CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Seize géants de la techno s’engagent à sécuriser le développement de l’IA Intelligence artificielle. Photo: Tung Nguyen via Pixabay

    Seize géants de la techno s’engagent à sécuriser le développement de l’IA

    21 mai 2024, 08h11
         |     

    De nouveaux engagements visant à développer l’IA en toute sécurité ont été pris par 16 entreprises technologiques du monde entier, dontdes entreprises américaines, chinoises et du Moyen-Orient, ce qui constitue une première mondiale le jour de l’ouverture du sommet de Séoul sur l’IA, mardi 22 mai.

    À l’issue de ces deux journées de discussions, Zhipu.ai (Chine) et le Technology Innovation Institute (Émirats arabes unis) figurent parmi les entreprises qui ont signé les nouveaux « Engagements en matière de sécurité des frontières de l’IA » :

    • Amazon
    • Anthropic
    • Cohere
    • Google / Google DeepMind
    • G42
    • IBM
    • Inflection AI
    • Meta
    • Microsoft
    • Mistral AI
    • Naver
    • OpenAI
    • Samsung Electronics
    • Institut d’innovation technologique
    • xAI
    • Zhipu.ai

    Si elles ne l’ont pas encore fait, les entreprises de technologie de l’IA publieront chacune des cadres de sécurité sur la manière dont elles mesureront les risques de leurs modèles d’IA d’avant-garde, en examinant par exemple le risque d’utilisation abusive de la technologie par des acteurs malveillants.

    Les cadres préciseront également à quel moment les risques graves, s’ils ne sont pas atténués de manière adéquate, seront « jugés intolérables » et ce que les entreprises feront pour s’assurer que les seuils ne sont pas dépassés.

    Dans les cas les plus extrêmes, les entreprises se sont également engagées « à ne pas développer ou déployer du tout un modèle ou un système » si les mesures d’atténuation ne permettent pas de maintenir les risques en deçà des seuils fixés.

    Lors de la définition de ces seuils, les entreprises prendront l’avis d’acteurs de confiance, y compris les gouvernements nationaux le cas échéant, avant de les publier avant le sommet d’action sur l’IA qui se tiendra en France au début de l’année 2025.

    Les 16 entreprises qui ont accepté ces engagements représentent les plus importantes entreprises de technologie de l’IA dans le monde, y compris des représentants des États-Unis et de la Chine, les deux plus grandes puissances mondiales en matière d’IA.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Suite
    15 juin 2024, 08h18
    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    Suite
    14 juin 2024, 01h00