CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Les Films du Paria

    André Forcier tourne « Ababouiné » son 16e long métrage

    André Forcier tourne « Ababouiné » son 16e long métrage

    Les films du Paria en association avec Max Films annoncent le premier jour de tournage du 16e long métrage d’André Forcier qui en a conçu l’idée originale et écrit avec François Pinet-Forcier, Laurie Perron, Renaud Pinet-Forcier et Jean Boileau.

    18 juillet 2023, 01h44

    La SODEC soutient neuf longs métrages de fiction

    La SODEC soutient neuf longs métrages de fiction

    La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra la production de neuf longs métrages de fiction dans le cadre du programme d’aide à la production (volet 1 – aide sélective à la production de longs métrages de fiction).

    19 mai 2022, 12h16

    « Les fleurs oubliées » d’André Forcier remporte deux prix au festival du Film Cinema On The Bayou en Louisiane

    « Les fleurs oubliées » d’André Forcier remporte deux prix au festival du Film Cinema On The Bayou en Louisiane

    Filmoption International et les Films du Paria ont de quoi se réjouir : « Les fleurs oubliées », le plus récent long métrage d’André Forcier, vient de remporter le prix du meilleur film et Roy Dupuis celui de la meilleure interprétation masculine du festival du Film Cinema On The Bayou qui s’est déroulé du 22 au 29 janvier en Louisiane (États-Unis). Rappelons que le film a été présenté la semaine dernière en Première internationale au 49e Festival international du film de Rotterdam dans la section The Tyger Burns en présence du réalisateur.

    3 février 2020, 09h51

    La SODEC soutiendra 17 projets en scénarisation

    La SODEC soutiendra 17 projets en scénarisation

    La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra 17 projets en scénarisation dans le cadre de son Programme d’aide à la scénarisation (aide sélective aux entreprises de production – volet 1), à la suite du dépôt du 30 octobre 2019.

    31 janvier 2020, 06h31

    « Les fleurs oubliées » d’André Forcier sera présenté en Première internationale à Rotterdam

    « Les fleurs oubliées » d’André Forcier sera présenté en Première internationale à Rotterdam

    Filmoption International et les Films du Paria viennent d’annoncer que « Les fleurs oubliées », le plus récent long métrage d’André Forcier, sera présenté en Première internationale au 49e Festival international du film de Rotterdam (22 janvier au 2 février) dans la section The Tyger Burns. Les projections s’échelonneront du 23 au 30 janvier avec 3 séances publiques et une réservée à la presse et à l’industrie.

    15 janvier 2020, 15h12

    « Les fleurs oubliées » : Une exposition de photos de tournage au Café Cherrier

    « Les fleurs oubliées » : Une exposition de photos de tournage au Café Cherrier

    À compter du 29 octobre, et ce, pendant trente jours, quelques photos prises pendant le tournage de « Les fleurs oubliées », le plus récent long métrage d’André Forcier, seront exposées au Café Cherrier sur la rue Saint-Denis à Montréal.

    29 octobre 2019, 14h10

    « Les fleurs oubliées », un récit imaginé en famille

    « Les fleurs oubliées », un récit imaginé en famille

    Artiste à la créativité en constante ébullition, André Forcier est toujours le premier à enclencher le processus d’écriture de ses projets. Cela se produit d’ailleurs généralement avant même la sortie du précédent film tourné. « Les fleurs oubliées » ne fait pas exception à cette règle. En effet, la scénarisation a démarré quelque temps avant que le réalisateur québécois n’offre « Embrasse-moi comme tu m’aimes » au public. Dans le cas de ce quinzième long métrage, présenté en première mondiale au Festival du nouveau cinéma, le cinéaste s’est entouré de plusieurs membres de son propre clan pour imaginer la rencontre entre Albert Payette, un apiculteur, et le Frère Marie-Victorin, descendu du ciel.

    25 octobre 2019, 04h20

    FNC : André Forcier, cinéaste aux préoccupations écologistes avouées

    FNC : André Forcier, cinéaste aux préoccupations écologistes avouées

    Présenté en première mondiale au Festival du nouveau cinéma, le plus récent long métrage d’André Forcier, « Les fleurs oubliées », se révèle d’une brûlante actualité. Quand un ex-agronome et apiculteur fait la rencontre du défunt Frère Marie-Victorin, descendu d’un paradis trop ennuyant, les deux redoubleront d’efforts afin de sauver une poignée de travailleurs mexicains d’une multinationale envahissante et polluante. Plus que jamais, le vétéran cinéaste s’affiche ouvertement comme un fier environnementaliste. « Ça fait longtemps que je le suis », précise-t-il toutefois en entrevue avec Qui fait Quoi.

    18 octobre 2019, 07h01

    Le Fonds Harold Greenberg finance 8 nouveaux projets

    Le Fonds Harold Greenberg finance 8 nouveaux projets

    Le Fonds Harold Greenberg (Fonds) vient d’annoncer son soutien à de nouveaux projets cinématographiques et télévisuels. En effet, à l’issue des derniers comparatifs, le Comité du Programme de langue française du Fonds a consenti des investissements destinés à soutenir 3 projets soumis au volet Aide à la production de long métrage fiction et 1 projet au volet Conversion en mode format d’une série télévisuelle préexistante. Le Comité a également entériné 4 prises d’option qui avaient déjà reçu l’aval du sous-comité chargé d’étudier ces demandes.

    26 septembre 2018, 06h10

    Une première coproduction avec Les Films du Paria pour Exogène Films

    Une première coproduction avec Les Films du Paria pour Exogène Films

    Depuis « Je me souviens », Jean-François Roesler agit à titre de producteur délégué sur les longs métrages d’André Forcier. Après « Coteau Rouge » et « Embrasse-moi comme tu m’aimes », il collabore officiellement sur « La beauté du monde », son quatrième partenariat avec Les Films du Paria et le plus récent projet du réalisateur québécois, à titre de coproducteur. Rencontré sur le plateau de tournage, le cofondateur d’Exogène Films s’est entretenu avec Qui fait Quoi.

    6 septembre 2018, 06h08

    Patrice Bengle fait de l’imaginaire d’André Forcier une réalité

    Patrice Bengle fait de l’imaginaire d’André Forcier une réalité

    Patrice Bengle se révèle très fidèle à André Forcier. Après « Coteau rouge » et « Embrasse-moi si tu m’aimes », il refait équipe avec le réalisateur québécois pour « La beauté du monde », son plus récent long métrage. Tourné en grande partie sur la Rive-Sud de Montréal, plus particulièrement à Longueuil où le cinéaste vit depuis plusieurs années, le film se tourne dans une multitude de lieux de tournage. Qui fait Quoi a discuté avec le directeur artistique afin d’en savoir davantage.

    6 septembre 2018, 04h30

    Nathalie Moliavko-Visotsky traduit visuellement l’univers poétique d’André Forcier

    Nathalie Moliavko-Visotsky traduit visuellement l’univers poétique d’André Forcier

    Ayant collaboré à trois reprises comme assistante à la caméra avec André Forcier, Nathalie Moliavko-Visotsky se retrouve sur le plateau de tournage de « La beauté du monde », son premier projet avec le cinéaste en tant que directrice photo. Pendant les 30 jours de tournage, elle travaillera à asseoir la signature visuelle du réalisateur. Qui fait Quoi s’est entretenu avec elle à ce propos sur le plateau.

    6 septembre 2018, 04h20

    « La beauté du monde », rien de gagné pour Louis Laverdière

    « La beauté du monde », rien de gagné pour Louis Laverdière

    Ils se sont retrouvés pour « Embrasse-moi comme tu m’aimes ». 34 ans après « Au clair de la lune », André Forcier et Louis Laverdière poursuivent leur collaboration avec « La beauté du monde », le plus récent long métrage du réalisateur québécois. Coproduit avec Exogène Films, le projet réunit à nouveau André Forcier lui-même, Linda Pinet et Louis Laverdière sous Les Films du Paria. Rencontré sur le plateau de tournage près du parc Marie-Victorin à Longueuil, ce dernier a discuté avec Qui fait Quoi.

    27 août 2018, 11h18

    « La beauté du monde », une comédie dramatique ponctuée de moments magiques

    « La beauté du monde », une comédie dramatique ponctuée de moments magiques

    Amorcé le 22 juillet dernier, le tournage de « La beauté du monde », le plus récent film d’André Forcier, se poursuit jusqu’au 2 septembre prochain. Produit par les Films du Paria et Exogène Films, le long métrage raconte l’histoire d’Albert Payette, un apiculteur qui fait la rencontre du frère Marie-Victorin qui a choisi de quitter le ciel parce qu’il s’ennuyait à mourir. C’est justement tout près du parc Marie-Victorin à Longueuil que le réalisateur a échangé avec Qui fait Quoi.

    24 août 2018, 07h15

    d