Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    [PODCAST] L’édition toute numérique de MTL connecte 2020 voit grand et vise loin

    3 octobre 2020, 09h15
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    Il ne reste que quelques jours avant le lancement de l’édition 2020 de MTL connecte, qui se tiendra entièrement en ligne du 13 au 18 octobre. Plus de 600 conférenciers, près de 10 000 participants, neuf pavillons, une cinquantaine de pays représentés, des centaines d’activités, de panels et de soirées de réseautage... Cette année, l’événement voit grand et vise loin. Il accueillera d’ailleurs le symposium ISEA. Entrevue avec Mehdi Benboubakeur, directeur général du Printemps numérique, pour tout savoir du contenu et de la forme de MTL connecte 2020.

    [PODCAST] L’édition toute numérique de MTL connecte 2020 voit grand et vise loin Mehdi Benboubakeur (MTL connecte).Photo: Printemps numérique

    En tant que directeur général du Printemps numérique, Mehdi Benboubakeur est l’architecte de MTL connecte : La semaine du numérique. Facilitant la rencontre du milieu de la recherche académique, du monde de l’entrepreneuriat et de la sphère des arts autour de la thématique du numérique, l’événement a habituellement lieu chaque année en présentiel à Montréal. Toutefois, à l’instar de nombreux festivals dans le monde, l’édition 2020 se fera entièrement en ligne. La raison ? Les règles sanitaires à respecter à cause de la pandémie de COVID-19. La formule trouvée permettra cependant la rencontre des différents acteurs du secteur.

    « La période de la COVID-19 a généré beaucoup de questions sur le format de MTL connecte. Nous nous sommes même demandé à un moment si nous allions tout simplement pouvoir produire l’événement », commente Mehdi Benboubakeur. Après avoir décidé que l’événement aurait finalement lieu, l’équipe de programmation se met à travailler sur un plan adapté aux contenus en ligne. MTL connecte étant une initiative du Printemps numérique, il paraissait naturel de se tourner vers une solution numérique pour sa production. « Nous avons réfléchi à un format en ligne avec de l’hybridation », insiste le directeur général.

    L’équipe de programmation de MTL connecte a également réfléchi au format de l’événement de manière à ce qu’il soit vécu de façon organique par les participants. « Nous ne voulions pas faire un Zoom ou un webinaire. Un événement, ce n’est pas ça », déclare Mehdi Benboubakeur. Le directeur général insiste sur le fait que si le contenu est important, cela ne constitue pas l’ADN d’un événement. La réunion des participants, les activités de réseautage, les contacts professionnels sont tout aussi importants. « Ce qui nous attache à un événement, c’est la rencontre de l’autre », affirme-t-il.

    La formule de l’édition 2020 de MTL connecte mise ainsi sur l’expérience du participant en proposant une plateforme permettant à la fois la visioconférence, l’échange de contacts, les rendez-vous d’affaires, etc. « MTL connecte 2020 sera un événement 100% en ligne. Son but est de contribuer à la relance économique de Montréal, mais aussi de plusieurs autres écosystèmes reliés au secteur du numérique montréalais », résume Mehdi Benboubakeur. Pour le directeur général, en effet, une métropole forte a besoin d’un arrière-pays fort. « Nous avons des régions qui ont du potentiel : il y a des pépites dans plusieurs régions du Québec », affirme-t-il.

    Pour inciter à l’entraide, le directeur général a misé sur des délégations nationales et internationales représentant les principaux acteurs du secteur numérique à travers le Québec, le Canada et le monde dans son ensemble. « Nous sommes liés à plusieurs pays — la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Angleterre, le Burkina Faso, le Brésil — et à plusieurs villes sur la planète — Bruxelles, Nantes — qui vont envoyer des délégations de professionnels qui seront présents sur la plateforme de MTL connecte », détaille Mehdi Benboubakeur.

    Les activités menées sur la plateforme de MTL connecte font appel à plusieurs couches de technologie. « Nous travaillons avec Swapcard pour tout ce qui est de l’ordre de la connexion entre les participants. Nous avons mis en place une intelligence artificielle qui va suggérer à l’utilisateur les noms des participants qu’il devrait rencontrer », explique Mehdi Benboubakeur. MTL connecte 2020 attendant des milliers de personnes sur sa plateforme, il sera en effet difficile aux utilisateurs d’aller consulter les profils de tout le monde afin de choisir ceux qui sont pertinents. Autant laisser cette tâche longue et ardue à une intelligence artificielle.

    Après s’être connecté avec une personne, il sera possible pour un participant de converser avec elle directement sur un chat ou par visioconférence. Ce seront des outils de chat et de visioconférence internes à la plateforme, pour faciliter la mise en contact. « L’utilisateur n’aura pas besoin de sortir de la plateforme pour faire un Zoom, un Google Meet, ou autre », précise Mehdi Benboubakeur.

    Afin de rendre les ateliers plus vivants, MTL connecte va procéder à une spatialisation du son. « C’est très ludique comme plateforme et ça va permettre une sorte d’immersion », décrit Mehdi Benboubakeur. Cette décision a été prise suite au bilan des ateliers que l’événement donne à longueur d’année auprès des jeunes au Québec : les Cafés numériques. Fort de son expérience dans l’organisation de ces événements à destination des enfants, donc dans le développement de contenus ludiques et éducatifs, l’équipe de programmation de MTL connecte a décidé d’appliquer les mêmes principes pour les adultes.

    Pour ce qui est des 5 à 7 et des activités de réseautage, MTL connecte a établi une collaboration avec une startup québécoise pour créer un univers virtuel de réseautage. Les participants se rencontreront ainsi à distance sous la forme d’avatars. « C’est basé sur une technologie de jeu vidéo. Chacun choisit son avatar pour marcher dans ce monde virtuel, rencontrer des gens et discuter avec eux », décrit Mehdi Benboubakeur. Le directeur général y voit aussi une manière de souligner la place majeure de Montréal dans l’industrie du jeu vidéo. Avec ses centaines de gros et petits studios, la ville compte en effet parmi les principaux hubs de la création vidéoludique mondiale.

    En termes de contenu, MTL connecte accueillera cette année neuf pavillons virtuels : « Créativité », « FinTech », « Santé », « Travail de demain », « Cybersécurité et Identité numérique », « Développement durable », « Éducation », « IA, IoT et 4.0 » et « Ville du futur ». Dans le cadre du pavillon « Créativité », l’événement accueillera aussi ISEA, qui est l’un des plus grands symposiums au monde en art numérique. « Pour ce pavillon, la thématique de cette année est : Pourquoi la Sentience ? La Sentience, c’est la capacité de sentir et de percevoir. C’est le filament global de MTL connecte », confie Mehdi Benboubakeur.

    Ces pavillons se déploieront sur tout le long de l’événement, qui aura lieu du 13 au 18 octobre 2020. Ils accueilleront plus de six cents conférenciers, pour près de dix mille participants, provenant de plus d’une cinquantaine de pays différents. Parmi les conférenciers, il y aura des personnes de renom. Mehdi Benboubakeur nomme entre autres Jeanne Holm, la directrice des systèmes de données de Los Angeles aux États-Unis, Jean-Gabriel Ganascia, responsable de l’éthique au CNRS en France, ou encore Audrey Tang, ministre du numérique de Taïwan. « Nous aurons aussi des personnalités du Québec présentes avec nous, notamment Éric Caire, ministre de la transformation numérique », ajoute le directeur général.

    La formule en ligne de l’édition 2020 de MTL connecte a permis de joindre des personnalités aux agendas chargés, qui n’auraient pas eu le temps de se rendre en personne au Québec pour l’événement. Elle favorise ainsi la disponibilité des conférenciers et des participants en éliminant les contraintes de temps, de logistique, de budget, etc. « Lorsque la crise est survenue, nous nous sommes dit que le passage au numérique était en fait une opportunité pour rejoindre plus de monde, non seulement en participation, mais aussi en contribution. Ça nous a permis d’atteindre des objectifs qui n’étaient pas dans notre planification initiale », affirme Mehdi Benboubakeur. La formule numérique a ainsi engagé les organisateurs à voir plus loin et à viser plus grand.

    En plus des conférences, MTL connecte accueillera une zone technologique où des entreprises seront présentes pour s’entretenir avec d’éventuels clients. Pour souligner l’excellence technologique de ces entreprises, l’événement décernera pour la première fois de l’histoire les MTL Tech Awards. Il y aura aussi un salon de l’emploi pour les personnes en recherche de travail, ainsi que des cliniques de consultation, des ateliers de formation, des contenus éducatifs, etc.

    Pour permettre au plus grand nombre d’avoir accès à l’événement, les organisateurs ont prévu plusieurs types de pass. Le pass intégral donne accès à l’ensemble de la programmation. Le pass thématique permet de choisir une thématique et donne accès à l’ensemble de la programmation en lien avec cette thématique. « Pour ce pass, nous donnons aussi automatiquement accès au pavillon "Développement durable et ville du futur". C’est un parti pris de notre part », souligne Mehdi Benboubakeur. Le pass découverte donne quant à lui accès à la scène principale et ses conférences, au salon de l’emploi et à la zone technologique.

    L’équipe derrière l’organisation de MTL connecte 2020 est constituée d’une vingtaine de personnes à temps plein. Sont aussi actifs dans l’aventure les collaborateurs technologiques de l’événement, dont Swapcard, HubHub, Immersive Productions ou encore TVGO. La diffusion de l’événement, notamment, représente un grand défi. « Il faut imaginer six chaînes diffusant en parallèle de 7h du matin à 7h du soir. C’est une programmation assez imposante », affirme Mehdi Benboubakeur. Parce qu’il sera impossible de tout voir et de tout écouter pendant la semaine, le contenu des conférences sera disponible pour les participants ayant un pass intégral ou un pass thématique, jusqu’à six mois après l’événement.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité