Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Gleb Divov vante le caractère utopique de la République des Uzupis

    28 juin 2022, 07h33
         |      Article rédigé par Arnaud Perron-Bouchard.

    La planète Terre regorge de lieux splendides et de régions intrigantes. Cependant, très peu peuvent se comparer à la république des Uzupis, une micronation qui proclame son indépendance en 1998. Le Ministre de la Culture et de l’Innovation de la République, Gleb Divov, fait découvrir cet endroit inusité au public de Montréal au sommet de la nuit 2022 lors de la conférence « La République des Uzupis : Une micronation d’artistes ».

    Gleb Divov vante le caractère utopique de la République des Uzupis La république des Uzupis.Photo: Gleb Divov

    La République des Uzupis est située dans le district du même nom en Lituanie. Elle est historiquement populaire auprès des artistes. Elle déclare son indépendance le 1er avril 1998 et devient donc une république. Gleb Divov est un artiste qui utilise la technologie dans ses créations. Il performait devant des centaines de personnes dans des bars et des salles de spectacles. Il a parcouru le globe pour trouver un endroit où il pourrait se sentir à la maison et contribuer à un projet collectif. En 2013, il avait fait tous les préparatifs pour s’établir à Barcelone, mais en voyageant en Lituanie, il a ressenti un fort sentiment d’appartenance en traversant le pont d’Uzupis. Il n’avait jamais entendu parler de la République des Uzupis avant.

    Le premier document mentionnant les Uzupis a été rédigé en 1641. Des Juifs y habitaient et y avaient érigé une synagogue. Le district a été détruit vers la fin de l’URSS et est devenu un endroit très dangereux à visiter pendant la nuit. Dans les années 1990, une artère se nommait d’ailleurs « la rue de la mort ». Après la chute de l’Union soviétique, des artistes ont commencé à occuper clandestinement des bâtiments délabrés du district. La galerie était le principal lieu où les gens se rassemblaient.

    La constitution de la République des Uzupis contient 42 articles traduits dans plus d’une trentaine de langues. Elle serait la première au monde qui mentionne l’intelligence artificielle. Le drapeau a ensuite été créé. On y retrouve une main ouverte au centre et quatre couleurs représentant les quatre saisons. Cela symbolise l’ouverture d’esprit, l’honnêteté et le partage. Un hymne national a aussi été composé pour célébrer la république. Une statue d’un ange de 12,5 mètres a été érigée au centre de la république en 2002 et est maintenant un symbole fort de la renaissance de l’endroit. Il célèbre ses 20 ans cette année. Afin de suivre les différents événements qui y ont lieu tout au long de l’année, le calendrier de la République des Uzupis a été créé.

    Un ministère des affaires étrangères a été fondé et Thomas Chepaitis a été nommé à sa tête. Afin de garder des archives visuelles de la République des Uzupis, une télévision nationale a été mise sur pied. Aujourd’hui, la république est un endroit paisible soutenu par une communauté unie. Il est possible de rencontrer des artistes ou même le président en se rendant à un des cafés locaux. La République des Uzupis possédait une petite armée jusqu’à récemment. Elle a été dissoute car la communauté veut promouvoir la paix et parce qu’elle ne sent pas qu’elle est une menace pour aucun autre pays.

    Selon Gleb Divov, plusieurs facteurs expliquent le succès et l’épanouissement de cette république utopique. Il s’agit de l’esprit de communauté, de la culture, de la communication globale, de l’éducation, de l’innovation et de la magie. Les citoyens forment une communauté solidaire. Lorsqu’il y a un événement important ou une décision collective à prendre, tout le monde est inclus. La culture est fortement influencée par la forte présence d’artistes. La liberté artistique encouragée dans la République des Uzupis influence l’ambiance et l’esprit communautaire de la nation. Pour célébrer leur unicité, les citoyens ont créé la « Uzupis’ Summer Day of Culture », une journée pour mettre en valeur la culture foisonnante et l’esprit communautaire unique de l’endroit.

    Depuis son indépendance autoproclamée, la République des Uzupis ne cesse d’innover. Elle est devenue une des premières micronations à accepter le Bitcoin et les autres cryptomonnaies. Depuis 2003, elle détient sa propre monnaie locale. La communication globale est prise en charge par le ministère des affaires étrangères. On retrouve 200 ambassades et 500 ambassadeurs de la République des Uzupis à travers le monde. La nation a fondé sa propre université. Comme dans la plupart des facettes de sa société, elle sort des sentiers battus en ce qui a trait à l’éducation. Dans l’université d’Uzupis, on retrouve la faculté de la procrastination, la faculté des paradoxes appliqués, la faculté des chats et des chiens, etc.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité