Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Soleil Launière

    • Soleil Launière puise dans la culture autochtone pour questionner les enjeux contemporains

      Artiste multidisciplinaire montréalaise, Soleil Launière vascille entre théâtre, performance et musique. Ses créations entremêlent ainsi le corps bi-spirituel et la vidéo expérimentale. Elle s’inspire notamment de la cosmogonie et l’esprit sacré des animaux du monde Innu pour (...)

      Suite
    • Se réinventer ? Oui, mais le rapport avec le public demeure essentiel

      Avec la COVID-19, qui a bouleversé les champs de la culture et qui a accéléré le virage numérique, le financement a aussi été revu en conséquence. Plusieurs fonds ont été mis sur pied afin d’inciter les créateurs et créatrices à « se réinventer ». Mais est-ce pour pallier (...)

      Suite
    • Catherine Boivin veut pénétrer l’univers du numérique

      En ce moment, avec le contexte actuel, les institutions octroyant les fonds pour le domaine des arts veulent faire opérer un virage numérique, ce qui oblige les artistes autochtones à développer de nouveaux outils technologiques dans leur pratique. Parfois, cela peut devenir un outil de (...)

      Suite
    • Le numérique pour servir la nature du projet

      À une ère où les artistes sont invités à accélérer un virage numérique déjà en pleine vitesse, quelle place occupent les créatrices autochtones dans cet écosystème ? Est-ce que les outils mis en place sont réellement bénéfiques ou bloquent-ils la liberté de création ? Trois de ces femmes (...)

      Suite
    • Le théâtre Prospero maintient son édition exclusive de Territoires de paroles

      Tout en prenant acte de la nécessité d’une plus grande vigilance dans la lutte contre la pandémie, le Prospero tiendra, sans la présence des publics jusqu’à nouvel ordre, son édition exclusive de Territoires de paroles dans le respect des normes de sécurités déjà mises en (...)

      Suite
    • Soirée de performance avec Soleil Launière

      Dans le cadre du Laboratoire #1 du comité en quête d’équité et avec le comité de performance, La Centrale galerie Powerhouse invite le public à la performance « Atshakᵘ Spirit-soul » de Soleil Launière le mercredi 24 avril à (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Soleil Launière puise dans la culture autochtone pour questionner les enjeux contemporains

    Soleil Launière puise dans la culture autochtone pour questionner les enjeux contemporains

    Artiste multidisciplinaire montréalaise, Soleil Launière vascille entre théâtre, performance et musique. Ses créations entremêlent ainsi le corps bi-spirituel et la vidéo expérimentale. Elle s’inspire notamment de la cosmogonie et l’esprit sacré des animaux du monde Innu pour créer. Se présentant comme Pekuakamiulnu originaire de Mashteuiatsh, elle est fière de ses racines autochtones. Elle désire d’ailleurs développer davantage cet angle de vue pour remettre en perspective les grands enjeux contemporains. Entrevue avec Soleil Launière pour discuter de ses processus de création, de sa philosophie artistique et de sa place dans le monde.

    18 février 2021, 07h30

    Se réinventer ? Oui, mais le rapport avec le public demeure essentiel

    Se réinventer ? Oui, mais le rapport avec le public demeure essentiel

    Avec la COVID-19, qui a bouleversé les champs de la culture et qui a accéléré le virage numérique, le financement a aussi été revu en conséquence. Plusieurs fonds ont été mis sur pied afin d’inciter les créateurs et créatrices à « se réinventer ». Mais est-ce pour pallier temporairement une situation encore trop incertaine ou est-ce que cette aide contribue à favoriser un passage plus permanent vers les nouveaux outils technologiques ? Le GRIAAC/Ciéra-MTL (Groupe de recherche interdisciplinaire sur les affirmations autochtones contemporaines et l’antenne montréalaise du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones), Terre en vues et le Département d’histoire de l’art et la Concentration en études autochtones de l’UQAM ont invité trois artistes membres des Premières Nations pour échanger sur le sujet : Soleil Launière, Émilie Monnet et Catherine Boivin.

    14 novembre 2020, 07h11

    Catherine Boivin veut pénétrer l’univers du numérique

    Catherine Boivin veut pénétrer l’univers du numérique

    En ce moment, avec le contexte actuel, les institutions octroyant les fonds pour le domaine des arts veulent faire opérer un virage numérique, ce qui oblige les artistes autochtones à développer de nouveaux outils technologiques dans leur pratique. Parfois, cela peut devenir un outil de dénonciation, comme ce fut le cas lors des événements entourant le décès de Joyce Echaquan à l’hôpital de Joliette. Mais ça peut aussi devenir extrêmement contraignant. Durant une discussion organisée par le GRIAAC/CIÉRA-MTL, trois créatrices des Premières Nations ont échangé sur le sujet.

    30 octobre 2020, 07h30

    Le numérique pour servir la nature du projet

    Le numérique pour servir la nature du projet

    À une ère où les artistes sont invités à accélérer un virage numérique déjà en pleine vitesse, quelle place occupent les créatrices autochtones dans cet écosystème ? Est-ce que les outils mis en place sont réellement bénéfiques ou bloquent-ils la liberté de création ? Trois de ces femmes artistes ont échangé sur le sujet dans une conversation virtuelle mise en ligne par le GRIACC/CIÉRA MTL (Groupe de recherche interdisciplinaire sur les affirmations autochtones contemporaines et l’antenne montréalaise du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones).

    28 octobre 2020, 09h30

    Le théâtre Prospero maintient son édition exclusive de Territoires de paroles

    Le théâtre Prospero maintient son édition exclusive de Territoires de paroles

    Tout en prenant acte de la nécessité d’une plus grande vigilance dans la lutte contre la pandémie, le Prospero tiendra, sans la présence des publics jusqu’à nouvel ordre, son édition exclusive de Territoires de paroles dans le respect des normes de sécurités déjà mises en place. D’octobre à décembre, une quarantaine d’artistes seront à l’oeuvre. Six projets dramaturgiques seront travaillés sous forme de laboratoire afin de pénétrer en intimité dans les remous de notre époque et ses urgences.

    21 octobre 2020, 07h10