Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le Groupe Banque TD remet 1 M$ à la Fondation du CUSM

    23 juin 2021, 00h05
         |      Article rédigé par Khaoula Bidouh.

    Afin d’aider à assurer une plus grande égalité en matière d’accès aux soins de santé, le Groupe Banque TD a remis 1 million $ à la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) pour un projet novateur visant à améliorer l’accès aux soins de santé des collectivités éloignées.

    Le Groupe Banque TD remet 1 M$ à la Fondation du CUSM TD meilleure santé.Photo: Courtoisie

    Ce projet mené par les Drs Reza Forghani et Caroline Reinhold vise à utiliser l’intelligence artificielle pour analyser les images médicales qui doivent être examinées d’urgence, ce qui permettra d’offrir des soins plus rapidement et de potentiellement sauver des vies. Cette nouvelle technologie sera principalement employée pour les radiographies et les tests de tomodensitométrie, pierres angulaires de l’imagerie médicale et des diagnostics d’urgence.

    Ce don à la Fondation du CUSM est fait dans le cadre de La promesse TD Prêts à agir, la plateforme d’entreprise citoyenne de l’institution financière. «  Nous sommes déterminés à accroître nos investissements dans la recherche, la technologie et les solutions novatrices pour aider à assurer l’égalité en matière d’accès aux soins de santé. Le projet de la Fondation du CUSM a pour but d’aider à améliorer l’accès à la radiologie, ce qui peut favoriser les diagnostics et le dépistage précoces et, par le fait même, la santé au profit des collectivités québécoises isolées  », souligne Sylvie Demers, présidente, Direction du Québec, Groupe Banque TD.

    L’intelligence artificielle au service des patients

    Alors que l’intelligence artificielle est utilisée en radiologie pour lire les images médicales et reconnaître certaines affections, notamment celles présentant un risque considérable pour les patients, la Fondation du CUSM souligne que cet investissement permettra d’améliorer les soins, de réduire les transports inutiles pour les patients et de renforcer la collaboration entre les chercheurs et les médecins. Le projet développé par l’équipe des Drs Forghani et Reinhold, codirecteurs du Laboratoire d’intelligence augmentée et de santé de précision de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), vise à prioriser les images comportant des conditions potentiellement mortelles et de les transmettre immédiatement au médecin spécialiste de garde. Celui-ci peut ensuite alerter les hôpitaux éloignés des affections devant être traitées rapidement, tels que les pneumothorax, les perforations intestinales ou même les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

    Bon an, mal an, les radiologues du CUSM examinent plus de 190 000 radiographies, 100 000 tomodensitométries, 40 000 IRM et 70 000 échographies. Ils sont également responsables de lire quelque 12 000 radiographies et 1 000 échographies par année pour les régions sanitaires du Nord. Ce nouveau projet permettra d’alléger la charge des radiologues du CUSM tout en contribuant à la détection rapide et précise des pathologies.

    «  Dans les collectivités éloignées, chaque seconde compte pour prodiguer des soins urgents. Sachant que les patients victimes d’un AVC dans les communautés rurales courent 30 % plus de risque de mourir que les patients des milieux urbains, ce projet développé par nos experts a le potentiel d’aider à sauver de nombreuses vies  », mentionne Julie Quenneville, présidente-directrice générale de la Fondation du Centre universitaire de santé McGill.

    Grâce au don de la TD, l’initiative aura un impact positif sur l’ensemble du Réseau universitaire intégré de santé et services sociaux McGill, dont 200 000 personnes habitant les régions du Nord-du-Québec et de l’Abitibi-Témiscamingue, pour qui les possibilités de transport vers le CUSM sont très limitées. À terme, ce projet pourrait avoir un impact considérable sur les sept millions de Canadiens qui vivent actuellement dans des communautés rurales.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité