Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Des données satellitaires aideront à surveiller et à protéger les écosystèmes Satellite. Photo: PIRO via Pixabay

    Des données satellitaires aideront à surveiller et à protéger les écosystèmes

    30 juin 2023, 07h11
         |     

    Dans le cadre de l’initiative intelliPort, l’Agence spatiale canadienne collabore avec Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) et l’Administration portuaire de Montréal (APM) pour développer des applications innovatrices faisant appel à des données satellitaires dans le contexte de l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur.

    Grâce à ces applications, il devrait être possible de suivre l’évolution de différentes variables environnementales essentielles à la conservation de la biodiversité des habitats naturels pendant et après les travaux de construction du nouveau terminal de l’APM.

    Mandaté par l’Agence spatiale canadienne, SPAC a attribué quatre contrats de recherche et de développement, d’une valeur totale de 4 M$, aux entreprises canadiennes suivantes : WSP Canada Inc., Hatfield Consultants LLP, Arctus Inc. et AECOM Consultants Inc.

    L’initiative intelliPort favorisera le développement et l’adoption des meilleures pratiques de surveillance environnementale ainsi que la protection des écosystèmes terrestres et aquatiques. L’utilisation des données d’observation de la Terre permettra de bonifier et de compléter les méthodes traditionnelles de surveillance et de suivi environnementaux adoptées sur le terrain.

    Faits en bref

    • En janvier 2022, le Canada a publié Ingénieux, résilient, prêt : Stratégie canadienne de l’observation de la Terre par satellite, qui présente comment le Canada profitera du point d’observation unique qu’offre l’espace pour lutter contre les changements climatiques et résoudre d’autres problèmes importants de notre époque.
    • L’initiative intelliPort appuie cette stratégie et s’inscrit dans l’initiative de financement utiliTerre de l’ASC visant à soutenir les organisations canadiennes dans le développement d’applications utilisant des données satellitaires pour résoudre des problèmes sur Terre.
    • Les solutions développées dans le cadre d’intelliPort fourniront des renseignements complémentaires au programme de suivi de variables environnementales des milieux aquatiques et terrestres mis en place par l’APM.
    • L’initiative intelliPort encourage les partenariats entre le secteur privé, le milieu universitaire, les organisations non gouvernementales et les organisations gouvernementales.
    • En mars 2021, l’APM a reçu une déclaration de décision d’Environnement et Changement climatique Canada lui permettant d’aller de l’avant avec son projet d’expansion à Contrecœur moyennant une série de conditions, dont le recours à un programme de suivi environnemental faisant appel à des technologies d’observation de la Terre, comme intelliPort.
    • L’initiative s’aligne également sur le Cadre mondial de la biodiversité de Kunming à Montréal adopté à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique en 2022, à Montréal. Dans ce cadre historique, le Canada s’est engagé à s’attaquer aux principaux facteurs du déclin de la biodiversité, comme la pollution et la surexploitation de la nature.

    « Notre gouvernement est fier de constater que la Stratégie canadienne de l’observation de la Terre par satellite continue de porter ses fruits et qu’elle se traduise par un véritable essor de l’innovation dans le secteur de l’observation de la Terre, a indiqué François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. Le travail de ces entreprises canadiennes qui se servent de données satellitaires pour créer des solutions innovatrices nous outillera mieux pour protéger notre biodiversité, en particulier surveiller les aspects environnementaux de l’expansion du Port de Montréal. »

    « Depuis de nombreuses années, l’Administration portuaire de Montréal met l’innovation à l’avant-plan pour répondre aux enjeux logistiques, protéger l’environnement et gagner en efficacité dans toutes ses activités. Je me montre enthousiaste à l’idée que notre projet majeur d’expansion de nos installations fera appel à des technologies modernes pour contribuer à un suivi environnemental exemplaire, en plus de servir de vitrine pour le recours aux technologies d’observation de la Terre dans le milieu maritime canadien », a noté Martin Imbleau, président-directeur général, Administration portuaire de Montréal.

    « L’attribution de ces contrats de recherche et développement mettra à profit le savoir-faire de fournisseurs canadiens dans la conception de solutions technologiques novatrices et nous permettra d’appuyer nos partenaires dans la mise au point d’applications utilisant des données satellitaires ainsi que dans la protection des écosystèmes terrestres et aquatiques », a conclu Helena Jaczek, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Chloë Ryan a de grandes visées pour Acrylic Robotics

    Chloë Ryan a de grandes visées pour Acrylic Robotics

    Suite
    24 mai 2024, 06h00