Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Angela Konrad

    • CONVERGENCE no 142

      L’équipe du Lien MULTIMÉDIA est ravie de vous présenter la 142e édition de CONVERGENCE, le magazine de l’entreprise et de la culture numérique. Disponible à www.lienmultimedia.com/c/142 en version flash à feuilleter en ligne et en PDF, ce magazine de 79 pages est optimisé pour (...)

      Suite
    • Avec « Golgotha Picnic » de Rodrigo García, Angela Konrad questionne le religieux

      C’est pour dépasser la controverse née en France en 2011 autour de « Golgotha Picnic » qu’Angela Konrad a décidé de monter la pièce à l’Usine C, du 18 au 29 septembre 2018. Il lui a en effet semblé que le texte avait été occulté par la mise en scène, ou tout du moins par (...)

      Suite
    • L’Usine C présente « Golgotha Picnic », adaptation d’Angela Konrad, du 18 au 29 septembre

      La metteur en scène Angela Konrad ouvre la saison de l’Usine C avec une adaptation de « Golgotha Picnic » de l’auteur argentin Rodrigo Garcia. Ce texte sulfureux, monté pour la première fois au Québec, est porté par une formidable distribution : Samuel Côté, Sylvie Drapeau, (...)

      Suite
    • Angela Konrad dresse un portrait de l’humain avec « Les robots font-ils l’amour ? »

      Écrite et mise en scène par Angela Konrad, c’est à l’Usine C que se joue actuellement la pièce « Les robots font-ils l’amour ? ». Réflexion parodique sur le transhumanisme adaptée de l’essai de Laurent Alexandre et Jean-Michel Besnier, l’oeuvre mêle avec (...)

      Suite
    • « Les robots font-ils l’amour ? » d’Angela Konrad à l’Usine C du 27 février au 10 mars

      La metteure en scène Angela Konrad reprend l’affiche de l’USINE C avec une nouvelle création, « Les robots font-ils l’amour ? », un essai scientifico-philosophique traitant du thème de l’intelligence artificielle et de l’impact du transhumanisme sur le (...)

      Suite
    • Hommage à Raimund Hoghe à l’Usine C ce printemps

      Au coeur du printemps, l’Usine C rendra hommage à Raimund Hoghe, éminent chorégraphe et homme de théâtre allemand qui fut le dramaturge de Pina Bausch pendant dix ans. Deux de ses oeuvres centrales seront présentées, « Pas de deux » et « La Valse (...)

      Suite
    • CONVERGENCE no 131

      L’équipe du Lien MULTIMÉDIA est ravie de vous présenter la 131e édition de CONVERGENCE, le magazine de l’entreprise et de la culture numérique. Disponible à www.lienmultimedia.com/c/131 en version flash à feuilleter en ligne et en PDF, ce magazine de 65 pages est optimisé pour (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Amélie Dumoulin célèbre les 20 ans des Muses avec « Fête, petites écorchures et effets presque spéciaux »

    Amélie Dumoulin célèbre les 20 ans des Muses avec « Fête, petites écorchures et effets presque spéciaux »

    Pour les 20 ans des Muses, centre des arts de la scène destiné aux artistes vivant en situation de handicap intellectuel ou moteur, Amélie Dumoulin monte « Fête, petites écorchures et effets presque spéciaux ». D’une durée d’1h30, le spectacle sera représenté à la Cinquième Salle de la Place des Arts, les 24 et 25 octobre, à 19h30 « pile poil » si l’on en croit le flyer. Une pièce qui réunit « la crème de la crème de ce qui se fait en la matière », d’après la metteure en scène que nous avons interviewée.

    24 octobre 2017, 07h00

    Angela Konrad très pop à l’Usine C avec « Last night I dreamt that somebody loved me »

    Angela Konrad très pop à l’Usine C avec « Last night I dreamt that somebody loved me »

    Angela Konrad présentait sa nouvelle pièce, « Last night I dreamt that somebody loved me », à l’Usine C début octobre. Nous nous sommes entretenus avec la metteure en scène quelques jours après la représentation de ce spectacle qui aborde avec dérision le narcissisme moderne d’un homme en quête de bonheur et d’amour. Un solo en musique et en danse avec Éric Bernier dans le rôle principal.

    18 octobre 2017, 07h35

    « Last Night I Dreamt That Somebody Loved Me » d’Angela Konrad à l’Usine C dès le 10 octobre

    « Last Night I Dreamt That Somebody Loved Me » d’Angela Konrad à l’Usine C dès le 10 octobre

    Poursuivant l’analyse de nos comportements humains complexes et détraqués, la metteure en scène Angela Konrad, artiste en résidence à l’Usine C, prend l’affiche du 10 au 21 octobre avec un nouvel opus : « Last Night I Dreamt That Somebody Loved Me ». Porté par l’acteur Éric Bernier, le texte dénonce les affres de la culture du narcissisme et la quête désespérée du bonheur. Un huis clos invitant à philosopher en musique sur le sens de nos vies, nos amours, nos défaites.

    2 octobre 2017, 10h05

    Saison 2017-2018 de l’Usine C : sous le signe de la résistance et de l’espoir !

    Saison 2017-2018 de l’Usine C : sous le signe de la résistance et de l’espoir !

    Danièle de Fontenay et toute l’équipe de l’Usine C conviaient il y a quelques jours les médias, artistes et fidèles au dévoilement de la saison 2017-2018. Armés de beauté, de révolte, de fragilité et de poésie, les artistes invités cette année s’engagent à bras le corps pour nous offrir une saison sous le signe de la résistance et de l’espoir.

    30 août 2017, 05h48

    L’Usine C dévoile en primeur quatre spectacles de sa saison 2017-2018

    L’Usine C dévoile en primeur quatre spectacles de sa saison 2017-2018

    L’équipe de l’Usine C révèle en primeur quatre des spectacles qui feront partie de sa nouvelle saison. Côté scène nationale, les pièces d’Angela Konrad, de Brigitte Haentjens et de Denis Lavalou seront à l’affiche dès l’automne 2017, l’Usine C présente également le travail du danseur et chorégraphe allemand Raimund Hoghe (dramaturge de Pina Bausch pendant dix ans), une première auprès d’un public québécois.

    25 mai 2017, 00h26