CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    IATSE 514

    La Guilde soutient les efforts de l’IATSE pour un accord équitable

    La Guilde soutient les efforts de l’IATSE pour un accord équitable

    La Guilde canadienne des réalisateurs a publié la déclaration suivante concernant les négociations en cours dans l’industrie américaine du cinéma et de la télévision :

    12 octobre 2021, 06h10

    Les syndicats du cinéma et de la télévision applaudissent le plan d’assurance de Téléfilm

    Les syndicats du cinéma et de la télévision applaudissent le plan d’assurance de Téléfilm

    L’Alliance du cinéma canadien, de la télévision et des artistes de radio (ACTRA), la Guilde canadienne des réalisateurs (DGC) et l’Alliance internationale des employés de la scène (IASTE) ont publié la déclaration suivante concernant l’annonce des lignes directrices du Fonds d’indemnisation à court terme pour les productions audiovisuelles canadiennes (FICT) de Téléfilm.

    2 novembre 2020, 10h00

    Le BCTQ salue la fusion des syndicats AQTIS, AIEST 514 et 667

    Le BCTQ salue la fusion des syndicats AQTIS, AIEST 514 et 667

    Le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) salue la création de l’Association québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son, section locale 514 (AIEST), qui représentera 7 000 professionnels et sera le plus grand syndicat du cinéma et de la télévision au Québec. Elle sera affiliée à la FTQ — la plus grande centrale syndicale au Québec, avec plus de 600 000 membres.

    25 septembre 2020, 07h25

    L’AQTIS, l’AIEST 667 et l’AIEST 514 unissent leurs forces

    L’AQTIS, l’AIEST 667 et l’AIEST 514 unissent leurs forces

    L’AQTIS, l’AIEST 667 et l’AIEST 514 annoncent qu’elles franchissent un grand pas pour mieux répondre aux besoins de leurs membres. L’Association québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son, section locale 514 (AIEST), qui représentera 7 000 professionnels sera le plus grand syndicat du cinéma et de la télévision au Québec.

    25 septembre 2020, 07h15

    Vers un regroupement AQTIS, IATSE 514 et IATSE 667

    Vers un regroupement AQTIS, IATSE 514 et IATSE 667

    Depuis décembre dernier, les dirigeants des principaux syndicats québécois de l’audiovisuel ont entamé des discussions en vue de regrouper les trois organismes. En janvier, les discussions se sont faites plus intensives, puis est arrivée la COVID-19. Avec la fermeture des plateaux de tournage, les associations avaient du pain sur la planche et le projet a été mis sur pause. Depuis le mois d’août, les pourparlers ont repris et d’ici le 23 septembre, les membres auront fait leur choix. Qui fait Quoi a discuté avec Gilles Charland, directeur général de l’AQTIS.

    4 septembre 2020, 08h29

    Qui fait Quoi #397 (mai 2020) : Grande entrevue avec Steven Guilbeault, ministre de Patrimoine canadien

    Qui fait Quoi #397 (mai 2020) : Grande entrevue avec Steven Guilbeault, ministre de Patrimoine canadien

    Malgré le confinement et dans l’incertitude quant à la reprise, mais dans un élan de solidarité et d’émotions, nous vous présentons aujourd’hui l’édition de mai de la revue Qui fait Quoi. Ce mois-ci, Qui fait Quoi a rencontré Steven Guilbeault, ministre de Patrimoine canadien, lors d’une entrevue virtuelle (confinement oblige) pendant laquelle il a raconté son parcours, son passage de militant environnementaliste à son saut en politique, ses valeurs et sa vision de l’art et de la culture.

    4 mai 2020, 10h08

    La COVID-19 bouleverse les horaires des membres de IATSE 514

    La COVID-19 bouleverse les horaires des membres de IATSE 514

    Coronavirus oblige, les 2 250 membres de IATSE 514 se sont brutalement retrouvés en arrêt de travail depuis le 13 mars. Christian Bergeron, agent d’affaires chez IATSE 514, croit qu’ils et elles pourront bénéficier des mesures mises en place par les gouvernements, toutefois, il trouve que les annonces successives manquent de spécificités. Le bureau du syndicatdes techniciennes et des techniciens — qui fête cette année ses 15 ans d’existence — demeure ouvert, les membres de l’équipe se trouvant tous en télétravail.

    15 avril 2020, 07h15

    Plateaux de tournage : lettre au premier ministre François Legault

    Plateaux de tournage : lettre au premier ministre François Legault

    Voici une lettre commune adressée le 17 mars en après-midi au premier ministre du Québec, François Legault, à la suite d’une décision prise par les signataires, neuf regroupements professionnels représentants des artisans de l’industrie : AIEST 514, AIEST 667, AQTIS, ARRQ, DGC – Québec, GMMQ, SARTEC, SPACQ et UDA.

    18 mars 2020, 07h20

    Déclaration de IATSE 514 concernant le COVID-19

    Déclaration de IATSE 514 concernant le COVID-19

    Sœurs, frères, parents … En ce qui concerne le virus COVID-19, la sécurité et le bien-être de nos membres et de leurs familles est notre priorité numéro un. Le Comité international d’intervention en cas de catastrophe suit de près les informations et les conseils les plus à jour fournis par le Center for Disease Control, l’Agence de la santé publique du Canada et l’Organisation mondiale de la santé et continuera de transmettre ces informations aux agents locaux et aux membres. De plus, nous sommes en contact constant avec nos programmes d’assurance-santé et nos centres de santé locaux pour assurer la santé et la sécurité de nos communautés.

    13 mars 2020, 06h10

    L’AQTIS, IATSE 514 et IATSE 667 discutent d’une nouvelle union

    L’AQTIS, IATSE 514 et IATSE 667 discutent d’une nouvelle union

    L’AQTIS, IATSE 514 et IATSE 667 avisent leurs membres respectifs que des discussions ont débutées entre les dirigeants de l’AQTIS et de l’IATSE, des sections locales 514 et 667, dans le but d’unir leurs forces, et ce, dans le meilleur intérêt des techniciens et des techniciennes.

    23 janvier 2020, 07h20

    Un deuxième maraudage pour l’industrie audiovisuelle

    Sans refaire l’histoire du mouvement syndical de l’industrie audiovisuelle québécoise, il faut toutefois rappeler que la révision de la Loi sur le statut de l’artiste de 2009 s’est beaucoup inspirée des ententes civiles entre l’AQTIS, IATSE 667 et IATSE 514, grâce à une médiation, reprenant certaines des ententes entre les trois syndicats. La nouvelle loi a également permis aux représentants syndicaux de marauder aux cinq ans certains emplois afin de les récupérer dans leur propre syndicat.

    14 octobre 2019, 09h50

    L’AQTIS veut ramener les techniciens et techniciennes dans son giron

    L’AQTIS veut ramener les techniciens et techniciennes dans son giron

    Comme d’autres syndicats de l’industrie audiovisuelle, l’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son (AQTIS) s’est trouvée, d’avril à juin, en période de maraudage, répondant aux velléités de la Guilde canadienne des réalisateurs et des sections 514 et 667 de IATSE, explique Gilles Charland, son directeur général, en entrevue. L’AQTIS a déposé 7 requêtes sur les 15 au Tribunal administratif du travail.

    24 septembre 2019, 07h25

    Christian Lemay (IATSE 667) voit dans le maraudage un exercice démocratique

    Christian Lemay (IATSE 667) voit dans le maraudage un exercice démocratique

    Directeur des affaires régionales à IATSE Local 667 depuis 2006, Christian Lemay s’avère, en quelque sorte, la mémoire du mouvement syndical tel qu’il est aujourd’hui. Le principe du maraudage, rappelle-t-il, provient de la révision de la Loi sur le statut de l’artiste de 2009. Le mouvement, confie-t-il, s’est créé à la base par ses membres. Lui-même était assistant-caméraman et a demandé à IATSE une reconnaissance, ce qui fut fait en 2006.

    16 septembre 2019, 11h00

    IATSE 514 veut récupérer 21 postes de techniciens

    IATSE 514 veut récupérer 21 postes de techniciens

    Comme ses collègues de IATSE 667, de l’AQTIS et de la Guilde canadienne des réalisateurs, Christian Bergeron a déposé une requête au Tribunal administratif du travail. Le directeur général de IATSE 514 veut aller chercher les techniciens et les techniciennes du secteur 3 (les productions américaines indépendantes avec un budget de moins de 35 millions $, et les séries de 2 690 000 $ et moins à épisodes d’une heure et les séries de 1 615 000 $ et moins à épisodes de 30 minutes), actuellement représenté par l’AQTIS, afin de rassembler tous les métiers, et plus spécifiquement que toutes les productions américaines soit sous la bannière du 514 dans un même syndicat.

    10 septembre 2019, 07h10

    d