Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Régis Fils-Aimé quitte le conseil d’administration de GameStop

    26 mars 2021, 00h05
         |      Article rédigé par Pascal Lévesque.

    Après seulement un an dans le conseil administration (c.a.) de Gamestop, l’ancien directeur de Nintendo of America quitte ses fonctions. Alors que GameStop vient tout juste de sortir ses résultats financiers de la dernière année financière marquée par une baisse de 21% des ventes par rapport à l’année précédente avec des pertes nette de 215,3 millions $US, Regis Fils-Aimé a annoncé qu’il quitterait ses fonctions chez le détaillant après seulement un an.

    Régis Fils-Aimé quitte le conseil d’administration de GameStop Régis Fils-Aimé.Photo: Nintendo

    Régis Fils-Aimé s’était joint à GameStop en mars 2020 et il n’est pas le seul à quitter ses fonctions puisque plusieurs autres membres du CA de la compagnie ont annoncé leur départ. Selon un rapport de la Securities and Exchange Commission, ils seraient huit à partir parmi lesquelles l’ancien PDG de Walmart US, William « Bill » Simon et le président et PDG de PetSmart, James « JK » Symancyk. Ils avaient aussi rejoint le CA de GameStop en mars de l’an dernier.

    La situation ne serait pas vue d’un très bon oeil par GameStop qui estime que le roulement au sein de son conseil d’administration peut perturber ses opérations, son orientation stratégique ou sa capacité à créer de la valeur pour les actionnaires. S’il ne parviennent pas à attirer et à retenir du nouveau personnel qualifié pour son c.a., ses activités et ses perspectives de croissance pourraient perturber ses opérations et avoir un effet négatif important sur ses activités et ses affaires.

    La société n’aurait pas encore déterminée la liste définitive des candidats pour l’élection de son conseil d’administration qui devrait avoir lieu avec la rencontre annuelle des dirigeants de la société aux alentours du 10 juin prochain.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité