Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    L’U. d’Ottawa et RabbitRun veulent améliorer la connectivité des PME et télétravailleurs

    17 juin 2021, 00h15

    La pandémie de COVID-19 a révélé à quel point les mauvaises connexions peuvent saboter les réunions en ligne. Une équipe de recherche de l’Université d’Ottawa s’associe donc à RabbitRun pour améliorer la connectivité réseau des PME et des télétravailleurs.

    L’U. d’Ottawa et RabbitRun veulent améliorer la connectivité des PME et télétravailleurs RabbitRun Technologies.Photo: RabbitRun Technologies

    Mais les conséquences d’une connectivité déficiente sur les télétravailleurs et télétravailleuses sont plus vastes encore : imaginez ses répercussions sur une petite boîte de conception logicielle qui ne parvient pas à déployer son produit en temps utile pour ses clients, sur un cabinet d’avocats qui n’arrive pas à conclure une entente cruciale, voire sur un entrepreneur qui ne peut pas se procurer les matériaux dont il a besoin pour ses opérations.

    La fiabilité des connexions est devenue indispensable, surtout que la tendance au travail à distance semble vouloir se maintenir après la pandémie pour de nombreux effectifs et qu’une quantité phénoménale d’activités critiques se déroulent sur les réseaux de télétravail. C’est pour cette raison qu’un groupe de chercheurs et de chercheuses de la Faculté de génie de l’Université d’Ottawa s’est associée à RabbitRun Technologies pour bonifier la connectivité réseau de cette tranche de marché.

    Ce nouveau partenariat contribuera à créer des solutions d’apprentissage machine pour remparer les réseaux de télétravail contre une multitude d’imprévus, des pannes de réseau et d’électricité aux infrastructures engorgées, en passant par les cyberattaques. Ensemble, ils exploiteront la programmabilité des réseaux étendus définis par logiciel (SD-WAN) pour intégrer intelligence et auto-adaptivité aux réseaux de télétravail.

    «  RabbitRun cible un marché vital au potentiel de croissance incroyable. Notre partenariat représente un équilibre parfait entre la recherche hautement innovante et l’adaptation aux besoins du marché  », souligne Mehrdad Sabetzadeh, professeur agrégé à la Faculté de génie de l’Université d’Ottawa et membre de l’équipe de recherche.

    «  La recherche et le développement sur les réseaux SD-WAN sont traditionnellement axés sur les grandes entreprises, ajoute-t-il. Les petites entreprises et les télétravailleurs, eux, ont des ressources de traitement et de stockage limitées. L’essentiel de l’intelligence doit donc se faire à partir de dispositifs périphériques, ce qui signifie qu’il y a de nombreuses pistes à explorer pour optimiser l’intelligence artificielle dans la gestion de leurs réseaux.  »

    Les PME et les petits bureaux sont un pilier de l’économie canadienne. Selon des données publiées par le gouvernement fédéral, en décembre 2019, les petites entreprises représentaient quelque 98 % des entreprises avec employés au Canada. Au-delà des perspectives de recherche et des potentialités qu’ouvre ce partenariat, l’équipe de l’Université d’Ottawa tenait à mettre son savoir-faire au service du bien public.

    «  Cette collaboration est particulièrement gratifiante du fait que RabbitRun est une jeune PME canadienne  », fait remarquer Shiva Nejati, professeure agrégée à la Faculté de génie et elle aussi membre de l’équipe de recherche.

    «  Et comme sa clientèle se compose de petites entreprises, de télétravailleurs et d’employés mobiles, j’ai la ferme conviction que nos travaux de recherche auront un impact social, ajoute-t-elle. En faisant d’un bureau à domicile un milieu plus propice à l’exercice des activités professionnelles, par exemple, nous aurons déjà levé d’importants obstacles pour les jeunes mamans et les personnes handicapées.  »

    «  Nous avons hâte de travailler en collaboration avec les professeurs Sabetzadeh, Nejati et leur équipe de l’Université d’Ottawa  », soutient Pat Saavedra, fondateur et directeur de la technologie de RabbitRun Technologies. «  Ce partenariat contribuera à intégrer polyvalence et prise de décisions fondées sur l’IA à la technologie de régulation du trafic, Metadata Traffic Controller, sur laquelle s’appuient nos produits de réseautique SD-WAN pour les PME et les télétravailleurs.  »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité