Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    École supérieure en Art et technologie des médias : bien plus qu’un changement de nom

    25 mars 2021, 07h30
         |      Article rédigé par Sophie Bernard.

    Le Cégep de Jonquière annonçait le 20 janvier 2021 un développement majeur : le programme Art et technologie des médias devient, après 52 ans d’existence, l’École supérieure en Art et technologie des médias. Tout au long de ces cinq décennies, le programme a été mis à jour, actualisé et a connu un positionnement international, explique Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière, à Qui fait Quoi. Grâce au développement d’une foule de partenariat au fil des ans, l’ex-ATM a créé de nombreux stages pour ses étudiants et ses finissants se retrouvent partout au Québec.

    École supérieure en Art et technologie des médias : bien plus qu’un changement de nom Raynald Thibeault.Photo: Sophie Lavoie

    Le monde des médias évoluant à la vitesse grand V, le programme a aussi acquis des équipements de pointe, reflétant la réalité du milieu de travail, l’informatique ayant pris une importante dimension. L’École supérieure en Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière a aussi adapté ses contenus pour répondre aux demandes des Premières nations. À l’extérieur du Québec, elle collabore avec l’Université d’Ottawa et l’École supérieure de journalisme et de communication (ESJC) de Casablanca, au Maroc.

    « Ce sont quelque 12 000 diplômés qui sont sortis de l’école depuis sa fondation, note Raynald Thibeault. Chaque année, 700 étudiants viennent dans le pavillon dédié, dont 550 à 600 de l’extérieur de la région. » L’école représente des retombées annuelles de plus de 10 millions $ pour la région, les 600 étudiants venant du reste de la province devant se nourrir, se loger et créer des emplois en personnels et en enseignants. Et c’est sans compter les retombées incalculables, comme le rayonnement de la région à travers le Québec et même à l’extérieur. Il faut aussi compter sur l’expérience interculturelle, alors que des jeunes viennent d’Europe, de la Réunion et d’autres pays d’Afrique. « Le Cégep de Jonquière demeure assez technique, rappelle son directeur général. Sur ses 27 programmes, 20 sont techniques, c’est-à-dire qu’ils comptent des laboratoires. En venant ici, les jeunes choisissent le cégep et une expérience de vie. »

    Au-delà d’un simple changement de nom, l’école a adopté trois axes de développement, qui étaient déjà présents, mais davantage en sourdine. Tout d’abord, elle va agir de façon plus poussée en recherche et innovation. « Nous comptons déjà des gens qui en font, mais la recherche et l’innovation deviennent des créneaux où davantage de ressources humaines vont être libérées, précise Raynald Thibeault. Nous voulons aussi développer le volet pédagogique. Au final, les étudiants vont y gagner. Nous voulons explorer de nouvelles approches, de nouvelles technologies. » Le troisième axe vise le rayonnement et les partenariats. L’école se trouve déjà présente en France, au Maroc, en Belgique et au Québec, mais elle veut asseoir encore plus sa marque partout à travers le Québec et plus particulièrement à Québec et Montréal. Elle va également développer son volet de formation sur mesure, une approche importante.

    « Nous voulons occuper l’espace, souligne Raynald Thibeault. Nous avons des enseignants compétents et des équipements technologiques de pointe. Les étudiants qui viennent chez nous peuvent choisir la production, la postproduction pour la radio, la télévision et le Web. Il s’agit d’un enseignement unique au Québec. » Le changement de nom n’est pas qu’un simple exercice de marketing, puisque le Cégep de Jonquière disposera de 5 millions $ supplémentaires,notamment en accueillant davantage d’étudiants. Des enseignants pourront être libérés afin de développer ces trois axes.

    Pour que le programme rayonne davantage, il fallait une image plus forte, d’où l’adoption du terme « École supérieure ». Mais, plus encore, cette nouvelle dénomination arrive à point et cadre dans le développement international. Il est plus facile, lorsque l’on fait affaire à l’international, de parler d’école que de cégep, un concept très québécois. Le nouveau nom se veut évocateur. La nouvelle image de marque vise à mener le programme ailleurs.

    « Nous allons accueillir davantage d’étudiants, c’est clair, précise Raynald Thibeault. Déjà cette année et l’année prochaine, il y aura plus d’inscriptions. On sent une demande internationale. Le deuxième effet se fera sentir sur les développements qui sont faits en matière de recherche. La marque est assez claire, nous sommes les seules à le faire. L’École supérieure en Art et technologie des médias était un choix logique, il est devenu incontournable. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité