Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Une société israélienne fait appel à l’IA pour dépister le cancer du col de l’utérus

    1er avril 2021, 00h05
         |      Article rédigé par Pascal Lévesque.

    MobileODT, une entreprise israélienne de FemTech en santé numérique qui produit la dernière innovation en matière de dépistage du cancer du col de l’utérus, a annoncé que sa technologie Visual Check AI soutient un projet gouvernemental de dépistage du cancer du col de l’utérus à grande échelle en République dominicaine qui dispose de moins de moyens que l’État du Moyen-Orient en matière médicale utilisant l’intelligence artificielle pour faciliter les diagnostiques.

    Une société israélienne fait appel à l’IA pour dépister le cancer du col de l’utérus Visual Check.Photo: Mobile ODT

    Le projet est actuellement géré par le ministère de la santé de la République dominicaine en coopération avec MobileODT. La population féminine de la République dominicaine a un taux élevé de ce type de cancer et la prévention peut avoir un impact énorme sur la vie des femmes. En outre, elle peut aider le système de santé à économiser des fonds importants qui auraient été consacrés au traitement.

    Ainsi, au cours des trois derniers mois, 9 000 femmes ont subi un dépistage du cancer du col de l’utérus. Le succès inital du projet a permis d’étendre ce programme pour 50 000 autres femmes qui devraient être dépistées au cours des six prochains mois. VisualCheck, fournit aux non-spécialistes un outil d’aide prédisant comment des colposcopistes hautement qualifiés détermineraient un diagnostic positif ou négatif de cancer du col de l’utérus.

    « De nombreux cas de cancer du col de l’utérus sont dus à un manque de suivi en temps voulu. La possibilité de recevoir les résultats immédiatement sur le lieu de soins change complètement la donne. Le système EVA VisualCheck est rapide et facile à utiliser, ce qui nous permet de dépister davantage de patients et de prédire les résultats avec une grande précision », a déclaré le docteur Alfredo Levy, l’un des principaux médecins engagés dans ce projet.

    « Nous sommes la seule entreprise au monde à disposer d’une capacité d’intelligence artificielle pour le dépistage du cancer du col de l’utérus », a quant à lui déclaré Leon Boston, PDG de MobileODT. « Notre algorithme unique, permet une échelle de dépistage sans précédent, qui peut sauver la vie de tant de femmes dans le monde. Nous sommes actuellement au milieu d’un cycle de financement, pour soutenir notre stratégie à long terme et nous étendre à des domaines plus larges de la santé des femmes avec l’intelligence artificielle », a-t-il ajouté.


    L’intelligence artificielle vous intéresse ? Découvrez le Guide de l’industrie :: INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, un ouvrage de référence unique pour comprendre les rouages de l’industrie québécoise de l’intelligence artificielle : ses entreprises, ses personnalités, les grands centres de recherche, les processus, les marchés, les considérations économiques, éthiques, ses forces et les défis qui l’animent. Il est possible de commander, de contribuer ou de soutenir cette publication en > cliquant ici <. https://bit.ly/2OOhYbn - info lienmultimedia.com

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité