pas totalement, ce qui fait en sorte qu’ils apprennent à me connaître réellement et j’essaie d’apprendre à les connaître également.

    Je n’essaie pas de plaire à tout le monde, je sais que mon contenu ne peut pas rejoindre tout le monde et je l’accepte. Je ne vais pas essayer d’être une personne que je ne suis pas pour attirer plus de gens sur ma chaîne. Je crois que l’authenticité serait le mot clé pour définir mon live.

    Le Lien : C’est quoi tes jeux préférés ?

    Mélina : Mes jeux du moment sont « Valorant » et « Call of Duty ». J’adore les jeux de FPS (First Person Shooter). C’est les jeux que je préfère parce qu’ils me donnent l’adrénaline dont j’ai besoin puisque je suis une personne relativement calme dans la vie. J’ai toujours été une joueuse de FPS et je suis super expressive quand je joue à ces jeux parce qu’ils font ressortir une parcelle de moi que je retrouve seulement en jouant.

    Le Lien : Le e-sport, ça t’intéresse ? Fais-tu partie d’une équipe ?

    Mélina : Je trouve le e-sport super intéressant et j’ai toujours eu une fascination pour les équipes d’e-sport et pour leur talent. Malheureusement, lorsque j’ai appliqué pour entrer dans une équipe, je n’ai pas pu en faire partie, et j’ai par la suite décidé de me donner plus sérieusement en tant que streameuse. Je me suis rendu compte que c’est quelque chose qui me rejoint encore plus que le e-sport. Aujourd’hui, avec mes heures de stream et tout le temps que j’investis sur Twitch, je ne pourrais pas faire partie d’une équipe !

    Le Lien  : Quelles compétences sont essentielles pour se lancer dans Twitch ?

    Mélina : Tout le monde peut être un streamer, mais ce n’est pas tout le monde qui peut être un bon streamer. En plus, le terme « bon streamer » est très relatif, puisqu’on a tous des goûts différents. Le plus important selon moi, c’est d’être bien avec la personne que tu es en live, que ce soit toi-même ou un personnage que tu incarnes. Tant que tu es bien avec toi-même ou le personnage que tu joues, tu passeras toujours des bons moments.

    Le Lien : À quoi ressemble une journée de travail ?

    Mélina  : Ce qui est le fun avec Twitch, c’est que ce n’est jamais la même chose. Tous mes lives sont différents et je ne sais jamais ce qui va arriver ! C’est ce que je préfère. J’ai un horaire que j’essaie de suivre le plus possible, par exemple je me mets en live du mardi au vendredi, mais mes heures de stream ne sont jamais les mêmes. Mes lives sont généralement diffusés de 5 h à 7 h, mais parfois je peux me mettre en live à 9 h, j’y vais vraiment avec mon feeling. De plus, si j’ai envie de streamer durant le week-end, je le fais et rien ne m’en empêche.

    Le Lien : C’est quoi tes plans pour l’avenir ?

    Mélina : J’aime bien avoir des projets, je veux évidemment continuer le stream et continuer à améliorer mes lives, mais j’aimerais également commencer une chaîne YouTube. J’aimerais y partager mes moments forts de mes lives, mais je ne suis pas fermée à l’idée de faire des vidéos de style vlogue.

    « Portraits - Les métiers du numérique » est une série d’entrevues qui explore les métiers du numérique et des jeux vidéo à travers les portraits de jeunes professionnel.les du Québec. Pour en savoir plus sur les métiers du numérique et pour découvrir des portraits inspirants et fouillés, procurez-vous notre guide sur Les métiers du numérique et du jeu vidéo.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité