CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    OBORO expose « La Terre en suspens » de François Quévillon Rooting: Le Rocher, 2020. Photo: François Quévillon

    OBORO expose « La Terre en suspens » de François Quévillon

    17 avril 2023, 10h16
         |     

    OBORO présente sa dernière exposition de la saison, « La Terre en suspens » de François Quévillon. Quinze ans après son passage à OBORO avec l’exposition Coefficients d’intimité, une collaboration du groupe Interstices, Quévillon y revient avec un corpus d’œuvres qui occupe maintenant les deux salles d’exposition.

    Principalement constituées de numérisations de formations rocheuses et de fragments de territoires altérés par des algorithmes, les oeuvres font écho aux implications et aux effets sur la perception de certaines technologies tout en offrant de nouvelles perspectives sur l’évolution terrestre, sa composition et les processus qui agissent sur elle ; tels que l’érosion, le volcanisme, ainsi que l’extraction et la transformation du minéral dans un contexte marqué par la mondialisation et les changements climatiques.

    En parallèle, le public pourra trouver son travail dans l’exposition de groupe présentée au Livart Nouveaux environnements : approcher l’intouchable, produite par Molior et commissariée par Nathalie Bachand, qui compte également le travail de Caroline Gagné, exposée chez nous en septembre et octobre 2022 et dont la pratique est le sujet d’une publication rétrospective aux Éditions OBORO, Caroline Gagné : Donner corps à l’insaisissable / Embodying the Intangible.

    L’exposition « La Terre en suspens » résulte de plusieurs résidences au Québec et ailleurs dans le monde. Lors de ses séjours, Quévillon a effectué du travail sur le terrain et rencontré les communautés afin d’examiner des particularités et préoccupations environnementales locales. L’artiste remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada et les organismes qui ont participé aux processus de recherche et de réalisation des œuvres, notamment lors de résidences à : Parcs Canada, The Rooms, CQAM/Turbulent, Bang, Connecting the Dots, Instituto de Geografía (UNAM), Est-Nord-Est et Molior. Il remercie également Etienne Richan, Édouard Lanctôt-Benoit, Nancy Lombart, Ariane Koek, Carmen Salas, Eric Mattson et toute l’équipe d’OBORO.

    Une présentation d’artiste, suivie d’une visite d’exposition prendra place le samedi 6 mai 2023 à 14 h.

    Artiste vivant à Montréal, François Quévillon travaille régulièrement dans le cadre de résidences et de collaborations interdisciplinaires. Il détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2008). Actif depuis plus d’une vingtaine d’années, il a présenté ses réalisations lors de plusieurs expositions et événements dans les milieux de l’art actuel, du cinéma et de la création numérique. Parmi eux, « nommonsConnecting the Dots » (Mexico), « New Frontier » au festival du film de Sundance (Park City), « Sous Observation » au Knockdown Center (New York), ISEA (Gwangju, Dubaï et Albuquerque), Open Media Art Fair (Séoul), Intervals (Nijni Novgorod), FILE (São Paulo), IndieBo (Bogotá), LOOP Barcelona, Contemporary Istanbul, Mirage Festival (Lyon), Mois Multi (Québec), Espace [IM] Média (Sherbrooke), FIFA, MUTEK, NeurIPS, RIDM, Elektra et BIAN (Montréal). francois-quevillon.com

    L’exposition est accessible du mardi au samedi de 12 h à 17 h ; le jeudi jusqu’à 19 h.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Suite
    15 juin 2024, 08h18
    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    Suite
    14 juin 2024, 01h00