Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le CRTC mettra en oeuvre le 9-8-8 pour les crises de santé mentale et la prévention du suicide

    1er septembre 2022, 00h10

    Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) adoptera le 9-8-8 comme numéro à composer ou auquel envoyer un message texte pour les Canadiens qui ont besoin d’une intervention immédiate en cas de crise de santé mentale et de prévention du suicide.

    Le CRTC mettra en oeuvre le 9-8-8 pour les crises de santé mentale et la prévention du suicide Téléphone.Photo: Stevanovicigor (via Envato Elements)

    Une fois mis en oeuvre par les fournisseurs de services téléphoniques et sans fil, les appels et les messages textes au 9-8-8 seront dirigés vers un service de crise de santé mentale ou de prévention du suicide, gratuitement.

    La mise en oeuvre du 9-8-8 en tant que numéro à trois chiffres facile à mémoriser contribuera à réduire les obstacles aux ressources en matière de santé mentale et de prévention du suicide. Ce numéro permettra un accès plus vaste, indépendamment de la situation géographique ou du statut socio-économique, puisqu’il sera disponible partout au pays, en tout temps et gratuitement. En outre, la possibilité d’envoyer des messages textes au 9‑8‑8 permettra aux personnes en crise qui ne peuvent pas appeler en toute sécurité, ou à celles qui préfèrent envoyer des messages textes, d’obtenir du soutien.

    Transition vers la composition locale à 10 chiffres

    Pour que le numéro 9-8-8 fonctionne dans tout le Canada, la numérotation à 10 chiffres doit d’abord être introduite dans les régions où la composition à sept chiffres est encore la norme. Cela comprend Terre-Neuve-et-Labrador, le nord de l’Ontario et la région de Yellowknife. Le CRTC exige que les fournisseurs de services terminent la transition vers la composition locale à 10 chiffres dans ces régions d’ici le 23 mai 2023.

    Une fois la transition terminée, les fournisseurs de services disposeront de six mois pour apporter les modifications nécessaires à leurs réseaux afin de permettre aux appelants de composer le 9-8-8 ou d’envoyer des messages textes.

    Ainsi, le lancement du 9-8-8 dans tout le Canada aura lieu en même temps, le 30 novembre 2023.

    De l’aide est disponible

    Les personnes au Canada qui souffrent de troubles mentaux peuvent obtenir de l’aide au moyen de Parlons suicide Canada en composant le numéro sans frais 1-833-456-4566. Les résidents du Québec sont encouragés à composer le 1-866-APPELLE (1-866-277-3553).

    De l’aide est également disponible par message texte. Les adultes peuvent texter le 741741 et les jeunes le 686868. Les résidents du Québec peuvent texter le 1-855-957-5353. Le service de messages textes de Parlons suicide Canada est disponible le soir de 16 h à minuit HNE en envoyant un message texte au 45645.

    « Nous franchissons une étape importante en rendant les ressources en matière de santé mentale et de prévention du suicide plus accessibles à tous les Canadiens, déclare Ian Scott, président et premier dirigeant du CRTC. Un point de contact unique et facile à retenir apportera une aide indispensable aux personnes en crise et sera crucial pour sauver des vies. Bien qu’il reste beaucoup de travail à accomplir afin de rendre l’aide plus accessible aux personnes qui en ont besoin, nous avons fixé des délais accélérés pour garantir que le 9-8-8 soit mis en œuvre aussi rapidement et efficacement que possible. »

    Faits en bref

    • Le rôle du CRTC dans l’établissement des numéros à trois chiffres est d’administrer les numéros de téléphone et d’exiger que les fournisseurs de services de télécommunication mettent en œuvre le numéro 9-8-8 dans tout le Canada.
    • L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) déterminera les éléments suivants :
      • l’entité qui gèrera les appels faits au 9-8-8 ;
      • le numéro qui sera lié au 9-8-8 ; et
      • la portée des services offerts grâce à des discussions continues avec les partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones, ainsi qu’avec les intervenants en prévention du suicide.
    • Le CRTC a tenu une instance publique au cours de laquelle des Canadiens, des organisations autochtones, des organisations offrant des services de prévention du suicide et de crise en santé mentale, des organisations représentant les intérêts des consommateurs et des Canadiens sourds, sourds et aveugles ou malentendants, des fournisseurs de services de télécommunication et divers paliers de gouvernement ont exprimé leur point de vue.
    • Le CRTC a ordonné aux fournisseurs de services sans fil canadiens d’informer leurs clients qui appellent ou envoient des messages textes au 9-8-8 qu’il n’est pas encore mis en œuvre au Canada, et de leur fournir des informations sur les services de prévention du suicide au Canada. Le CRTC a également encouragé toutes les entreprises fournissant des services vocaux à informer leurs clients, car il peut être techniquement difficile pour elles de le faire. En outre, les prestataires ont été invités à diffuser ces informations sur leurs sites Web.
    • Entre 2017 et 2019, il y a eu environ 4 500 décès par suicide au Canada par année, soit environ 12 décès par jour. Certaines populations connaissent des taux et des risques de suicide plus élevés, notamment les hommes, les jeunes, les personnes âgées de 45 à 59 ans, les personnes s’identifiant comme faisant partie de la communauté LGBTQ2 et certaines communautés autochtones.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité