CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    OBORO lance la publication « Caroline Gagné : Donner corps à l’insaisissable » Caroline Gagné, «Caroline Gagné : Donner corps à l’insaisissable», 2022. Photo: Courtoisie

    OBORO lance la publication « Caroline Gagné : Donner corps à l’insaisissable »

    26 août 2022, 00h03
         |     

    OBORO lance la publication « Caroline Gagné : Donner corps à l’insaisissable », à l’occasion de l’exposition « Clairières », qui se tiendra, du 10 septembre au 15 octobre 2022.

    Publié par OBORO, « Donner corps à l’insaisissable » propose un regard rétrospectif sur le parcours de l’artiste québécoise Caroline Gagné, dont la pratique se nourrit de la tension entre la fascination qu’exercent les médias numériques et l’incontournable nécessité de transiger avec la matérialité des choses. L’artiste cosigne un avant-propos avec Tamar Tembeck, directrice artistique d’OBORO et codirectrice de la publication.

    Richement illustré, l’ouvrage bilingue de 96 pages comprend trois essais qui situent sa démarche dans l’histoire contemporaine des arts médiatiques. Viviane Paradis offre un regard sur le « témoignage sensible de l’à peine perceptible » dans l’oeuvre de Caroline Gagné, tandis que Nathalie Bachand traite de la posture corporelle de l’écoute comme « modalité de connexion au monde » dans son travail. Valérie Litalien met en lumière les filiations qui traversent sa production entre l’art Web, l’art installatif, la réalité virtuelle et l’art sonore, tout en soulignant ses importantes contributions à titre de travailleuse culturelle.

    À travers ces essais, ainsi que la documentation exhaustive de six œuvres qui ont marqué la carrière de l’artiste, la publication met le travail de Gagné à l’honneur et l’inscrit à sa juste place dans le paysage de l’art actuel québécois.

    La conception graphique est assurée par Paquebot. Cette publication est rendue possible grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.

    Caroline Gagné vit et travaille à Québec et à Saint-Jean-Port-Joli. Elle détient un baccalauréat en arts visuels (1998) et une maîtrise interdisciplinaire en art avec distinction (2012) de l’Université Laval. Elle a participé, entre autres, à la Biennale nationale de sculpture contemporaine (Trois-Rivières), à la biennale Manif d’art et au Mois Multi (Québec), au festival Temps d’images (Montréal), au FIMAV (Victoriaville), aux Instants fertiles (Saint-Nazaire, France). Ses œuvres ont également été exposées à Occurrence (Montréal), à la Galerie d’art Stewart Hall (Pointe-Claire), à la Galerie de l’UQAM (Montréal), à Sporobole (Sherbrooke), à la Stryx Gallery, (Birmingham, Angleterre), au Lieu et à VU (Québec), et à Daïmon (Gatineau). En 2011, l’installation sonore CARGO lui a valu un Prix d’excellence des arts et de la culture de la Ville de Québec. En 2020, la collection nationale du Musée d’art contemporain de Montréal fait l’acquisition de son oeuvre « Le bruit des icebergs » pour l’intégrer à sa collection permanente. Active dans son milieu, elle a assuré la direction artistique du centre d’artistes Avatar de 2013 à 2019.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Suite
    15 juin 2024, 08h18
    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    Suite
    14 juin 2024, 01h00