CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Reporters sans frontières

    Catherine Tait incite les diffuseurs publics à obtenir la certification JTI

    Catherine Tait incite les diffuseurs publics à obtenir la certification JTI

    La Journalism Trust Initiative (JTI) renforce la confiance envers les médias de service public, affirme Catherine Tait lors d’un rassemblement de dirigeants de médias publics, à Prague.

    22 septembre 2023, 02h12

    Tunisie - Une internaute condamnée à huit mois de prison ferme pour un message envoyé sur Facebook

    Reporters sans frontières dénonce la décision prise par le tribunal de première instance de Tunis, le 4 juillet 2009, de condamner la militante des droits de l’homme Khedija Arfaoui, 69 ans, à huit mois de prison ferme pour avoir rediffusé un message sur le site social Facebook. Elle a été accusée de « trouble à l’ordre public » en vertu de l’article 121 du code pénal, qui prévoit que doit être « puni comme s’il avait participé à la rébellion, quiconque l’a provoquée, soit par des discours tenus dans des lieux ou réunions publics, soit par placards, affiches ou écrits imprimés ».

    14 juillet 2009, 00h00

    RSF publie son rapport annuel sur les « Ennemis d’Internet »

    Après avoir appelé avec Amnesty International à la levée de la censure sur Internet, Reporters sans frontières publie un rapport sur les “Ennemis d’Internet” le 12 mars 2009. “Les douze “Ennemis d’Internet” (Arabie Saoudite, Birmanie, Chine, Corée du Nord, Cuba, Egypte, Iran, Ouzbékistan, Syrie, Tunisie, Turkménistan, Viêt-nam) ont tous transformé leur réseau en intranet, empêchant les internautes d’accéder aux informations jugées “indésirables”. Tous ces pays s’illustrent non seulement par leur capacité à censurer l’information en ligne, mais encore par la répression quasi systématique des internautes gênants”, a déclaré l’organisation.

    16 mars 2009, 00h00

    Reporters sans frontières : la Thaïlande, nouvel ennemi d’Internet ?

    Reporters sans frontières exprime son inquiétude pour la situation d’Internet en Thaïlande après que le nouveau gouvernement, en place depuis le 15 décembre 2008, a décidé de faire de la surveillance du cyberespace sa priorité, au nom de la lutte contre le crime de lèse-majesté. Selon Ranongrak Suwanchawee, ministre de l’Information et des Communications, plus de 2 300 sites ont été bloqués et 400 font l’objet d’une enquête judiciaire. Le gouvernement consacre désormais près de 2 millions d’euros (80 millions de baht) au filtrage du Web.

    13 janvier 2009, 06h23
    RSF demande aux autorités judiciaires de faire la lumière sur le cas du blogueur Hossein Derakhshan

    RSF demande aux autorités judiciaires de faire la lumière sur le cas du blogueur Hossein Derakhshan

    Reporters sans frontières s’interroge sur la déclaration du porte-parole du système judiciaire iranien, affirmant, le 30 décembre 2008, selon laquelle le gouvernement détenait le blogueur Hossein Derakhshan en raison de la publication en ligne de textes sur des figures emblématiques du chiisme. L’organisation demande aux autorités judiciaires de préciser les chefs d’accusation qui pèsent à l’encontre du blogueur, justifiant une incarcération aussi longue.

    31 décembre 2008, 09h02

    Le site de Reporters sans frontières de nouveau accessible en Chine pour la première fois depuis 2003

    Reporters sans frontières a appris, le 1er août 2008, que son site Internet, bloqué depuis 2003, était de nouveau accessible dans le centre de presse olympique pour les journalistes accrédités à Pékin ainsi que dans d’autres lieux dans la capitale et à Shanghai. Selon des tests effectués par l’organisation le 1er août dans la matinée, les sites d’autres organisations internationales de défense des droits de l’homme et de médias étrangers ont également été débloqués suite aux protestations des journalistes accrédités et sont accessibles en dehors du centre de presse.

    4 août 2008, 05h52

    YouTube inaccessible pour la troisième fois en deux mois : RSF réagit

    Reporters sans frontières s’étonne du nouveau blocage du site de partage de vidéos en ligne, YouTube, depuis le 5 mai 2008, suite à l’application de deux décisions de justice dont les motifs ne sont pas précisés. Dans une de ses décisions rendues le 24 avril, la 11e chambre du tribunal de police d’Ankara a demandé la suspension du site, sans en préciser le motif. Le 30 avril, la 5e chambre du même tribunal a pris la même décision.

    14 mai 2008, 07h39

    Reporters sans frontières appelle les autorités à intensifier l’opération de séduction qui se déroule sur la Toile chinoise

    Reporters sans frontières appelle les autorités chinoises à intensifier le déblocage de sites Internet à l’approche des Jeux olympiques de Pékin et à ne pas en faire une simple opération de séduction destinée à apaiser la communauté internationale. Depuis le 1er avril, les versions anglaises des sites Wikipedia, YouTube et Blogspot sont à nouveau accessibles aux internautes, mais des milliers de sites sont toujours bloqués.

    14 avril 2008, 10h47

    Turquie - Reporters sans frontières dénonce la menace qui plane sur le Web 2.0

    Reporters sans frontières condamne la décision du 21 mars 2008 du tribunal militaire de l’état-major de bloquer l’accès au site d’informations Indymédia, sans explication. Depuis le 21 mars 2008, le site Internet http://istanbul.indymedia.org est inaccessible dans le pays. L’équipe du site continue à publier ses articles, à une autre adresse, et affirme qu’il ne s’agit que « d’une tentative de censure ». Pour elle, « les autorités n’ont toujours pas compris que la censure était techniquement impossible sur Internet ».

    4 avril 2008, 09h14

    Russie - Les députés ingouches demandent l’arrêt de la diffusion de RenTV

    Le 18 mars 2008, les députés du Parlement ingouche ont demandé la fin de la diffusion de RenTV dans la République d’Ingouchie (Caucase Nord). Ils ont également déclaré indésirables les journalistes de la chaîne. La demande des députés a été transmise aux représentants du Conseil de la Fédération, de la Douma ainsi qu’au procureur général, au directeur du FSB (ex-KGB) et au ministre de l’Intérieur.

    24 mars 2008, 10h57
    L’Unesco retire son patronage à la Journée pour la liberté sur Internet organisée par RSF

    L’Unesco retire son patronage à la Journée pour la liberté sur Internet organisée par RSF

    Reporters sans frontières a appris, le 11 mars 2008 dans la soirée, que l’Unesco retirait son patronage à la Journée pour la liberté sur Internet organisée ce mercredi 12 mars. Cette décision a été notifiée à Reporters sans frontières par le directeur de la Division de la liberté d’expression, de la démocratie et de la paix de l’organisation onusienne. L’Unesco justifie cette décision en expliquant qu’elle a accordé son patronage au "principe de cette journée" mais qu’elle ne saurait s’associer aux différentes manifestations organisées à cette occasion.

    12 mars 2008, 08h55
    d