Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    [PODCAST] « Home Run », un premier jet solo purement rap pour 20some

    19 novembre 2021, 00h58
         |      Article rédigé par Arnaud Perron-Bouchard.

    « Home Run » est le premier album solo du rappeur 20some. Même s’il fait cavalier seul pour ce projet, il est tout de même épaulé par plusieurs professionnels du hip-hop et rappeurs vedettes de la scène québécoise. En entrevue, l’artiste nous parle de son processus créatif.

    [PODCAST] « Home Run », un premier jet solo purement rap pour 20some 20some.Photo: Courtoisie

    « Home Run » est réalisé par Ajust, qui était le « beat maker » du défunt groupe Loud Lary Ajust et qui travaille maintenant avec ses deux amis pour leurs projets solos respectifs. L’ingénieur de son et compositeur Tim Buron a également collaboré sur cet opus pour y apporter des rythmes méticuleusement travaillés. « Tim apporte une vitesse dans l’exécution. En studio, c’est un gars qui est très rapide et qui sait comment transplanter une vision sur une chanson. Il s’occupe du mixage également. Ajust est celui qui va diriger artistiquement le son. Tim Buron et Ajust travaillent en équipe sur la musique et l’habillage sonore de l’album. Je fais les demandes spéciales et je donne les directions aux gars. On travaillait de manière graduelle donc on avait une bonne vue d’ensemble sur le projet. Ils savent où ils s’en vont. Ils ne remettent rien à plus tard. Ils ont un souci de professionnalisme et du détail très prononcé. Cette manière presque académique de travailler a été bénéfique dans le contexte pandémique où nos contacts réels étaient plutôt rares. Ajust a beaucoup de talent. Tout ce qu’il touche devient de l’or. Tim a apporté un côté plus lustré à l’album. Il a fait sortir Ajust de sa zone de confort », raconte le rappeur.

    20some est un grand amateur de sports. « Home Run » regorge de références sportives, en commençant par le titre de l’album et en passant par les pièces « Knock Out » et « Alexei Yashin ». Il a poussé le concept encore plus loin en invitant Jacques Doucet, le légendaire annonceur des Expos de Montréal de 1972 à 2004, à dire de courtes phrases répandues un peu partout dans l’album. « Je trouve que le sport est immense. C’est dans les choses les plus universelles. Que tu aimes ou que tu n’aimes pas, les personnages et les événements sportifs marquent les esprits. C’est un monde riche où aller puiser des références par rapport à des numéros, des couleurs de chandails, des noms d’équipes, etc. C’est très rassembleur aussi », ajoute le poète.

    Si les références sportives sont présentes dans les chansons de « Home Run », elles le sont aussi sur la pochette conceptualisée par Jean-Philippe Côté. À la manière des livres « Où est Charlie ? », plusieurs personnages et clins d’oeil sont dissimulés à travers une pochette bien garnie. « J’ai étudié avec lui en dessins animés au Cégep du Vieux-Montréal. Il adore le sport comme moi donc je savais qu’il allait comprendre les références. Je lui ai dit ce que je voulais et il l’a fait exactement comme je l’avais imaginé. On s’est rencontrés et on a fait quelques croquis ensemble. Je n’aurais pas été capable de dessiner ma propre pochette. C’est trop personnel. Il fallait que je laisse cela à une autre vision plus détachée. Jean-Philippe, c’était la personne idéale parce qu’on se comprend bien et on a les mêmes champs d’intérêts. Il a un style de dessin enfantin qui se marie bien avec un certain volet de mon album », éclaire 20some.

    Même s’il se produit en solo, d’autres rappeurs sont venus poser leurs voix sur le projet de 20some. On retrouve deux autres membres de Dead Obies, soit Joe Rocca et Snail Kid, sur la pièce « Knock Out » ainsi que Loud et Lary Kidd sur « Hommes de lettres ». Ils ont l’habitude de travailler ensemble puisqu’on retrouve le trio sur plusieurs chansons à travers quelques projets. « Je pense qu’on aime la rigueur en écriture. On aime les textes bien ficelés. Dans les couplets qu’on écrit, chaque élément a sa raison d’être. On va faire des compromis stylistiques pour mettre l’accent sur les rimes et la technique. Ce manque de recherche de nouvelles sonorités est pallié par un discours éloquent. De faire résonner des idées dans la tête du monde, cela s’estompe moins vite qu’un vers rythmiquement bien rappé, mais qui ne veut rien dire. On est des rappeurs qui sont guidés par les mots et leurs sens. On comprend les subtilités et on aime ça les mettre de l’avant. On est trois gros rappeurs qui aiment ça monter la barre et compétitionner sainement. Quand tu approches une chanson comme ça, en étant toujours sur le bout de tes orteils, cela sort le meilleur de toi », conclut 20some, qui n’exclut pas la possibilité de faire un projet complet avec ses compatriotes.

    20some se donne le temps de vivre d’autres expériences et de s’inspirer de ce qui l’entoure, mais ce premier album en solo lui a donné la piqure pour en réaliser d’autres.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité