Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le fédéral octroie 23 M $ supplémentaires au Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

    9 août 2021, 10h23

    La pandémie de la COVID-19 a parfaitement illustré l’importance de soutenir la science et la recherche au Canada afin de repousser les frontières de la découverte. Le gouvernement du Canada continue d’investir dans la science et la recherche afin de trouver des solutions innovatrices dans des domaines prioritaires pour les Canadiens et les Canadiennes, comme la durabilité de l’environnement, les soins de santé et les dispositifs quantiques.

    Le fédéral octroie 23 M $ supplémentaires au Conseil national de recherches du Canada (CNRC) Microchimistes.Photo: DC_Studio (via Envato Elements)

    François‑Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a dévoilé l’octroi de crédits de plus de 23 millions $ que le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) distribuera entre quelque 114 projets de recherche novateurs menés dans le cadre des initiatives du Fonds d’idéation, des programmes Défi et des programmes de soutien aux supergrappes du CNRC. Ce financement permettra à des scientifiques du CNRC de collaborer avec des scientifiques d’universités canadiennes et étrangères, d’entreprises canadiennes et d’organisations sans but lucratif pour développer des solutions à haut risque et à haut rendement potentiel dans des domaines d’importance pour le Canada.

    Réunissant les plus grands cerveaux du pays dans le domaine de l’innovation, les programmes de recherche-développement (R-D) collaborative du CNRC ont pour objet de faciliter les découvertes révolutionnaires et les percées technologiques dans un large éventail de domaines où les Canadiens se heurtent à des difficultés : activités de recherche-développement liées à la COVID-19, développement de sources d’énergie propre et durable, expansion du service Internet à haut débit dans les régions rurales et éloignées, développement de thérapies cellulaires et géniques ciblées contre les maladies chroniques et les troubles génétiques rares, mise en oeuvre de solutions aux problèmes prioritaires des océans tout en favorisant le développement d’une économie océanique viable, développement d’équipement de fabrication intelligent dans le domaine du matériel de transport terrestre et aérien, développement de plantes de culture pour la production de protéines végétales de qualité supérieure et recours à l’intelligence artificielle et à la technologie numérique pour appuyer ces projets et d’autres projets prioritaires pour le Canada.

    Voici quelques exemples de projets qui ont reçu du financement :

    • Une somme de 1 603 078 $ a été versée à l’Université du Manitoba pour financer la collecte de données sur le fret routier et le recours à l’intelligence artificielle dans le développement d’itinéraires et de modèles intelligents d’acheminement des marchandises dans les Prairies et le Nord canadiens dans le cadre du programme de soutien à la supergrappe Intelligence artificielle au service de la logistique.
    • Une somme de 1 143 150 $ a été versée à la BioAlliance de l’Île-du-Prince-Édouard afin qu’elle développe des plateformes de fermentation atypiques qui seront utilisées dans la création de produits issus de sources renouvelables dans le cadre des programmes de soutien aux supergrappes des industries des protéines et de l’économie océanique.
    • Une somme de 602 190 $ a été versée à l’Université de Toronto afin qu’elle collabore au développement d’un outil de diagnostic mâchable qui servira au dépistage non invasif des virus, comme celui de la COVID-19, à partir d’échantillons de salive dans le cadre du Programme Défi en réponse à la pandémie du CNRC.
    • Une somme de 594 000 $ a été attribuée à l’Université Carleton pour étudier le nitrure de silicium stœchiométrique, un matériau qui pourrait servir de plateforme pour le développement de dispositifs quantiques au moyen desquels il sera possible de localiser, de traiter et de transférer des données quantiques et de produire les systèmes de cybersécurité quantiques de la prochaine génération dans le cadre du programme Défi Réseaux sécurisés à haut débit du CNRC.
    • Une somme de 490 287 $ a été versée à l’Université McGill afin qu’elle poursuive ses travaux de développement d’un « laboratoire sur une puce » compact et mobile qui contribuera à l’automatisation des systèmes de détection des variants les plus risqués du coronavirus de la COVID-19 dans le cadre du Programme Défi en réponse à la pandémie.
    • Une somme de 250 250 $ a été versée à la Corporation de l’École Polytechnique de Montréal afin que celle‑ci développe des technologies viables sur les plans économique et écologique pour le recyclage des pièces d’automobile en polymère dans le cadre du programme de soutien à la supergrappe sur la fabrication de pointe.
    • Une somme de 249 999 $ sera versée à l’Université McMaster afin qu’elle développe un nouveau système de détection optique et de nouvelles approches de traitement des signaux au moyen d’un système de communication optique satellitaire sur large bande dans un contexte de fluctuations atmosphériques afin d’accélérer le débit des connexions Internet, dans le cadre du programme Défi Réseaux sécurisés à haut débit.

    « Nous sommes à l’avant-garde de l’innovation et, grâce à notre soutien continu à la recherche et au développement, les Canadiens et les Canadiennes continueront de repousser les frontières de la découverte pour améliorer la santé et le bien-être de leurs communautés et de notre environnement, déclare François‑Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. La recherche scientifique n’est pas seulement l’une des forces du Canada, c’est un pilier de notre prospérité économique et de notre leadership mondial. »

    « Le Conseil national de recherches du Canada s’engage résolument à tirer parti de ses capacités grâce à des collaborations étroites avec les principaux innovateurs œuvrant dans les universités et l’industrie un peu partout au pays, ajoute Mitch Davies, président, Conseil national de recherches du Canada. Les investissements annoncés aujourd’hui permettront de pousser plus loin l’exploration de technologies de rupture susceptibles de nous aider à surmonter certains des défis les plus formidables auxquels est confronté le Canada. »

    Faits en bref

    • Dans le cadre de ses efforts de R-D collaborative, le CNRC appuie huit programmes Défi et cinq programmes de soutien aux supergrappes.
    • L’annonce du 6 août fait suite à celle de novembre 2020 dans le cadre de laquelle le CNRC avait fait état de la distribution de plus de 44 millions de dollars à 201 projets dans le cadre de ces mêmes programmes.
    • Le CNRC reçoit des crédits annuels de 36 millions de dollars pour aider les chercheurs et leurs partenaires en innovation afin qu’ils testent et valident des idées de recherche transformatrice et qu’ils poursuivent en collaboration des projets de R-D susceptibles de mener à des découvertes scientifiques et des percées technologiques révolutionnaires.
    • Afin d’exprimer le soutien du gouvernement du Canada à la science et à l’innovation, le budget de 2021 réserve une somme de 60 millions de dollars en financement complémentaire réparti sur deux ans à l’Initiative des supergrappes d’innovation.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité