Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Les Prix de la danse de Montréal dévoilent les lauréates et lauréats de la saison 2021-2022

    23 novembre 2022, 00h05

    Les Prix de la danse de Montréal (PDM) viennent de dévoiler les lauréates et lauréats de la saison 2021-2022 à l’occasion d’une cérémonie à l’Espace Marie Chouinard, animée par Anik Bissonnette, directrice artistique de l’École supérieure de ballet du Québec, sous la présidence d’honneur de Frédérick Gravel — artiste en danse contemporaine, tour à tour chorégraphe, danseur, musicien, éclairagiste, pédagogue, directeur artistique de la compagnie DLD.

    Les Prix de la danse de Montréal dévoilent les lauréates et lauréats de la saison 2021-2022 Catherine Gaudet / «Au sein des plus raides vertues» .Photo: Julie Artacho / Mathieu Doyon

    L’édition 2022 est particulièrement relevée avec la remise de neuf prix. Un nouveau prix vient s’ajouter cette année : le prix ÉTINCELLE, présenté par la compagnie PPS Danse et Bernard Lagacé, directeur général de Diagramme – gestion culturelle, créé en l’honneur du regretté danseur, chorégraphe et directeur artistique Pierre-Paul Savoie (1955-2021).

    Finalement, les Prix de la danse s’investissent dans la réalisation d’un livre avec les éditions du passage avec le lancement aujourd’hui de l’ouvrage collectif Montréal, ville de danse 2010-2020, qui retrace une décennie des Prix de la danse de Montréal.

    Catherine Gaudet
    Le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2022,
    présenté par Québecor et la Ville de Montréal

    Angélique Wilkie
    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie INTERPRÈTE,
    présenté par le Regroupement québécois de la danse (RQD) et la Caisse Desjardins de la Culture

    Mélanie Demers pour « Confession publique »
    Le Prix de la meilleure oeuvre chorégraphique au Québec pour l’année 2022,
    présenté le Conseil des arts et des lettres du Québec

    Priscilla Guy
    Le prix ÉTINCELLE 2022,
    présenté par la compagnie PPS Danse et Bernard Lagacé

    Claudia Chan Tak
    ENVOL, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse 2022,
    présenté par le Conseil des arts de Montréal

    Paul Chambers
    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie RÉVÉLATION,
    présenté par l’Agora de la danse et Tangente

    Lydie Revez et Mickaël Spinnhiry
    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie GESTIONNAIRE·S CULTUREL·LE·S,
    présenté par Diagramme-gestion culturelle

    Ginelle Chagnon
    Le Prix ETHEL-BRUNEAU 2022,
    présenté par le MAI (Montréal, arts interculturels) et Danse Danse

    Lucie Boissinot
    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE,
    présenté par les Prix de la danse de Montréal

    Le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2022, présenté par Québecor et la Ville de Montréal – 25 000 $

    Sylvie Cordeau, vice-présidente, Philanthropie et commandites de Québecor, et Valérie Beaulieu, directrice du Service de la culture à la Ville de Montréal, ont remis ce prix très convoité, assorti d’une bourse de 25 000 $, à la chorégraphe Catherine Gaudet.

    Le jury souligne l’effervescence créatrice de Catherine Gaudet, qui montre une grande maîtrise de son art, portée par une audace implacable et sans cesse redéfinie dans la forme chorégraphique. L’écriture vertigineuse et passionnante de cette chorégraphe fascinée par la profondeur et la complexité de la psyché humaine témoigne d’une recherche de plus de 15 ans. Cette année, trois oeuvres de Catherine Gaudet étaient présentées à Montréal : « Les jolies choses », à l’Agora de la danse, dans le cadre du FTA ; « Se dissoudre », à l’Agora de la danse ; et « L’affadissement du merveilleux », en tournée du CAM 2021-2022. Chacune de ces propositions ouvre sur l’autodérision, la vulnérabilité, ou encore, la puissance et la pureté du geste. Le jury salue le travail de cette artiste qui approfondit ses liens à l’autre et à l’art en les magnifiant dans des oeuvres généreuses et percutantes.

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie INTERPRÈTE, présenté par le Regroupement québécois de la danse (RQD) et la Caisse Desjardins de la Culture – 10 000 $

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie INTERPRÈTE, présenté par le Regroupement québécois de la danse et la Caisse Desjardins de la Culture, accompagné d’une bourse de 10 000 $, a été offert à Angélique Wilkie par Nadine Medawar, directrice générale du RQD, et Marie-Christine Cojocaru, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Culture.

    Ce prix souligne l’interprétation magistrale de cette artiste d’une grande générosité qui témoigne d’un engagement indéfectible à la discipline depuis plus de 40 ans. Quand elle est en scène, elle possède cette force magnétique, puissante, canalisatrice et renversante qu’elle partage en toute confiance et humilité. La richesse de son parcours pluridisciplinaire et son engagement à titre de dramaturge et d’enseignante transparaissent dans son interprétation. On a pu la voir cette année dans « Confession publique », une pièce de Mélanie Demers, au Théâtre Prospero (FTA), et à La Chapelle Scènes contemporaines ; et dans « Sam et Angèle », une pièce de Sovann Rochon-Prom Tep, à La Chapelle Scènes Contemporaines.

    Le Prix de la meilleure oeuvre chorégraphique au Québec pour l’année 2022 – 10 000 $

    Mélanie Demers reçoit pour la deuxième fois ce prix, présenté par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et remis par sa présidente, Anne-Marie Jean, pour Confession publique. L’œuvre a été présentée à La Chapelle Scènes Contemporaines et au Théâtre Prospero (FTA).

    « Confession publique aborde des sujets intimes avec une grande poésie, tout en étant remarquablement nuancé. L’interprétation, la mise en scène, la scénographie et l’ambiance sonore sont en parfaite adéquation. On sent que le public a été au cœur de la réflexion de Mélanie Demers et de son équipe dans la création de cette œuvre ; il est transporté dans différentes textures, différentes émotions, différents territoires. Chaque nouveau tableau le déstabilise et l’amène ailleurs. La signature singulière et audacieuse de Mélanie Demers mérite indéniablement d’être soulignée », ont mentionné les membres du jury réunis par le Conseil.

    Le Prix ÉTINCELLE 2022 présenté par la compagnie PPS Danse et Bernard Lagacé – 5 000 $

    Le Prix de la Danse de Montréal | ÉTINCELLE, présenté par la compagnie PPS Danse et Bernard Lagacé, a été attribué pour la première année à Priscilla Guy, chorégraphe, commissaire et chercheuse en arts, des mains de David Rancourt, directeur artistique de PPS Danse, et de Bernard Lagacé, directeur général de Diagramme.

    Ce prix nouvellement créé en l’honneur du danseur, chorégraphe et directeur artistique Pierre-Paul Savoie (1955-2021), vise à reconnaître les artistes et les travailleurs culturels (individus, collectifs ou organismes) du Québec qui provoquent des rencontres d’exception autour d’un projet de danse, qu’il s’agisse d’un projet de médiation culturelle consacré aux jeunes ou au grand public, d’une activité autour d’un spectacle, d’une initiative qui suscite l’engagement envers la discipline. Les projets doivent être porteurs, faire jaillir l’étincelle et créer des ponts entre les artistes et avec les publics dans l’objectif de rendre accessible la danse à tous. Le prix est accompagné d’une bourse de 5 000 $ et de 50 h de résidence à l’Espace de création Pierre-Paul Savoie.

    Depuis plus de 15 ans, Priscilla Guy démontre son engagement en faveur de la démocratisation de la danse contemporaine. Les initiatives auxquelles elle prend part à titre de performeuse, de chorégraphe, de cinéaste ou de commissaire sont nombreuses, innovantes et surprenantes. Toutes s’inscrivent dans une volonté de créer la rencontre, et s’amusent à détourner les codes de la représentation ou à les renouveler. Le comité de sélection a reconnu la diversité et l’inventivité des activités de Priscilla Guy, la valeur de sa pratique ainsi que son engagement auprès des communautés de la Gaspésie. Il a aussi souligné la constance de l’inclusion comme valeur première de ses actions, les ponts qu’elle ne cesse de jeter entre les disciplines, les milieux et les communautés.

    ENVOL 2022, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse, présenté par le Conseil des arts de Montréal – 10 000 $

    ENVOL, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse, décerné par un jury indépendant et doté d’une bourse de 10 000 $, a été remis à l’artiste pluridisciplinaire Claudia Chan Tak par Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal.

    Le comité a voulu mettre en évidence la qualité des réalisations de Claudia Chan Tak et son engagement exceptionnel à l’égard des artistes de la diversité. Chorégraphe, conseillère au mouvement, interprète, réalisatrice ou encore vidéaste de ses propres œuvres et engagée dans de multiples collaborations artistiques, Claudia Chan Tak est aussi l’instigatrice de l’indispensable Bottin artistique et asiatique au Québec, en réponse au racisme vécu par les membres de sa communauté ces dernières années. Soulignons également ses initiatives audacieuses à titre de commissaire à la diversité du Festival Phénoména.

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie RÉVÉLATION, présenté par l’Agora de la danse et Tangente – 5 000 $

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie RÉVÉLATION, présenté par l’Agora de la danse et Tangente, a été remis au créateur lumières Paul Chambers par Laurane Van Branteghem, commissaire et responsable de la programmation à Tangente, et Frédérique Doyon, commissaire invitée et responsable du développement des publics de l’Agora de la danse. Le prix RÉVÉLATION (anciennement DÉCOUVERTE), souligne au départ le travail de collaborateur·trice·s et concepteur·trice·s. Le prix a été rebaptisé pour l’ouvrir à des artistes qui se démarquent depuis plusieurs années dans le milieu. Il est doté d’une bourse de 5 000 $ en plus d’une résidence de création d’une semaine.

    Le lauréat de cette année se distingue de manière exceptionnelle par une triple réalisation : dans « Vega », une oeuvre d’Emmanuel Jouthe, à Danse Cité ; « Efer », une oeuvre de Parts&Labour, à Danse Danse ; sans oublier sa prestation étonnante comme interprète dans « Cabaret noir », une oeuvre de Mélanie Demers, à l’Agora de la danse. Depuis plus d’une décennie, l’apport de cet artiste de la lumière, en constante évolution, est essentiel. Avec sa signature singulière et marquante, il participe à la dramaturgie et à la richesse de l’œuvre chorégraphique. Son expertise est précieuse et recherchée. Paul Chambers cumule différentes fonctions, en étant tour à tour celui qui dirige, celui qui interprète et celui qui enseigne.

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie GESTIONNAIRE·S CULTUREL·LE·S, présenté par Diagramme - gestion culturelle – 5 000 $

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie GESTIONNAIRE·S CULTUREL·LE·S, présenté par Diagramme - gestion culturelle et accompagné d’une bourse de 5 000 $, a été remis à Lydie Revez et à Mickaël Spinnhirny, qui codirigent l’Agence Mickaël Spinnhirny, par Martin Brière, architecte associé BGLA Inc – Architecture + Design urbain et président du conseil d’administration de Diagramme, et Johanne Madore, artiste interdisciplinaire et membre du CA de Diagramme.

    Le jury a voulu souligner non seulement la réactivité pendant la pandémie des deux gestionnaires, mais également leur innovation et leur esprit entrepreneurial, leur ouverture, leur vision inédite des ressources humaines et du travail en collaboration ainsi que la collaboration intergénérationnelle qu’ils privilégient. L’Agence Mickaël Spinnhirny a su se démarquer par son leadership dans le milieu et son engagement envers la discipline de la danse, son agilité dans le virage numérique et son apport au rayonnement de la discipline au Québec et à l’international.

    Le Prix Ethel Bruneau 2022, présenté par le MAI (Montréal, arts interculturels) et Danse Danse – 5 000 $

    Le Prix Ethel Bruneau 2022, doté d’une bourse de 5 000 $, est décerné à Ginelle Chagnon, artiste de la danse, répétitrice et archiviste, et remis par Pierre Des Marais, fondateur, directeur artistique et général de Danse Danse, et Thiago Freitas, coordonnateur des productions au MAI.

    Le jury a voulu faire remarquer l’apport indispensable de ces collaboratrices de l’ombre (ce sont le plus souvent des femmes) que sont les répétitrices ou directrices de répétitions, même si le titre de « conseillères à la création et à l’interprétation » représente plus précisément leur véritable rôle. Dans l’ombre, Ginelle Chagnon a permis la réalisation de très grands projets de création chorégraphiques au sein des compagnies Danse Partout, Montréal Danse, la Fondation Jean-Pierre Perreault et Fortier Danse-Création. Elle a également servi de mentore à nombre de jeunes artistes en danse. Les créateurs, créatrices et interprètes qui ont côtoyé cette femme de confiance savent qu’on peut toujours compter sur elle, et ce, dans tous les aspects d’une production chorégraphique.

    Le Prix de la danse de Montréal 2022, catégorie CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE

    Christel Durand, membre du conseil d’administration des Prix de la danse, a remis ce prix à Lucie Boissinot, directrice artistique et des études de l’École de danse contemporaine de Montréal pendant 18 ans (de 2005 à 2023).

    Hommage à une artiste passionnée et essentielle de la danse contemporaine au pays. Pendant les 24 premières années de sa carrière comme interprète charismatique et muse de plusieurs chorégraphes, Lucie Boissinot affine son art. Forte d’une sagesse innée et de la notoriété acquise, elle transfère son amour de la danse avec dévouement à l’EDCM pendant 18 ans, où elle marquera des générations entières de chorégraphes et d’interprètes. À l’annonce de son départ de l’EDCM prévu en juin prochain pour se consacrer à ses projets personnels, le Prix de la contribution exceptionnelle semblait une manière significative de souligner une carrière vouée à la danse et à l’enseignement.

    Lancement du livre Montréal, ville de danse 2010-2020 aux éditions du passage

    Enfin, le livre « Montréal, ville de danse 2010-2020 », sous la direction de Marie Chouinard et d’Isabelle Hébert, paru début novembre aux éditions du passage, marque la première décennie d’existence des Prix de la danse de Montréal et brosse un panorama de la danse contemporaine à Montréal. Entre rétrospective et hommage, cette publication abondamment illustrée retrace une décennie de célébration de la créativité du milieu de la danse montréalais. On y trouvera le meilleur de la danse contemporaine des 10 dernières années grâce à la présentation du travail d’une cinquantaine d’artistes incontournables de la scène montréalaise et même internationale.

    Le collectif réuni : Louise Lecavalier, Anne Teresa De Keersmaeker, Benoît Lachambre, Meg Stuart, Alain Platel, Édouard Lock, Daniel Léveillé, Crystal Pite, Paul-André Fortier, Rhodnie Désir, Marie Chouinard, Mélanie Demers, Daina Ashbee, Manuel Roque, Emmanuelle Lê Phan & Elon Höglund, Hélène Langevin, Caroline Laurin-Beaucage, Carol Prieur, Lucie Vigneault, Sophie Corriveau, Esther Gaudette, Manuel Roque, Louise Bédard, Brianna Lombardo, Chi Long, Aurélie Pedron, Paige Culley, Katia-Marie Germain, Alexandra « Spicey » Landé, 7Starr, Zab Maboungou, Roger Sinha, Victor Quijada, France Geoffroy, Ismaël Mouaraki, Cas Public, Le Patin Libre, Ballets Jazz Montréal, Ethel Bruneau, Gilles Savary, Lorraine Hébert, Francine Bernier, Marie-Andrée Gougeon, Parise Mongrain, Constance V. Pathy, Dena Davida, Jack Udashkin et Linda Rabin.

    LES PDM

    Créés en 2011 par la chorégraphe Marie Chouinard, Les Prix de la danse de Montréal sont l’occasion, en cette 12e édition, de saluer l’excellence des artistes en danse qui se sont produits sur les scènes québécoises. En outre, les Prix de la danse soulignent le travail de gestionnaires et de personnalités qui contribuent au rayonnement de la discipline. Enfin, ils visent à réaffirmer le dynamisme de Montréal comme capitale de la danse ainsi que son rayonnement international. Pour mener à bien cette tâche, Marie Chouinard, présidente, est entourée de personnalités et gestionnaires du milieu de la danse au sein du conseil d’administration : Christel Durand, directrice des communications du Centre de Création O Vertigo, fondatrice et directrice générale et artistique du Festival FIKA(S), secrétaire ; Yves Rocray, directeur général de l’École de danse contemporaine de Montréal, trésorier ; et de cinq administrateur·rice·s : Marie-Christine Cojocaru, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Culture ; Pierre Des Marais, directeur général et artistique de Danse Danse ; Karine Ledoyen, directrice artistique et chorégraphe de Danse K par K ; Lucie Vigneault, artiste en danse contemporaine ; et 7Starr, danseur et cofondateur de la Montreal Krump Alliance.

    Les Prix de la danse de Montréal 2022 souhaitent remercier leurs partenaires de leur générosité : Québecor, la Ville de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal, la Caisse Desjardins de la Culture, le Regroupement québécois de la danse, l’Agora de la danse, Tangente, Diagramme – gestion culturelle, Danse Danse, Montréal, arts interculturels (MAI) et la compagnie PPS Danse ; et les diffuseurs suivants : l’Agora de la danse, le Festival TransAmériques, Montréal, arts interculturels (MAI), Tangente, Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, La Chapelle Scènes Contemporaines, Danse Danse, le Studio 303, l’OFFTA, le Festival Quartiers Danses, la Place des Arts et Danse-Cité.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité