Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le CQCD prévoit achalandage croissant et dépenses en baisse pour la Saint-Valentin Cadeau de Saint-Valentin. Photo: Becca Tapert via Unsplash

    Le CQCD prévoit achalandage croissant et dépenses en baisse pour la Saint-Valentin

    8 février 2024, 00h01
         |     

    Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) a de nouveau collaboré avec ORAMA Marketing, cette fois pour sonder les consommateurs sur leurs intentions d’achat pour la Saint-Valentin.

    Malgré le contexte économique difficile, les Québécois sont plus nombreux (34 %) à avoir l’intention de réaliser des achats pour cette fête, comparativement aux achats réels faits l’an dernier (26 %). Toutefois, les personnes sondées pensent débourser, en moyenne, 178 $ en comparaison à 278 $ en 2022. Il s’agirait d’une baisse de 35 % en deux ans.

    Ces intentions d’achat varient grandement en fonction du profil démographique des consommateurs. En proportion, les femmes sont plus nombreuses (35 %) à envisager des achats que les hommes (30 %). L’âge semble également avoir une forte incidence, puisque 42 % des jeunes de 18 à 24 ans, comparativement à 35 % des 35 à 44 ans et 22 % des personnes de 65 ans et plus, comptent dépenser pour la Saint-Valentin. Aussi, de façon générale et sans grande surprise, plus le revenu du ménage est élevé, plus le pourcentage suit la même courbe.

    Les couples avec des enfants à la maison sont ceux qui prévoient le plus dépenser pour l’événement (47 %), comparativement à 38 % pour les couples sans enfant et 25 % pour une famille monoparentale avec enfants.

    Finalement, les consommateurs ont l’intention de dépenser un montant plus important pour une réservation d’hôtel (274 $), des bijoux (234 $), un moment au SPA (127 $) et des vêtements (124 $).

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Évasion annonce deux nouvelles productions originales

    Évasion annonce deux nouvelles productions originales

    Suite
    13 juin 2024, 00h35
    PHI présente sa programmation estivale

    PHI présente sa programmation estivale

    Suite
    13 juin 2024, 00h05