Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Des laboratoires médicaux entiers sur puce grâce à la nanotechnologie

    27 novembre 2018, 06h10

    Entourés de leaders industriels, de chercheurs et d’étudiants, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et l’Université de Toronto ont célébré l’ouverture du Centre de recherche et d’applications en technologies des fluides. Ce centre national d’innovation sera le lieu de prédilection pour le diagnostic in vitro, la médecine régénérative et la médecine de précision.

    Des laboratoires médicaux entiers sur puce grâce à la nanotechnologie Laboratoires .Photo: canada.ca

    Les découvertes et les progrès réalisés à ce centre profiteront aux cliniciens et aux patients, réduisant ainsi les coûts pour le système médical canadien et fournissant du même coup des soins avancés à ceux qui en ont besoin. Ils mèneront à des publications scientifiques, à des brevets et à la commercialisation de technologies de pointe en santé. Cette nouvelle collaboration permettra également aux industries canadiennes des dispositifs médicaux et de la fabrication d’être plus concurrentielles à l’échelle internationale.

    Au nombre des projets qui exploiteront les technologies des microfluides figurent les suivants :

    • Les diagnostics in vitro — le diagnostic rapide de maladies à l’aide d’échantillons cliniques (sang, urine, etc.), permettant de réaliser à partir d’une petite puce des tâches qui nécessitent habituellement des laboratoires médicaux entiers.
    • L’ingénierie des organes sur puce — la physiologie d’organes humains entiers est recréée sur de petits appareils pour tester les réponses physiologiques précises d’organes aux médicaments, à la recherche et à la médecine personnalisée.
    • La bio-imprimerie — l’impression de tissus biologiques pour la médecine régénérative personnalisée.

    Les centres de collaboration du Conseil national de recherches du Canada

    Le Centre de recherche et d’applications en technologies des fluides est l’un des nombreux centres de collaboration du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) à venir. Pour mobiliser les intervenants de l’écosystème de l’innovation, le CNRC regroupe des chercheurs et de l’équipement avec des partenaires afin de créer des centres de collaboration ancrés dans des thèmes de recherche d’intérêt commun. Situés dans un établissement de recherche du CNRC ou d’un partenaire, les chercheurs des deux organismes partageront l’accès à de l’équipement spécialisé, travailleront côte à côte à des projets de collaboration et offriront des possibilités de formation aux jeunes scientifiques.

    Le Conseil national de recherches du Canada

    Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est le plus grand organisme de recherche du gouvernement du Canada. Il s’agit d’un élément clé du Plan pour l’innovation et les compétences et de l’engagement pris dans le budget de 2018 d’aider les chercheurs canadiens à bâtir une économie plus novatrice. Pour aider à positionner le Canada comme chef de file mondial, le CNRC accroît sa collaboration avec les écosystèmes régionaux et avec les universités, les établissements polytechniques et les collèges, et établit des centres de collaboration dans l’ensemble du pays.

    L’Université de Toronto

    Établie en 1827, l’Université de Toronto est la plus grande université du Canada, reconnue comme un chef de file mondial en recherche et en enseignement. L’université se classe constamment parmi les 25 meilleures universités au monde. Son corps professoral distingué, son dossier institutionnel de bourses d’études révolutionnaires et sa vaste gamme de possibilités universitaires novatrices attirent continuellement des universitaires et des étudiants exceptionnels de partout dans le monde, répartis sur ses trois campus.

    « Le CNRC travaille en partenariat avec le milieu universitaire pour faire progresser le savoir scientifique ainsi que les technologies dans le domaine de la santé, a commenté le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains. Ce centre national d’innovation appuiera le secteur canadien de la fabrication d’appareils médicaux, renforcera l’économie et aura des bienfaits pour la santé des Canadiens pour des années à venir. »

    « Une étroite collaboration entre le Conseil national de recherches du Canada et des partenaires, comme les universités, les organisations et d’autres ministères, dans des domaines de recherche communs fera progresser le savoir et appuiera les économies régionales et nationales du Canada », a ajouté Iain Stewart, président du Conseil national de recherches du Canada.

    « Ce partenariat entre le Conseil national de recherches du Canada et l’Université de Toronto mènera à des découvertes et à des progrès dans la recherche microfluidique, ce qui accélérera le développement et la commercialisation de technologies biomédicales qui profiteront aux Canadiens et au système canadien de soins de santé, souligne Vivek Goel (professeur), vice-président, Recherche et Innovation à l’Université de Toronto. Les interactions avec les principaux scientifiques du CNRC et les chercheurs de l’Université de Toronto offriront une expérience de recherche appliquée inestimable et des possibilités de formation uniques à nos étudiants et à nos jeunes chercheurs. »

    Faits en bref

    • Le Centre de recherche et d’applications en technologies des fluides regroupe les ressources et le personnel de l’Université de Toronto et du Conseil national de recherches du Canada pour former une équipe de personnes, d’étudiants et de chercheurs postdoctoraux hautement qualifiés, qui est appelée à croître et à connaître du succès.
    • Le Conseil national de recherches du Canada et l’Université de Toronto sont des chefs de file mondiaux dans le domaine de la microfluidique, c’est-à-dire le contrôle précis de petites quantités de fluides. Ce contrôle est réalisé grâce à des nanostructures plastiques fabriquées par les deux organisations dans des installations de fabrication hautement spécialisées.
    • Les projets du Centre de recherche et d’applications en technologies des fluides seront gérés par plus de 25 étudiants et chercheurs postdoctoraux de l’Université de Toronto qui seront encadrés par des scientifiques et des ingénieurs de l’Université de Toronto et du Conseil national de recherches du Canada.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité