Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    « Léviathan » crée des tableaux virtuels à l’aide de nos données

    31 mai 2021, 10h00

    Initialement conçue comme installation robotique où des traceurs inscrivent les traces sur une toile, l’oeuvre « Léviathan » a été adaptée pour une diffusion en ligne, sous forme de site Web interactif où le visiteur est appelé à y laisser l’empreinte de son passage.

    « Léviathan » crée des tableaux virtuels à l’aide de nos données « Léviathan ».Photo: Courtoisie

    Les données captées par la caméra de l’ordinateur – mouvements du visage, date et durée de présence – servent à la création de tracés offrant une topologie des interactions qui y ont lieu collectivement. Aucune autre donnée n’est conservée, laissant ainsi seulement ce qui compose le Léviathan de Paolo Almario : des tableaux virtuels de lignes et de points résultant de l’interaction du public avec les systèmes de captation numériques.

    Cette œuvre numérique réfère à la pensée et au livre du philosophe anglais Thomas Hobbes, « Léviathan, Traité de la matière, de la forme et du pouvoir de la république ecclésiastique et civile », où il y définit les États-nations comme des géants nommés Léviathans. Ce qui définit les Léviathans de Hobbes, ce sont les unités qui les composent (les humains) ainsi que les interactions entre elles.

    Avec « Léviathan », dans ce contexte de pandémie où la communication virtuelle alimente à l’infini d’immenses bases de données, Paolo Almario invite à réfléchir à quelques enjeux du cyberespace actuel : la surveillance, la vie privée, le big-data et l’omnipotence des réseaux...

    « Les principaux corps politiques, les États, sont des compositions d’unités individuelles. On doit en effet envisager les sociétés politiques comme des composés artificiels, des automates entièrement constitués d’animaux humains. » - Thomas Hobbes, 1651

    Participez en y inscrivant vos traces

    L’oeuvre ne peut exister sans les interactions du public, invité à actives la caméra de son ordinateur et suivre l’expérience en captant les mouvements de son visage, composant ainsi en temps réel les tracés d’interactions multiples qui se superposent et s’amalgament dans une carte virtuelle et collective.

    Regardez la rencontre virtuelle avec l’artiste

    Le mardi 27 avril, une rencontre virtuelle a eu lieu avec l’artiste, qui présentait son travail en compagnie de l’autrice et commissaire Mirna Boyadjian, de la médiatrice Nathalie Dion du centre d’artistes Caravansérail, à Rimouski, qui accueillait en novembre 2019 la version robotique originale du Léviathan de Paolo Almario ainsi que Michel Lefebvre, directeur général et cofondateur de TOPO.

    L’artiste Paolo Almario

    Paolo Almario est un artiste en arts numériques d’origine colombienne établi à Chicoutimi depuis 2011. Il débute sa carrière en 2014 avec des projets liés à l’impact que le conflit de la Colombie a eu sur sa famille. Les répercussions de son engagement artistique l’ont mené à demander la protection du Gouvernement Canadien où il a le statut de réfugié depuis 2015.

    Dans sa pratique, Paolo Almario utilise des technologies numériques pour collecter, analyser, codifier, traiter et transformer des échantillons de la réalité sous une pluralité de formes artistiques. En priorisant l’installation, l’art logiciel et l’art électromécanique, il explore les relations s’établissant entre l’individu et l’espace et s’articule autour de notions identitaires, spatio-temporelles et sociopolitiques.

    Les tableaux virtuels

    Pour cette version Web de « Léviathan », les tableaux issus de la captation de données sont arrêtés chaque semaine et archivés dans la galerie virtuelle du site Web pour laisser place à un nouveau tableau.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité