Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Les bourses Mécènes investis pour les arts 2020 dévoilent leurs récipiendaires

    15 décembre 2020, 00h00

    Les Mécènes investis pour les arts (MIA), la Brigade Arts Affaires de Montréal (BAAM) et le Conseil des arts de Montréal dévoilent les lauréat.e.s des bourses MIA 2020.

    Les bourses Mécènes investis pour les arts 2020 dévoilent leurs récipiendaires Marzia Pellissier, Danielle Fagen, Théâtre Deschaînés, La Fratrie, Baharan Baniahmadi.Photo: Vincent Castonguay/Sonia Helpern Bazar, Julie Artacho, Neil Pfeiffer, Amirhosein Bozorgzadegan

    Pour cette 8e édition, la communauté des affaires s’est mobilisée de manière exceptionnelle pour amasser la somme de 21 000 $ et ainsi récompenser cinq projets artistiques en cette période difficile. Ces bourses dédiées aux artistes, aux collectifs d’artistes ou aux organismes artistiques de la relève visent à développer une action philanthropique qui soutient et fait rayonner la créativité montréalaise.

    Plus de 40 mécènes ayant à coeur le développement culturel artistique ont contribué à ces bourses. Celles-ci permettent aux lauréat.e.s de réaliser une œuvre artistique dont la création et la production ont des retombées sur leur milieu, leur public et leur parcours.

    Récipiendaires des bourses MIA 2020

    Marzia Pellissier
    Projet : « Les Marcheurs de Montréal »

    Marzia Pellissier remporte 5 000 $ pour son projet « Les Marcheurs de Montréa »l qui propose de découvrir des quartiers de la ville à travers une série de balados déambulatoires. Bâtie à partir de récits citoyens et d’anecdotes, de faits historiques et de projections imaginaires, la proposition permet d’observer la ville d’un point de vue urbanistique et ethnographique tout en découvrant des lieux aux multiples facettes, comme autant d’âmes qui font vivre un quartier.

    Danielle Fagen
    Projet : « Unravelling »

    Danielle Fagen remporte 4 500 $ pour son projet en arts visuels « Unravelling ». Inspiré par la pièce « Woyzeck » de Georg Bushner, le projet explore la thématique de la santé mentale par la création de costumes qui incarnent le poids de la dépression et de l’anxiété. Une exposition des oeuvres accompagnées de photographies des costumes portés par la ballerine Alicia Pobega et de poèmes de Maddy Caritas Longman sera présentée à la galerie Never Appart.

    La Fratrie
    Projet : « Crave » de Sarah Kane

    La Fratrie remporte 4 500 $ pour son projet « Crave » de Sarah Kane en coproduction avec l’Usine C. La création met de l’avant la langue poétique de la dramaturge à l’aide d’un dispositif scénique immersif alliant théâtre, projections et musique. Crave invite à vivre une expérience innovante en cohérence avec des thèmes portés par l’œuvre : le sentiment de manque, de perte de repères et de vulnérabilité.

    Théâtre Déchaînés
    Projet : « Les silences infinis des requins pèlerins »

    Théâtre Déchaînés remporte 4 500 $ pour son projet « Les silences infinis des requins pèlerins », une pièce de théâtre téléphonique participative qui explore les diverses réalités de la vie avec la douleur chronique. Explorant les possibilités au théâtre de l’art thérapie, de l’implication éthique et consciencieuse du spectateur et de recherches documentaires, le projet met de l’avant des réalités humaines souvent trop peu discutées en société.

    Baharan Baniahmadi
    Projet : « Conjuguer le verb " FrançaisER"

    Baharan Baniahmadi remporte 2 500 $ pour son projet « Conjuguer le verb "FrançaisER" ». L’oeuvre littéraire raconte le parcours autobiographique de l’auteur dans sa quête de liberté, de l’Iran au Québec, où elle est confrontée à une série de discriminations. Le récit est entremêlé par l’histoire d’Éric, un homme qui ne fait pas l’objet de racisme ni de sexisme et qui n’a pas besoin d’apprendre la langue des « autres », mais qui s’isole dans le silence et la solitude.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité