Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Patrick Freedom Mayer défend un développement Front End créatif

    29 mai 2021, 00h30
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    Dans le développement Front End, Patrick Freedom Mayer joint l’utile à l’agréable. Il défend une vision créative du site Web, qui ne doit pas seulement bien fonctionner, mais aussi présenter l’image d’une marque de manière originale. Pour aller dans ce sens, il prend soin de s’intégrer aux projets dès leurs débuts. Il développe des prototypes pour tester des idées. Il essaie différentes technologies pour trouver celle qui conviendra le mieux à l’effet recherché. Entrevue avec le développeur pour connaître les tenants et aboutissants de son métier au sein des équipes de développement Web.

    Patrick Freedom Mayer défend un développement Front End créatif Patrick Freedom Mayer.Photo: Sid Lee

    Patrick Freedom Mayer travaille chez Sid Lee comme développeur Front End depuis 2017. Il est spécialisé dans les sites Web, plutôt que les applications mobiles. Les interfaces doivent cependant être accessibles sur n’importe quel appareil : ordinateur, tablette ou téléphone intelligent. Sa tâche est de réunir toutes les composantes nécessaires pour permettre aux internautes de naviguer sur un site de façon optimale. « Comme chez Sid Lee, nous sommes dans le créatif, mon rôle est aussi de proposer des animations. Ça apporte une couche de wow dans le fonctionnel », explique-til.

    Le développeur fait ses études en multimédia au Cégep Édouard Montpetit. Il sait qu’il veut être un spécialiste en technologies numériques, mais ne sait pas exactement lequel. Il reçoit des offres de stage en design ou en développement. Il décide d’accepter celles en développement Front End parce que c’est l’avenue qui l’intéresse le plus. Il conseille d’ailleurs aux étudiants d’effectuer des stages en entreprise ou de développer des projets extérieurs afin de se constituer un portfolio. Après ses études, il pratique pendant plusieurs années dans des agences de développement Web à Montréal, avant d’être engagé chez Sid Lee.

    Dans son travail de développeur Front End, Patrick Freedom Mayer est en premier lieu à l’écoute des clients pour lesquels il construit les sites Web. « Notre mission première est de répondre aux besoins du client. Il y a un processus d’éducation à mettre en place avec le client afin de soumettre des propositions pertinentes. Nous essayons de recommander des solutions visuelles et technologiques dans le but de répondre aux problématiques du client », confirme-t-il. Il essaie ainsi à chaque projet de se mettre à la place du client pour comprendre comment il compte utiliser son site. En deuxième lieu, le développeur fait attention à la performance du site sur les différents navigateurs. En troisième lieu, il s’assure qu’il y ait un visuel créatif dans le projet. « Le site Web représente une marque qu’il faut rendre engageante pour l’internaute », ajoute-t-il.

    Pour créer cet effet engageant, Patrick Freedom Mayer travaille de concert avec le département de création artistique qui a pour charge de s’assurer que l’image de marque du client se retrouve dans le site Web. Il essaie de plus d’être présent au plus tôt dans le projet afin de proposer des prototypes dès qu’une idée est proposée. « Cela permet de valider tout de suite si c’est bien ou s’il faut prendre une autre direction », explique-t-il. Après cette première phase de création, le développeur travaille une version plus robuste du site, avant une nouvelle période de validation.

    Patrick Freedom Mayer conçoit donc le travail de développeur Front End comme un liant permettant le développement d’un site Web. Ainsi, il collabore avec les chargés de projets, la création artistique, les designeurs, la stratégie, le développement, l’UX, et l’assurance qualité.« Nous faisons partie du pôle techniques, comme les Back End, mais il est rare que les Back End interagissent avec l’équipe de création. En tant que Front End, comme nous nous occupons de l’interface, nous avons besoin d’interagir avec tout le monde », explique-t-il.

    Aux aspirants en développement Web, Patrick Freedom Mayer conseille de ne pas en faire trop. L’erreur à ne pas commettre est de concevoir un site Web beaucoup trop complexe pour les besoins du client. Il arrive souvent qu’on pense à l’évolution du site et qu’on prévoit les jalons nécessaires à cette évolution, sans même savoir si cela est ou sera pertinent. « Il faut trouver le sweet spot entre trop en faire et ne pas en faire assez », commente-t-il. Rester simple, mais efficace est donc l’avenue à privilégier.

    Patrick Freedom Mayer identifie l’évolution des technologies comme une gageure. Il explique qu’il vaut mieux ne pas trop se spécialiser pour rester ouvert à toutes les opportunités. « Les outils et librairies disponibles changent tellement rapidement qu’un développeur ne peut plus se concentrer sur un outil précis. Il faut en fait devenir un bon généraliste », explique-t-il. À l’avenir, il espère s’engager davantage auprès des jeunes recrues de Sid Lee pour les guider dans le développement de leur compétence. « J’ai un côté pédagogique naturel. Cela fait partie de ma personnalité », conclut-il.

    Cet article est également disponible dans le guide « Les métiers du numérique et du jeu vidéo ». Destiné aux étudiant.e.s, conseiller.ères en orientation, aux parents, et professionnel.les du milieu, ce guide pratique donne la parole à des artisans du milieu du numérique et du jeu vidéo ainsi qu’à des décideurs et professionnels qui les soutiennent dans leur évolution. Les journalistes du Lien MULTIMÉDIA et de Qui fait Quoi vont à la rencontre de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé de travailler dans ces domaines. Il s’agit d’une belle opportunité de mettre en valeur des professions émergentes, mais aussi de discuter des enjeux, défis et de découvrir les forces vives du secteur et de l’émergence de nouveaux talents et de nouvelles compétences. Il est possible de contribuer ou de soutenir ce projet en > cliquant ici <. https://bit.ly/2QMo6z5 - Pour en discuter, nous vous invitons à contacter Vincent Georges, vincent lienmultimedia.com ou Steeve Laprise, slaprise lienmultimedia.com.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité