Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le magicien Luc Langevin et le producteur Claude Veillet se lancent dans la réalité virtuelle Luc Langevin et Claude Veillet. Photo: Courtoisie

    Le magicien Luc Langevin et le producteur Claude Veillet se lancent dans la réalité virtuelle

    30 juillet 2022, 08h00
         |      Article rédigé par Sophie Bernard     

    Le producteur Claude Veillet, de Téléfiction, et le magicien Luc Langevin se connaissent de longue date. Ils se sont rencontrés en 2007 alors que la boîte de production faisait un casting pour l’émission « Comme par magie ». Depuis, Téléfiction a produit toutes les émissions de Luc Langevin, qui a fondé avec le producteur Oki Spectacles, lors de la création du spectacle « L’homme qui traverse les murs ». Récemment, ils ont participé à l’Atelier Grand Nord XR de la SODEC pour un projet en réalité virtuelle en devenir, raconte Claude Veillet au Lien MULTIMÉDIA.

    « Pendant la pandémie, on se tournait un peu les pouces côté spectacles, note le producteur. Donc, nous avons décidé de faire un spectacle numérique interactif, "interconnecté", qui a connu un grand succès. » Le spectacle s’est mérité deux prix, d’abord une mention Innovation et Adaptation aux Numix, puis le Prix Innovation PME – Coup de coeur de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ), un prix qui fait d’autant plus plaisir au producteur qu’il est remis en dehors du secteur culturel.

    « Ces prix nous ont encouragés parce que le spectacle était très novateur, ajoute-t-il. Il était présenté trois fois par semaine, les vendredi, samedi et dimanche, d’abord à 14 h 30 pour diffusion en Europe, où Luc est connu, puis à 20 h pour l’Amérique du Nord. Avec cette expérience, nous sommes devenus autonomes, devenant notre propre diffuseur et vendant nos billets. Nous réservions 23 billets pour les spectateurs premium, qui acceptaient d’être à l’écran et de participer, alors que Luc les faisait intervenir. »

    Ce projet a amené Luc Langevin et Claude Veillet à réfléchir à un projet en réalité virtuelle, tous deux se posant la question de l’innovation : tant que le besoin ne se faisait pas sentir, il n’y avait pas vraiment besoin d’innover, mais le jour où il faut trouver de nouvelles façons de rejoindre les publics, il faut se lancer. « Luc Langevin, l’art du risque » sera diffusé sur toutes les plateformes possibles, mais aussi in situ, dans des espaces publics. Claude Veillet estime que l’expérience « L’infini », de Félix & Paul Studios, a ouvert la voie en offrant ce qu’on n’aurait pas pu vivre dans la vraie vie.

    « Si l’univers magique existe vraiment, nous voulons voir à quoi il ressemblerait, explique le producteur. Nous en sommes à l’étape de la scénarisation, histoire de voir comment nous allons nous y prendre et comment créer des tours de magie et travailler avec des gens qui ont une expertise et qui connaissent la technologie. » Claude Veillet reconnaît qu’Oki Spectacles ne possède pas les compétences technologiques et il s’intéresse à faire une fusion des technologies pour atteindre l’objectif. « L’Atelier Grand Nord a été une façon pour nous d’entrer par la grande porte dans cet univers, dit-il. Pendant l’atelier, les gens se retrouvent ensemble, accompagnés par des experts. Luc et moi avons été fascinés par la qualité des experts. Ils n’étaient pas là pour nous dire quoi faire ou ne pas faire, mais pour nous pousser plus loin dans notre réflexion. »

    La participation à l’Atelier Grand Nord XR a éveillé beaucoup de choses et les deux partenaires ont commencé à réfléchir à ce qui peut se réaliser comme innovation technologique dans le monde de la magie et du spectacle. « Il y avait des gens de France, de Suisse, du Luxembourg et de Belgique, ce qui nous a permis de comparer ce qui se fait ici et là-bas. Nous partons avec une bonne base de public, Luc étant une référence bien connue en magie. La RV nous permettra d’élargir nos horizons. »

    Une fois la scénarisation finie, la recherche de financement commencera auprès de la SODEC et du Fonds des médias du Canada. L’équipe d’Oki planche actuellement sur les budgets et a l’intention de tourner au printemps 2023. « Luc Langevin, l’art du risque » sortira dans l’espace physique et sur les plateformes. D’ici là, « il faut faire naître la technologie pour le divertissement », conclut Claude Veillet.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Noovo Info prend la route du Québec

    Noovo Info prend la route du Québec

    Suite
    21 juin 2024, 00h30
    Les membres de l’adisq se dotent d’un nouveau c.a.

    Les membres de l’adisq se dotent d’un nouveau c.a.

    Suite
    21 juin 2024, 00h30