Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    L’Autorité fait une mise en garde à l’égard des cryptoactifs FCF et ZYPTO Cryptomonnaie. Photo: Art Rachen vai Unsplash

    L’Autorité fait une mise en garde à l’égard des cryptoactifs FCF et ZYPTO

    29 février 2024, 00h05
         |     

    L’Autorité des marchés financiers met en garde le public investisseur québécois contre les activités illégales liées à l’émission des cryptoactifs FCF et ZYPTO. Le 15 février 2024, à la suite d’une audition tenue ex parte, le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF ) a prononcé plusieurs ordonnances de nature préventive, protectrice et conservatoire à l’encontre de FCF inc., ZYPTO ZOO SP, Jean Nasrallah, Alexandre Trudeau et Joseph Alexander Felix Parkin.

    Dans sa décision, le TMF a conclu que les Intimés auraient commis des manquements apparents à la Loi sur les valeurs mobilières (la « LVM »), notamment en sollicitant et en vendant au public investisseur, par l’intermédiaire de plateformes de négociation de cryptoactifs centralisées et décentralisées, une forme d’investissement assujettie à la LVM, en l’occurrence des contrats d’investissement sous la forme de cryptoactifs nommés FCF et ZYPTO. Le TMF a jugé qu’une intervention immédiate de sa part était nécessaire, notamment pour éviter que les actifs qui auraient été récoltés auprès du public investisseur soient dilapidés par les Intimés ou mis hors de portée du régulateur.

    L’Autorité poursuit son enquête dans ce dossier. Si vous détenez de l’information pertinente sur cette affaire, vous pouvez communiquer avec l’Autorité à cyberenquetes@lautorite.qc.ca.

    Les parties disposent d’un délai de 15 jours pour déposer un avis de contestation.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Louise Sicuro offre son expertise aux PRIX NUMIX

    Louise Sicuro offre son expertise aux PRIX NUMIX

    Suite
    24 avril 2024, 06h30
    Le CNC lance un Observatoire de l’IA

    Le CNC lance un Observatoire de l’IA

    Suite
    24 avril 2024, 00h30