Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    [PODCAST] « Dream Selection », un premier EP instrumental hip hop et RnB pour le producteur Dream Ethics

    4 février 2022, 00h20
         |      Article rédigé par Arnaud Perron-Bouchard.

    Dream Ethics, de son vrai nom William Bansah, propose un premier EP, « Dream Selection ». Ce projet instrumental de cinq chansons RnB nous plonge dans une ambiance apaisante et contemplative. Le Lien MULTIMÉDIA s’est entretenu avec le concepteur rythmique (beatmaker) pour en apprendre plus sur ses inspirations et son processus de composition.

    [PODCAST] « Dream Selection », un premier EP instrumental hip hop et RnB pour le producteur Dream Ethics Dream Ethics.Photo: Courtoisie

    William Bansah est né en 1990 à Dakar, la capitale sénégalaise. Il grandit dans une famille qui consommait beaucoup de musique. Ses parents lui ont fait découvrir les musiques africaines, comme le zoblazo, et ses frères et ses soeurs l’ont initié au hip hop à travers Tupac, Wu Tang Clan et Jay Z. Avec ses amis, il commence à rapper à l’adolescence et s’intéresse au travail derrière les instrumentaux. Il s’initie à la composition et au mixage avec le logiciel Ejay Hip Hop.

    Après avoir passé quelques années en France, il s’établit à Montréal en 2013. Afin de parfaire ses aptitudes en composition, William Bansah complète un certificat en audio numérique à l’école Musitechnic en 2015. Le compositeur crée des pièces uniques comportant de fortes influences hip hop, RnB et afrobeat. Timbaland et Pharrell Williams l’ont beaucoup inspiré dans sa manière de composer.

    Sorti le 21 janvier, « Dream Selection » est un projet entièrement instrumental. L’artiste rappe également dans un style old school et il voulait se concentrer sur ses productions afin de livrer un EP méticuleusement travaillé. Les chansons sont rassemblées sous le thème universel de l’amour, qui est le sujet de prédilection de la musique RnB. Bien que Dream Ethics a voulu transmettre une certaine émotion, le projet laisse place à l’interprétation de l’auditeur. « Je trouve que le piano est un instrument qui peut amener une émotion chez l’auditeur. En composant et en ajoutant quelques notes, on peut vraiment faire vivre quelque chose de particulier. J’ai choisi des titres qui faisaient référence à l’amour. J’ai aussi ajouté une voix sur toutes les productions. Je trouve que cela amène une profondeur au EP », explique Dream Ethics.

    « Je travaille avec le logiciel FL Studio. J’ai la possibilité de me focaliser sur une séquence de quatre ou huit mesures pour commencer mes mélodies. Par exemple, si je compose une production afrobeat, je vais me concentrer sur les drums. Pour le RnB, je débute avec des accords au piano et des voix. Au fur et à mesure, j’ajoute les percussions. Une fois que j’ai une bonne boucle mélodique et rythmique, je peux structurer le morceau en couplets et refrains. Le fait que je rappe me permet de connaître assez bien la forme d’une composition. Cela amène de la dynamique à la pièce. »

    Pour donner suite à son premier EP solo, Dream Ethics travaille maintenant avec deux collaborateurs sur d’autres morceaux qui devraient voir le jour prochainement. L’artiste est tombé amoureux de la scène musicale montréalaise et souhaite multiplier les collaborations avec les artisans qui en font sa richesse. Il rêverait de travailler avec des rappeurs établis dans la métropole comme Imposs, Loud ou encore Raccoon.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité