Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    OBORO débutera sa saison avec les oeuvres de Maria Ezcurra et Munro Ferguson Munro Ferguson, Capture d’image, «June», 2003. Photo: Courtoisie

    OBORO débutera sa saison avec les oeuvres de Maria Ezcurra et Munro Ferguson

    25 août 2021, 00h00
         |     

    OBORO présentera cet automne les expositions de Maria Ezcurra et Munro Ferguson. La recherche écologique et cartographique d’Ezcurra prend la forme d’une installation multimédia dans la Salle Daniel-Dion et Su
    Schnee alors que Munro Feguson occupe la petite salle d’exposition avec une
    animation stéréoscopique créée en l’honneur de son amie, l’artiste Joyce Wieland.

    Maria Ezcurra

    • « Migrants néotropicaux et autres »
    • Salle Daniel-Dion et Su Schnee

    Inspiré par la trajectoire de certaines espèces d’oiseaux migrateurs néotropicaux qui volent chaque année du Canada vers l’Amérique centrale et du Sud et inversement, le travail de Maria Ezcurra a impliqué un long processus de recherche. Il examine des espèces d’oiseaux qui migrent spécifiquement du Québec vers le sud du continent américain. Ses explorations portent sur l’observation d’oiseaux dans les milieux humides de Montréal, qui abritent de nombreuses espèces migratrices, dont plusieurs
    sont vulnérables ou en voie de disparition. Configurée en une sorte d’archéologie du déplacement et de la mémoire, la série présentée à OBORO est composée de matériaux recyclés et récupérés, tels que des boîtes d’emballage, des souvenirs touristiques et des objets personnels ayant suivi ces mêmes trajectoires migratoires.

    L’exposition « Migrants néotropicaux » et autres cherche à trouver les liens entre le changement climatique et la migration. Elle examine la relation de dépendance entre la nature et l’activité humaine, affectée par des facteurs politiques, économiques et sociaux. Elle incorpore à la fois la résilience et la vulnérabilité des populations migrantes, explorant et révélant les liens – parfois invisibles et souvent problématiques – entre le phénomène migratoire et les enjeux environnementaux et sociaux. L’exposition multidisciplinaire composée de dessins, de sculptures, d’installations textiles et d’une collection d’objets artisanaux latino-américains provenant de ventes de garage et de friperies de Montréal.

    Ce projet a reçu le soutien du Conseil des arts du Canada.

    Maria Ezcurra est une artiste et éducatrice argentino-mexicano-canadienne.
    Récipiendaire du Prix de la diversité en arts visuels remis par le Conseil des arts de Montréal en 2019, elle a participé à de nombreuses expositions à travers le monde, incluant au musée d’Art moderne de Mexico, à la Galerie Carl Freedman au RoyaumeUni, à la Nuit Blanche de Toronto, au Musée des beaux-arts de Montréal et à La Centrale galerie Powerhouse. Au cours des vingt dernières années, elle a enseigné l’art dans diverses universités et organisations au Mexique et au Canada. Après avoir obtenu un doctorat en éducation artistique de l’Université Concordia, elle a été artiste en résidence à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université McGill, où elle
    enseigne actuellement. Maria Ezcurra est également animatrice artistique à McGill Art Hive et dans d’autres groupes communautaires. Sa recherche et son processus de création se concentrent sur les pratiques participatives et inclusives, l’habillement et la construction sociale du genre, la migration, l’identité et l’appartenance.

    Munro Ferguson

    • « June »
    • Petite salle

    L’artiste pluridisciplinaire et réalisatrice féministe Joyce Wieland est non seulement une figure majeure de l’art contemporain au Canada, elle occupe une place spéciale dans la vie de l’artiste Munro Ferguson à titre d’amie, de professeure et de mentore. Son décès en 1998, alors atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années, a profondément marqué Ferguson, qui a créé l’oeuvre « June » afin de célébrer la mémoire et l’œuvre de son amie. « June », une animation stéréoscopique abstraite de lignes courbées et de cercles rappelant le style de Wieland. Cathartique, immersive et dessinée à la
    main, la vidéo de six minutes présentées en boucle, a été réalisée en collaboration avec l’Office national du film du Canada.

    Munro Ferguson, qui oeuvre comme animateur à l’Office nationale du film depuis 1994, possède également une formation en peinture, en dessin et en philosophie. « June », par ses riches couleurs, textures, compositions et émotions, démontre ce cursus. La première partie du vidéo, intitulée « Alzheimer », puise dans la période de fin de vie de Joyce Wieland tandis que la seconde partie, « Memory », est une élégie inspirée par son pouvoir créatif. L’œuvre, originalement créé en 2003, fait également office d’hommage
    à la mère de l’artiste, Betty Ferguson, cinéaste et amie proche de Wieland, qui a également la maladie d’Alzheimer. Le second prénom de Betty, tout comme Joyce, est June.

    Ce projet est présenté en collaboration avec l’Office national du film du Canada.

    Né à New York en 1960, Munro Ferguson a étudié la peinture et le dessin à Banff et la philosophie à l’Université de Toronto. En 1984, Munro Ferguson a créé « Eureka ! » une bande dessinée sur la science qui a été publiée dans plus de 30 journaux à l’échelle internationale. En 1994, il s’est joint au Studio d’animation du Programme anglais de l’Office National du Film, où il a écrit, réalisé et animé de nombreux films, dont « Falling in Love Again », lauréat du prix Génie 2004 du meilleur court métrage d’animation. Il a également créé des expériences de réalité virtuelle, des films en dôme et des installations.

    • L’exposition ouvre samedi le 18 septembre, à partir de 13 h jusqu’à 17 h.
    • L’entrée est libre. Bienvenue à tou·te·s.

    Les conditions liées à la pandémie COVID-19 pourraient affecter la programmations et led activités. Dans le doute, il faut consulter www.oboro.net ou contacter OBORO.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Le Festival de musique émergente prépare 22e édition

    Le Festival de musique émergente prépare 22e édition

    Suite
    22 juillet 2024, 00h00
    L’incubateur Zú élargit son champ d’intervention

    L’incubateur Zú élargit son champ d’intervention

    Suite
    20 juillet 2024, 03h00