Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Patrick Demers

    • « Origami » sortira en salle le 27 avril 2018

      Le film « Origami » de Patrick Demers (« Jaloux ») sortira en salle le 27 avril prochain. Le film a été présenté en première mondiale lors du dernier festival Fantasia, à la 41e Mostra de Sao Paulo et au Festival international de (...)

      Suite
    • Le directeur photo Tobie Marier Robitaille fait preuve de polyvalence sur « Origami »

      Ce que le directeur de la photographie Tobie Marier Robitaille aime le plus de son métier, c’est la polyvalence des plateaux de tournage auxquels il participe. Après avoir collaboré au film d’action « Nitro Rush » l’été dernier, il a tourné pendant plusieurs semaines la (...)

      Suite
    • « Origami », une histoire bien racontée, bien filmée et bien décorée

      Depuis ses débuts dans le métier, le directeur artistique Camille Parent cumule les expériences autant en publicité, à la télévision qu’au cinéma. Parmi les projets fascinants auxquels il a contribué se démarquent les lourdes productions américaines « The Days After Tomorrow » et « (...)

      Suite
    • « Origami » des Productions Kinesis, dans la lignée du cinéma d’auteur

      Les Productions Kinesis, qui oeuvrent dans l’industrie culturelle depuis 1997, tournent actuellement leur quatrième fiction de format long métrage. Après « Jaloux » en 2011, « Bunker » en 2014 et « Montréal la blanche » l’an dernier, « Origami » se classe parfaitement dans (...)

      Suite
    • En tournage : Patrick Demers réalise son deuxième long métrage

      Après « Jaloux » en 2010, le cinéaste québécois retrouve les producteurs Stéphane Tanguay et Cédric Bourdeau des Productions Kinesis pour le tournage de son deuxième long métrage. En entrevue sur le plateau, il décrit simplement « Origami » comme étant l’histoire de David, « un (...)

      Suite
    • Patrick Demers improvise son cinéma

      Dans une industrie cinématographique où le financement dépend en grande partie du scénario, le réalisateur Patrick Demers a développé une technique d’écriture tournant autour de l’improvisation. « J’ai développé cette méthode lors de mes courts métrages, dit Patrick (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES


    Le directeur photo Tobie Marier Robitaille fait preuve de polyvalence sur « Origami »

    Le directeur photo Tobie Marier Robitaille fait preuve de polyvalence sur « Origami »

    Ce que le directeur de la photographie Tobie Marier Robitaille aime le plus de son métier, c’est la polyvalence des plateaux de tournage auxquels il participe. Après avoir collaboré au film d’action « Nitro Rush » l’été dernier, il a tourné pendant plusieurs semaines la version anglophone de la série policière « 19-2 ». Il a ensuite retrouvé le réalisateur Patrick Demers, avec qui il avait travaillé six ans auparavant pour son premier long métrage « Jaloux ». Film d’auteur à petit budget, « Origami » dévoile un tout autre pan de sa créativité.

    29 juin 2016, 00h42

    « Origami », une histoire bien racontée, bien filmée et bien décorée

    « Origami », une histoire bien racontée, bien filmée et bien décorée

    Depuis ses débuts dans le métier, le directeur artistique Camille Parent cumule les expériences autant en publicité, à la télévision qu’au cinéma. Parmi les projets fascinants auxquels il a contribué se démarquent les lourdes productions américaines « The Days After Tomorrow » et « The Fountain » où le visuel était pour les deux occasions un atout de taille. Aujourd’hui, il se dit plutôt attiré vers le cinéma et le talent d’ici. Entretien avec le concepteur visuel du film « Origami » actuellement en tournage, une réalisation de Patrick Demers.

    28 juin 2016, 00h23

    « Origami » des Productions Kinesis, dans la lignée du cinéma d’auteur

    « Origami » des Productions Kinesis, dans la lignée du cinéma d’auteur

    Les Productions Kinesis, qui oeuvrent dans l’industrie culturelle depuis 1997, tournent actuellement leur quatrième fiction de format long métrage. Après « Jaloux » en 2011, « Bunker » en 2014 et « Montréal la blanche » l’an dernier, « Origami » se classe parfaitement dans cette lignée de cinéma d’auteur. Nous avons rencontré récemment les producteurs Stéphane Tanguay et Cédric Bourdeau de la société Productions Kinesis sur le plateau du film de Patrick Demers.

    28 juin 2016, 00h23

    En tournage : Patrick Demers réalise son deuxième long métrage

    En tournage : Patrick Demers réalise son deuxième long métrage

    Après « Jaloux » en 2010, le cinéaste québécois retrouve les producteurs Stéphane Tanguay et Cédric Bourdeau des Productions Kinesis pour le tournage de son deuxième long métrage. En entrevue sur le plateau, il décrit simplement « Origami » comme étant l’histoire de David, « un personnage qui voyage dans le temps pour essayer de modifier son passé ». Qui fait Quoi a rencontré le réalisateur, qui assurera aussi le montage du film, sur les lieux de l’ancien hôpital Royal Victoria où a été tournée une partie des plans de sa deuxième fiction long format.

    16 juin 2016, 00h05

    Patrick Demers improvise son cinéma

    Patrick Demers improvise son cinéma

    Dans une industrie cinématographique où le financement dépend en grande partie du scénario, le réalisateur Patrick Demers a développé une technique d’écriture tournant autour de l’improvisation. « J’ai développé cette méthode lors de mes courts métrages, dit Patrick Demers. J’appelle ça du “freestyle” et ça mélange improvisation et montage. Ce que je cherche, c’est d’être en mesure de me surprendre et d’écrire mon film à toutes les étapes de sa réalisation. » Son premier long métrage produit grâce à ce mode d’opération, Jaloux, prendra l’affiche lors du FNC. Le Lien MULTIMÉDIA a rencontré le réalisateur.

    14 octobre 2010, 00h15