Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Emmanuel Tardif




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    CINEMANIA : « Au grand jour », un film plus narratif pour Emmanuel Tardif

    CINEMANIA : « Au grand jour », un film plus narratif pour Emmanuel Tardif

    Film de pandémie, tourné en 2020, « Au grand jour » est le troisième long métrage d’Emmanuel Tardif. Le jeune cinéaste, qui produit le projet sous sa boîte Les Rapailleurs, a rapidement proposé une idée à son équipe au cours du printemps afin qu’en août la production s’enclenche. Il en résulte une oeuvre très intuitive, sa plus narrative, pour le réalisateur qui privilégie généralement l’expérience cinématographique. Ici, il met en scène les dynamiques d’une famille devant composer avec la naissance d’un nouveau-né. Après un passage au 56e Festival international du film de Karlovy Vary, le créateur vient présenter son film à CINEMANIA.

    11 novembre 2022, 13h31

    RVQC : « Speak Love », entre classicisme et surréalisme

    RVQC : « Speak Love », entre classicisme et surréalisme

    C’est en deux temps que la prémisse de « Speak Love » est venue à Emmanuel Gendron-Tardif. D’un point de vue créatif, il s’est assis, un jour, et a écrit une trentaine de pages de dialogues où deux personnages se querellaient. C’est au fil de la réécriture qu’il a pu construire son récit axé sur la déambulation. Puis, lorsqu’il a suivi un cours de direction d’acteurs auprès de Micheline Lanctôt à l’Université Concordia, il a compris à travers les enseignements de la réalisatrice et comédienne que pour faire du cinéma rapidement, il devait réaliser son premier long métrage de façon autofinancée. Tourné en 2017 en 20 jours, le jeune réalisateur présente en première mondiale aux Rendez-vous Québec Cinéma le fruit de cette première oeuvre.

    22 février 2019, 10h25