Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    [PODCAST] Yamoussa Bangoura fait rayonner la culture africaine par le cirque Yamoussa Bangoura. Photo: Christine Hewitt

    [PODCAST] Yamoussa Bangoura fait rayonner la culture africaine par le cirque

    8 avril 2022, 00h15
         |      Article rédigé par Sophie Bernard     

    Arrivé en 2002 à Montréal pour travailler avec le Cirque Eloize, Yamoussa Bangoura a tourné pendant sept ans avec la compagnie à travers le monde. L’acrobate d’origine guinéenne se spécialise dans les sangles. En 2007, il fonde à Montréal les Productions Kalabanté. « Kalabanté veut dire enfant fonceur, ambitieux, doté d’un courage exceptionnel en soussou, ma langue d’origine », nous explique l’artiste en entrevue.

    En s’établissant au Québec, Yamoussa Bangoura voulait faire rayonner la culture africaine à travers le cirque moderne, la musique et la danse. « C’était un rêve et je continue à y travailler », dit-il. La troupe se compose d’artistes de minorités culturelles installés à Montréal : la plupart des acrobates viennent de Guinée, et du côté des musiciens, on compte un Haïtien, un Ivoirien, un Cubain et un Algérien. Par contre, son équipe technique est composée de Québécois d’origine, que ce soit à la conception des costumes, à la direction artistique ou encore aux éclairages et aux maquillages.

    Du 13 au 24 avril, les Productions Kalabanté présentent « Afrique en cirque » à la TOHU, un spectacle qui raconte la vie en Afrique, précise le directeur artistique. « Que ce soit [avec] la chasse, la pêche, la musique, la danse, la nourriture, les marchés, nous voulons faire vivre la vie africaine, son esprit et son âme à travers le cirque moderne, précise-t-il. On y voit des acrobaties, des pyramides humaines, de la musique, de la danse, du tambour. » Quelque dix personnes se retrouvent sur scène dans ce spectacle qui a déjà tourné aux États-Unis (Lake Placid, Oswego), en Colombie-Britannique et en Alberta, ainsi qu’en Hongrie. D’autres tournées sont prévues au Mexique, en Martinique et en Algérie. La troupe se retrouvera bientôt en Algérie, mais pour le moment, à cause du conflit en Ukraine, aucun spectacle n’est prévu en Europe.

    Le spectacle « Afrique en cirque » a bénéficié du soutien du Festival international Nuits d’Afrique, où il fut présenté pour la première fois. La compagnie a aussi obtenu du financement du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Montréal.

    « Le cirque est un langage universel, raconte Yamoussa Bangoura. C’est pour ça que je l’aime autant, comme la musique et la danse. Les artistes peuvent y trouver leur place, les plus forts au milieu de la pyramide et les plus petits en haut. Et, comme dans la danse, nul besoin de parler une langue, les gens vous suivront. Partout où nous allons, les gens sont prêts à comprendre ce que nous disons, ils s’engagent immédiatement et ils n’ont pas besoin d’explication. Il permet aussi de raconter nos histoires, d’où l’on vient et qui on est. »

    Dans ses créations, Yamoussa Bangoura veut transmettre la chaleur de l’Afrique, son énergie, à travers la musique, la danse et les arts du cirque.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Gabriella poursuit sa tournée « Million Lights »

    Gabriella poursuit sa tournée « Million Lights »

    Suite
    24 mai 2024, 00h00
    Chloë Ryan a de grandes visées pour Acrylic Robotics

    Chloë Ryan a de grandes visées pour Acrylic Robotics

    Suite
    23 mai 2024, 06h00