Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Décryptage des tendances numériques en 2021 : vers un écosystème plus fiable et sécurisé 


    29 janvier 2021, 06h51
         |      Article rédigé par Estelle Azémard, VP Ameriques OVHcloud.

    Il est impossible de parler de 2021 sans évoquer les changements qui se sont produits en 2020, une année qui a définitivement changé notre façon de vivre et de travailler. L’accélération de la transformation numérique dans les secteurs public et privé, de l’éducation aux soins de santé en passant par l’industrie et le commerce, a été radicale. Face à cette nouvelle réalité caractérisée principalement par une inflation des services numériques, il a fallu s’organiser, maitriser l’inflation des données, développer des outils pour gagner en agilité et en productivité. Parmi les priorités du paysage numérique en 2021, les entreprises mettent toujours plus l’accent sur la sécurité, la confidentialité, le stockage, le développement durable et le cloud hybride. Décryptage des tendances qui redessinent notre écosystème numérique.

    Décryptage des tendances numériques en 2021 : vers un écosystème plus fiable et sécurisé  
 Estelle Azémard.Photo: OVHcloud

    La souveraineté des données : enjeu d’innovation et de sécurité

    De plus en plus stratégique, la localisation des données fait écho à une demande croissante en faveur d’un cloud alternatif, fiable et souverain. De plus en plus d’entreprises se demandent où leurs données sont localisées, et sous quelle juridiction. En Europe depuis le règlement général sur la protection des données (RGPD), ou au Québec avec la modernisation de la protection des renseignements personnels, un signal fort est envoyé pour protéger les données et les droits individuels. Cet élan nouveau traduit la volonté de contrôler la localisation des données mais aussi leur portabilité et leur interopérabilité, afin de ne pas rester captif d’une technologie propriétaire ou exposé aux risques de législations à portée extraterritoriale comme le Cloud Act américain. Faire confiance à l’innovation locale et à un écosystème numérique ouvert est le meilleur antidote à la dépendance aux acteurs extérieurs pour protéger ses données sensibles.

    Pour sécuriser leur migration vers le cloud, les décideurs TI opteront de plus en plus pour des solutions s’appuyant sur un environnement dédié et isolé, offrant un haut niveau de performance, de disponibilité et de fiabilité. Aussi appelé « Cloud Privé », ce type de solution offre un maximum de contrôle et de personnalisation pour répondre aux besoins les plus critiques des organisations, tout en respectant des cadres réglementaires distincts en matière d’accréditation de sécurité, de conformité et de confidentialité des données.

    Cap sur la neutralité carbone

    
À mesure que les entreprises accélèrent leur migration infonuagique, entrainant une explosion du volume de données, l’efficacité énergétique des fournisseurs de cloud est un facteur de décision de plus en plus important pour les entreprises, pour des raisons éthiques autant qu’économiques. En 2021, il ne fait aucun doute que l’industrie des centres de données continuera de privilégier des sources d´énergie renouvelables, de participer davantage à l’économie circulaire en réutilisant et en recyclant ses composants informatiques, et d’optimiser les chaînes d’approvisionnement en s’assurant qu’elles respectent elles aussi les exigences environnementales.

    OVHcloud s’est à ce titre associé à l’Inria, un institut de recherche technologique européen de premier plan, pour améliorer l’exploitation de ses centres de données et en faire un atout pour le client. En optimisant les besoins en ressources, la durée de vie des composants et le suivi de la consommation énergétique, la voie est tracée pour une reprise post-COVID sous le signe de la sobriété numérique malgré l’explosion des données, et viser ainsi la neutralité carbone dès 2025.

    IA, stockage : toujours plus de données

    Alors que la consommation mondiale de données devrait atteindre 175 zettaoctets en 2025 (selon IDC), leur stockage est devenu un enjeu d’affaire crucial pour les entreprises. Celles-ci doivent répondre à des impératifs commerciaux tout en maitrisant le coût et les risques de conformité liés à la croissance et la variété des données générées.

    Bien exploitée, la donnée constitue une mine d’or et une opportunité unique pour les entreprises qui voudraient optimiser leurs opérations grâce à l’analyse prédictive et créer de nouveaux services ou produits à valeur ajoutée, etc. D’importants investissements en IA et en apprentissage automatique sont d’ailleurs réalisés afin d’exploiter cette nouvelle valeur ajoutée. L’infonuagique offre là encore une voie privilégiée pour soutenir cette croissance exponentielle des données de manière élastique et sécurisée. Encore faut-il choisir des solutions cloud faciles d’utilisation, résilientes et transparentes, en veillant à bien identifier ses besoins et son budget pour mitiger des coûts parfois imprévisibles.

    L’essor des technologies de périphérie (edge) ou hybrides

    Parallèlement à la propagation du débat autour de la souveraineté des données, la tendance dans l’industrie du cloud est au développement d’une approche multi-locale, afin de se conformer aux juridictions de différentes géographies tout en garantissant une stricte sécurité et confidentialité des données. Le récent partenariat entre OVHcloud et l’opérateur public allemand T-Systems en est un bon exemple : OVHcloud fournit sa propre infrastructure et sa brique technologique au sein du centre de données de T-Systems, répondant à différents enjeux juridiques : le respect du RGPD tout d’abord, mais aussi pour éviter l’exposition au Cloud Act américain. Une configuration qui mériterait d’être examinée au Québec, actuellement engagé dans une ambitieuse stratégie de migration infonuagique pour 80% des données de ses agences publiques. Nul doute en tout cas que le cloud privé ou hybride aura de plus en plus vocation à résoudre l’équation entre performance, résilience et confidentialité des données.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité